• Je ne connaissais pas Craig Johnson mais j’en avais beaucoup entendu parler, en bien ! Lorsque j’ai vu que lecteurs.com proposait de gagner son dernier roman en poche, j’ai tenté ma chance. C’est donc ma première rencontre avec le shérif Walt Longmire dont ce sont les huitièmes aventures et ce ne sera certainement pas ma dernière.

    J’avoue qu’au début, j’étais totalement perdue dans les nombreux personnages d’autant que les noms Cheyenne sont assez gratinés. En outre, l’auteur fait régulièrement des allusions aux précédents opus et n’introduit naturellement pas tous les personnages de l’entourage de Longmire. Mais une fois ce flou dépassé, je suis entrée progressivement dans l’histoire. J’ai pu apprécier l’humour du shérif, les dialogues truculents et la personnalité très affirmée de la nouvelle cheffe de la police tribale.

    Pour la première fois, l’auteur installe son intrigue dans la réserve Cheyenne du comté d’Absaroka, le shérif Longmire n’y possède donc aucune autorité et doit composer avec la police tribale ainsi qu’avec les fédéraux qui viennent se mêler à l’affaire également. L’aspect social y est donc très présent, l’auteur aborde les difficultés des tribus indiennes : la précarité, le chômage, la volonté de conserver leurs traditions… On sent Craig Johson très proche des cette communauté, son personnage est d’ailleurs toujours accompagné de son ami amérindien fidèle : Henry Standing Bear. Ce dernier est un personnage très réussi et très attachant qui possède un excellent sens de l’humour. Cela donne de délicieux dialogues entre les deux amis. Il va aussi se révéler être un allié de poids dans l’enquête se déroulant dans la réserve. L’intrigue policière est assez classique mais là n’est pas l’essentiel, les rapports entre les personnages et les descriptions des grands espaces américains sont beaucoup plus intéressants et donnent du relief au roman. On se balade avec plaisir dans l’Amérique profonde des Indiens au volant d’un vieux pickup sur les routes du Wyoming.

    Le tout se lit très facilement, l’écriture est agréable et je tiens à souligner l’excellente traduction de Sophie Aslanides qui a voulu garder les noms amérindiens en anglais pour conserver le sel du style original.

    Bref, même si je n’ai pas pu savourer pleinement ce roman car je manquais de références aux précédents, j’ai lu avec plaisir ce roman aux accents amérindiens aux côtés du shérif Walt Longmire. Je me suis procurée récemment ses premières aventures avec le roman Little Bird et je ne manquerai pas de me plonger dans toutes ses péripéties depuis le début.
    Merci à lecteurs.com et aux éditions Points !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com

Les livres les mieux notés de la semaine