A fanga è l'oru

Couverture du livre « A fanga è l'oru » de Francescu Ferrara aux éditions Bord De L'eau
  • Date de parution :
  • Editeur : Bord De L'eau
  • EAN : 9782356872265
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Vint'unu puisii com'hè un ciclu di tre volti setti chi vinaria à compiasi.
Eccu ghjuntu u tempu di a maiurità e forsa quidda di una certa maturità.
Saria l'ità di u ghjudiziu, ma micca quidda di a sintenza.
Apprudendu unu statu d'alta cuscenza chi saria a manera a più fida di sprema u... Voir plus

Vint'unu puisii com'hè un ciclu di tre volti setti chi vinaria à compiasi.
Eccu ghjuntu u tempu di a maiurità e forsa quidda di una certa maturità.
Saria l'ità di u ghjudiziu, ma micca quidda di a sintenza.
Apprudendu unu statu d'alta cuscenza chi saria a manera a più fida di sprema u pinsamentu , senza tradilu, senza crià un divorziu trà anima e parsonna.
L'ora hè sulenna e l'arrori difesa.
Comu francà i tarmini di u nosciu « Egu », quiddu di i noscii pauri, di i noscii dibulezzi, di u noscii dubiti, di a noscia dualità?
L'ultima avinta à fà hè quidda di l'omu, quidda di a noscia propia cuniscenza . « Accunosciti, e cunisciarè l'univarsu ».
Tocca à no à righjunghja issu gradu di cuscenza.
Quidda di : « .a trasfurmazioni Di l'essa, Prufondu e chjaru Senza bughjura alcuna, E paura nemenu.
Ùn ci hè altru caminu par quali voli viaghjà È di lu stagnu neru u soli sbucciarà ! ».

Vingt et une poésies tel l'accomplissement d'un cycle de 3 fois sept.
Voici donc venu le temps de la majorité et peut-être celui d'une certaine maturité.
Cela pourrait-être l'âge du jugement, pas celui de la sentence, permettant alors d'utiliser un état de conscience supérieur, manière la plus sure d'exprimer la pensée sans la trahir, sans provoquer de divorce entre l'âme et le corps.
L'heure est grave et l'erreur prohibée.
Comment aller au-delà de l'ego, celui de nos peurs, de nos faiblesses, de nos doutes, de notre dualité ?
L'ultime aventure étant celle de l'humanité, celle de notre propre connaissance : connais-toi toi-même et tu connaitras l'univers.
Il nous appartient d'atteindre ce degré de conscience.
Celle de : « .la transformation de l'être Profond et lumineux Sans obscurité, Ni peur.
Il n'est d'autre voie Au chercheur d'absolu.
Pour que de l'étang orbe jaillisse le soleil ».

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !