"3 poetriae novae" convoquent Homère, Xénophon, Hérodote, Virgile, Arioste, L. Caroll à ce colloque : fil(m)ez, métaphores !

Couverture du livre «

0 note

Résumé:

S'il y a du Baudelaire, c'est à Geoffroy de Vinsauf, grammairien anglais qui publie en 1210 "Poetria nova", que j' "L" emprunte, les textes à Homère, à Xénophon, à Virgile, à Lewis Carrol, sous les augures génériques de Lycophron, car il y est question : d'imitations, de translations, de... Lire la suite

S'il y a du Baudelaire, c'est à Geoffroy de Vinsauf, grammairien anglais qui publie en 1210 "Poetria nova", que j' "L" emprunte, les textes à Homère, à Xénophon, à Virgile, à Lewis Carrol, sous les augures génériques de Lycophron, car il y est question : d'imitations, de translations, de transformations, de compressions spatiales, de dérivations temporelles, de cristallisations oniriques, de crédit-illustrations & de réflexions glissées, croisées, tissées des autres, des résumés, des condensés, d'abrégés, de précipités, de comprimés...

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

J'logo dans l'lego des mots Alain Robinet L'HARMATTAN

Voir tous les livres de Alain Robinet