À malin, malin et demi

Couverture du livre « À malin, malin et demi » de Richard Russo aux éditions Table Ronde
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Littérature Anglo-Saxonne
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • À MALIN, MALIN ET DEMI de Richard Russo
    Traduit par Jean Esch
    Éd. Quai Voltaire / La Table Ronde (grand format)
    Ed. 10/18 (poche)

    "Ça ne vous gêne pas de ne pas avoir tiré meilleur profit de la vie que Dieu vous a donné ?" C'est la question que Miss Beryl, professeur retraitée, posait...
    Voir plus

    À MALIN, MALIN ET DEMI de Richard Russo
    Traduit par Jean Esch
    Éd. Quai Voltaire / La Table Ronde (grand format)
    Ed. 10/18 (poche)

    "Ça ne vous gêne pas de ne pas avoir tiré meilleur profit de la vie que Dieu vous a donné ?" C'est la question que Miss Beryl, professeur retraitée, posait constamment à Sully dans "Un homme presque parfait". Une question qui s'adressait tout autant aux autres habitants de la ville de Bath qu'à la ville elle-même.
    Parce qu'il faut dire que dans la ville de Bath tout est toujours allé de travers alors que dans la ville d'à côté, Schuyler Springs, tout prospère. Même le projet de parc d'attraction a finalement échoué... les promoteurs ayant finalement opté pour la Californie car ils trouvaient les habitants de Bath trop bizarres pour être embauchés.

    Dix ans plus tard, dans "À MALIN, MALIN ET DEMI", rien n'a vraiment changé, les gens ont continué "de croire que la chance gouvernait le monde, qu'elle leur avait tourné le dos, depuis toujours et pour toujours, amen, un crédo qui les dédouannait et les dispensait de s'investir pour de bon dans le présent, et à plus forte raison dans l'avenir."
    Pourtant, le nouveau maire croît qu'il pourra changer les choses... et pour Sully, la chance semble avoir tourné en sa faveur mais il est condamné par les médecins suite aux excès qu'il a commis pendant toute sa vie... Douglas Raymer, le flic peu sûr de lui que Sully avait cogné suite à une bavure policière, est devenu chef de la police...

    En prenant Douglas Raymer comme personnage central de son roman Richard Russo nous démontre que même si aujourd'hui nous ne sommes pas "à la hauteur des tâches qui nous incombent", demain nous pouvons être "une meilleure personne qu'aujourd'hui".

    J'ai beaucoup aimé "À MALIN, MALIN ET DEMI" pour son humour mais je le trouve un cran en-dessous par rapport à "Un homme presque parfait". Il y a de (toutes) petites incohérences entre les deux récits (dans la biographie de certains personnages) qui m'ont un peu déçues... c'est pourquoi je déconseille de les lire à la suite l'un de l'autre (ce que j'ai fait) alors que les deux livres peuvent parfaitement se lire indépendamment l'un de l'autre.

    Livre mis à l'honneur dans le #PicaboRiverBookClub dans le cadre du "poche du mois d'octobre"

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://lettresexpres.wordpress.com/2018/05/30/richard-russo-a-malin-malin-et-demi/

    L’humour de Richard Russo se conjugue toujours d’une grande tendresse pour ses personnages, qu’il rend particulièrement vivants et sympathiques, malgré ou à cause de leurs déboires. Il traite avec empathie des...
    Voir plus

    https://lettresexpres.wordpress.com/2018/05/30/richard-russo-a-malin-malin-et-demi/

    L’humour de Richard Russo se conjugue toujours d’une grande tendresse pour ses personnages, qu’il rend particulièrement vivants et sympathiques, malgré ou à cause de leurs déboires. Il traite avec empathie des relations familiales et amicales, explore les comportements violents ou délictueux, ausculte les effets de la pauvreté, n’oublie pas nos amis les animaux…
    Les six cents et quelques pages de ce roman m’ont accompagnée lors d’une semaine de vacances, et ce fut un très grand plaisir de lecture !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Éloge subtile, et drôlatique, de l'idiotie des vivants, À malin malin et demi livre le portrait de deux personnages antagonistes mais liés, à travers leurs actes incongrus, par une incapacité à envisager ce qu'ils sont. Avec verve et sympathie, Richard Russo poursuit son portrait de l'Amérique...
    Voir plus

    Éloge subtile, et drôlatique, de l'idiotie des vivants, À malin malin et demi livre le portrait de deux personnages antagonistes mais liés, à travers leurs actes incongrus, par une incapacité à envisager ce qu'ils sont. Avec verve et sympathie, Richard Russo poursuit son portrait de l'Amérique des bistrots, des paumés dans un récit rythmé et malin.

    https://viduite.wordpress.com/2017/09/28/a-malin-malin-et-demi-richard-russo

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • « A malin, malin et demi », c’est la vie de Bath, une petite ville américaine, pendant quarante-huit heures.

    On y découvre Raymer, le chef de la police, jeune veuf obsédé par l’idée de découvrir qui est l’homme pour lequel sa femme avait projeté de le quitter avant sa mort, Sully, ancien...
    Voir plus

    « A malin, malin et demi », c’est la vie de Bath, une petite ville américaine, pendant quarante-huit heures.

    On y découvre Raymer, le chef de la police, jeune veuf obsédé par l’idée de découvrir qui est l’homme pour lequel sa femme avait projeté de le quitter avant sa mort, Sully, ancien combattant amoureux de la même femme, mais pas la sienne, depuis trente ans et Roy, repris de justice qui va faire basculer tout ce petit monde en l’espace de deux jours et deux nuits.

    Le texte est savoureux, drôle et émouvant. On s’attache aux personnages cabossés par la vie et qui peinent à trouver leur place dans un monde qui ne tourne pas très rond. Tous se poseront à un moment du récit la même question : « Qu’as-tu fait de ta vie ? ». Des personnes qui se posent cette question sont forcément de bons sujets de roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com