Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

47 cordes t.1

Couverture du livre « 47 cordes t.1 » de Timothe Le Boucher aux éditions Glenat
  • Date de parution :
  • Editeur : Glenat
  • EAN : 9782344042052
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Tu finiras bien par m'appartenir, ma jolie proie.Un jour, une métamorphe tombe amoureuse d'un jeune homme nommé Ambroise. Elle peut changer de forme à volonté, mais des questions finissent par la hanter: quel visage doit-elle incarner pour se faire aimer? Qui doit-elle être pour conquérir sa... Voir plus

Tu finiras bien par m'appartenir, ma jolie proie.Un jour, une métamorphe tombe amoureuse d'un jeune homme nommé Ambroise. Elle peut changer de forme à volonté, mais des questions finissent par la hanter: quel visage doit-elle incarner pour se faire aimer? Qui doit-elle être pour conquérir sa proie?Inconscient de l'obsession dont il est l'objet, ignorant la vraie nature de la créature, Ambroise cherche à acquérir une légitimité au sein de l'orchestre qu'il vient d'intégrer en tant que harpiste. C'est alors qu'il rencontre Francesca Forabosco - cantatrice aussi excentrique que renommée - qui va le prendre sous son aile. Elle lui propose un marché. S'il veut obtenir la harpe de ses rêves, Ambroise devra relever 47 défis. Un seul échec, et l'instrument lui échappe...47 Cordes est l'oeuvre la plus dense et ambitieuse de Timothé Le Boucher. Conçue en deux parties, ce premier tome expose sur près de 400 pages un univers hypnotique, plein de tensions sensuelles et de personnages incarnés. Timothé Le Boucher construit une nouvelle fois un thriller psychologique singulier qui aborde l'obsession et le rapport à l'autre tout en évoquant les travaux de conteurs majeurs tels que Stanley Kubrick, David Lynch, Naoki Urasawa ou Suehiro Maruo...

Donner votre avis

Lire un extrait offert de 47 cordes t.1

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Articles (1)

Avis (7)

  • Un poil malsain cet album... Je ne suis pas rentré dedans.
    Je pense que je ne lirai pas le 2.

    Preferez du même auteur : "Ces jours qui disparaissent" ou "le Patient".

    Un poil malsain cet album... Je ne suis pas rentré dedans.
    Je pense que je ne lirai pas le 2.

    Preferez du même auteur : "Ces jours qui disparaissent" ou "le Patient".

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dès les premières cases, le ton est donné, quand telle une sirène une femme mystérieuse plonge dans la mer derrière un jeune homme. Sa chevelure rouge se déploie, et on comprend qu’elle est de celles qui séduisent les marins pour mieux les noyer. Il est la proie, elle va le traquer. Mais plus il...
    Voir plus

    Dès les premières cases, le ton est donné, quand telle une sirène une femme mystérieuse plonge dans la mer derrière un jeune homme. Sa chevelure rouge se déploie, et on comprend qu’elle est de celles qui séduisent les marins pour mieux les noyer. Il est la proie, elle va le traquer. Mais plus il lui résiste, plus son obsession pour lui grandit. Car ce jeune harpiste semble être, au départ, indifférent à tout. Ce personnage tout d’abord froid va peu à peu s’ouvrir à nous alors qu’il passe sans le savoir un pacte avec la créature qui le pourchasse.

    Ce premier tome très conséquent donne le ton, j’ai été séduite par cet univers fantastique qui est très riche. Chaque personnage est travaillé en profondeur, et Timothé Le Boucher multiplie les pistes et les intrigues. L’ambiance est troublante avec des personnages parfois fascinants et inquiétants, et des scènes entre eyes wide shut et le fantôme de l’opéra. Un récit hypnotique dont j’attends la suite avec impatience.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 47 Cordes de Timothé Le Boucher
    Sacré Timothé sans e ! il se fait résolument déjà une belle petite carrière à seulement 33 ans. Je le suis depuis 2014 avec les vestiaires, puis ce fut Ces jours qui disparaissent et Le patient
    « 47 cordes » raconte l’histoire d’Ambroise, jeune et séduisant...
    Voir plus

    47 Cordes de Timothé Le Boucher
    Sacré Timothé sans e ! il se fait résolument déjà une belle petite carrière à seulement 33 ans. Je le suis depuis 2014 avec les vestiaires, puis ce fut Ces jours qui disparaissent et Le patient
    « 47 cordes » raconte l’histoire d’Ambroise, jeune et séduisant harpiste qui tombe sous l’emprise d’une métamorphe, créature capable de changer d'apparence.
    Pour le conquérir, elle diversifie costumes, déguisements et stratégies.
    Sous la forme de Francesca Forabosco, célèbre cantatrice, elle lui propose de lui faire gagner la harpe de ses rêves, corde après corde (47 !), défi après défi.
    Ambroise, avant de nous devenir peu à peu sympathique, est proprement froid et glacial dans toute relation humaine ou amoureuse.
    Il y a moult planches aux compositions graphiquement audacieuses et moult scènes inoubliables, Timothé sans e s’avère être en pleine possession de ses moyens artistiques. Son trait a gagné en précision et en inventivité, notamment sur son travail sur les personnages, masculins comme féminins.
    Les vingt personnages qui s’annoncent autour d’une intrigue envoûtante, sont tous aussi charismatiques ou étranges les uns que les autres, et plutôt parfois assez éloignés des canons de beauté habituels.
    Le trait est presque froid, régulier, fin mais pourtant tout à fait sensuel, les couleurs sont froides et sombres (je suis daltonien), en aplats. Tout s’harmonise idéalement avec la forme du récit en conte macabre
    Evidemment sacré Timothé sans e, l’art feuilletonesque de terminer l'épisode 1 par cette fin-là, au moment où le suspens est à son comble, nous promet l’impatience d’être en 2022 ou 2023 pour la seconde et dernière partie de cette histoire hypnotique !
    Patientons hardiment.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un auteur qui m’a surprise alors qu’au départ son crayon ne m’attirait pas… et pourtant à la lecture du Patient, j’ai été conquise ! Charme qui a continué sur 2 autres de ses bulles.
    A l’annonce de ce titre avec des aperçus magnifiques, j’avais hâte ! Sans savoir où j’allais, juste comprendre...
    Voir plus

    Un auteur qui m’a surprise alors qu’au départ son crayon ne m’attirait pas… et pourtant à la lecture du Patient, j’ai été conquise ! Charme qui a continué sur 2 autres de ses bulles.
    A l’annonce de ce titre avec des aperçus magnifiques, j’avais hâte ! Sans savoir où j’allais, juste comprendre qu’un métamorphe menait la danse .

    Timothé Le Boucher nous embarque avec Ambroise, jeune homme discret et peu ouvert aux autres, mais une rencontre particulière pourrait changer la donne…

    Graphiquement, le crayon de l’auteur paraît plus fluide en gardant cette force dans le regard, chose qui m’a toujours bluffé . Dans cet opus, une galerie de personnages caractérisés impressionnante par leur diversité.
    La mise en page et la colorisation sont impeccables… bref j’ai adoré cette composition graphique !

    Timothé a toujours su me surprendre avec une dose de mystère inattendue, concept que je n’ai pas retrouvé ici… dès le départ on a la clé et on devine pour ma part certains éléments.
    Une première partie qui m’a tout même entraînée au bout des 400 pages qui se lisent avec aisance avec un plaisir indéniable pour lez yeux.

    Une première partie conséquente qui j’espère aura une impulsion plus mystérieuse par la suite… à moins que le mood Thriller ne soit pas propre à ce diptyque et que t saura nous surprendre comme à son habitude…

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • 400 pages pour un tome 1… une densité impressionnante pour un album que je craignais un peu. L’aspect fantastique assumé dans ce qui est annoncé comme un thriller psychologique me rebutait un peu… et vos chroniques quasi unanimes tout autant ! De plus je débute en Timothé Le Boucher…

    J’ai...
    Voir plus

    400 pages pour un tome 1… une densité impressionnante pour un album que je craignais un peu. L’aspect fantastique assumé dans ce qui est annoncé comme un thriller psychologique me rebutait un peu… et vos chroniques quasi unanimes tout autant ! De plus je débute en Timothé Le Boucher…

    J’ai trouvé les premières pages plutôt convaincantes et j’étais prêt à me laisser emmener dans cette histoire étrange dans laquelle une créature, qui peut arborer n’importe quelle forme humaine, tente de séduire un jeune homme. Je me suis peu à peu perdu dans un univers mystérieux qui m’a laissé de marbre. J’ai du attendre la page 242 pour ressentir à nouveau un peu de curiosité et d’empathie pour Ambroise …

    C’est souvent très beau, certaines planches sont très poétiques et je comprends bien la volonté louable de l’auteur de nous faire réfléchir sur les questions d’identité, de corps, de désir… mais j’ai eu bien du mal à accrocher aux égarements du récit. Pour autant je suis très curieux de la suite, la fin de ce tome étant très accrocheuse…

    Au final, un album ambitieux et original d’un auteur manifestement plein de talent. Je ne suis pas aussi enthousiaste que beaucoup d’entre vous… mais je ne renonce pas pour autant !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • L’amour. L’amour encore et toujours. Que ne serait-on point déterminé à faire pour retenir, ne serait-ce que d’une once, l’attention de l’Être désiré ? Car bien souvent il s’agit d’une conquête, l’Amour, avec un grand A, ne s’acquérant pas au premier regard. Il s’agit plutôt d’une course, voire...
    Voir plus

    L’amour. L’amour encore et toujours. Que ne serait-on point déterminé à faire pour retenir, ne serait-ce que d’une once, l’attention de l’Être désiré ? Car bien souvent il s’agit d’une conquête, l’Amour, avec un grand A, ne s’acquérant pas au premier regard. Il s’agit plutôt d’une course, voire d’un marathon, où changements physiques et psychologiques font leur apparition pour devenir ce que l’autre aimerait que nous soyons. Excepté si vous êtes une Métamorphose, alors là, bien sûr, la situation devient toute autre…

    Quand Ambroise rencontre cette sublime naïade aux cheveux tels des flamboyants, le coup de foudre n’est pas au rendez-vous, de son côté à lui. Elle, c’est une Métamorphe, un être immortel capable de changer d’apparence au gré de ses envies. Sa personnalité officielle est celle d’une cantatrice renommée, Francesca Forabosco. Alors quand toutes ses tentatives de séduction par le truchement de nombreuses identités ne fonctionnent pas, la Métamorphe va tenter un autre moyen, un pacte.

    En effet, Ambroise, qui vient d’intégrer un orchestre en tant que harpiste, ne possède pas la harpe de concert dotée de 47 cordes, nécessaire à la bonne maîtrise de son art. La cantatrice va alors lui proposer un marché : répondre favorablement aux 47 défis qu’elle lui lance et l’instrument convoité sera à lui. En cas d’échec, ne serait-ce qu’une seule fois, et l’espoir de détenir cette harpe tombera à l’eau. Les 12 travaux d’Hercule vont donc devenir les 47 travaux d’Ambroise…

    Dès la première page comment ne pas être attiré par le magnifique univers graphique de Timothé Le Boucher. L’eau, la mer pour commencer, puis l’univers de la musique classique et enfin le huis-clos des maisons de ces ultra-riches où tout n’est que « luxe, calme et volupté ». Enfin le calme cachant bien souvent la tempête causée par les ires et la jalousie de ces Métamorphes, car elles sont plusieurs dans cet univers mêlant obsession, sensualité et domination.

    Cet album de 400 pages vous ouvre les portes thriller dans lequel on tombe et dont on ne ressort qu’avec la furieuse envie de connaître la suite qui s’avèrera, à n’en point douter, des plus captivantes.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ambroise est un jeune harpiste, qui a difficultés à s'insérer dans la société. On pourrait même croire qu'il n'a pas de sentiments, tellement son expression est toujours la même et qu'elle semble marquer son indifférence. Il vient d'intégrer un orchestre dans lequel il cherche à faire sa place...
    Voir plus

    Ambroise est un jeune harpiste, qui a difficultés à s'insérer dans la société. On pourrait même croire qu'il n'a pas de sentiments, tellement son expression est toujours la même et qu'elle semble marquer son indifférence. Il vient d'intégrer un orchestre dans lequel il cherche à faire sa place de manière définitive. Sans le savoir, il rencontre une métamorphe qui décide de faire de lui sa proie. Mais quel visage choisir pour attirer son attention ? Pourquoi ne se laisse-t-il pas amadouer aussi facilement ?
    Alors qu'il cherche un autre job, Ambroise rencontre Francesca Forabosco une cantatrice renommée et extrêmement riche qui le prend sous son aile et lui propose de lui offrir sa harpe et ses 47 cordes mais pour cela il va devoir relever 47 défis sans aucun échec...
    ~
    400 pages, et ce n'est que la première partie... Dès les premières pages on est totalement sous l'emprise de cette lecture, on ne peut plus et on ne veut plus la lâcher. Timothé Le Boucher nous attire dans son piège pour notre plus grand plaisir. À la dernière page tournée, on en veut plus on veut savoir, on veut la suite. Une vraie prouesse narrative. Ce format lui a permis de mettre de nombreuses pages sans texte et de donner énormément de profondeur à l'histoire et à chaque personnage. Tel le petit poucet, il laisse des indices qu'on ne pourra décrypter que dans le prochain tome. Chaque personnage, même ceux que l'on voit en arrière plan semble être important pour la suite et cela contribue à l'intrigue. Côté graphisme il nous charme comme à son habitude avec la plastique de ses personnages qui prend encore plus d'importance dans ce récit.
    ~
    Whaouuuuuu, quel régal, quel projet, quelle intensité, quel suspens! Ce thriller psychologique est juste INCROYABLE. Et avec Timothé, il ne faut pas s'attendre à une histoire sans rebond, sans surprise, voir même sans retournement de situation dans la seconde partie. Ce roman graphique va, sans aucun doute, marquer cette fin année mais pas seulement. Faites attention aux personnes que vous croisez, elles ne sont peut-être pas celles qu'elles semblent être.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com