Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

1991

Couverture du livre « 1991 » de Franck Thilliez aux éditions Fleuve Noir
Résumé:

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées,... Voir plus

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu'à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d'entrer en possession d'une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu'il a pu imaginer...

Donner votre avis

Avis (35)

  • Les fleurs du mal

    En 1991, l'inspecteur Franck Sharko vient d'être muté à Paris : il a trente ans, et rejoint la prestigieuse brigade criminelle après avoir débuté dans le Nord de la France dont il est natif. Tout juste sorti de l'ENSP il est affecté au groupe de Thierry Brossard, surnommé...
    Voir plus

    Les fleurs du mal

    En 1991, l'inspecteur Franck Sharko vient d'être muté à Paris : il a trente ans, et rejoint la prestigieuse brigade criminelle après avoir débuté dans le Nord de la France dont il est natif. Tout juste sorti de l'ENSP il est affecté au groupe de Thierry Brossard, surnommé Titi. Depuis près de 3 ans, l'affaire des Disparues du Sud Parisien tient les inspecteurs en échec, trois femmes enlevées dans des parkings souterrains et retrouvées dans des champs, en banlieue, violées et lardées de coups de couteau. Dernier arrivé, le numéro 6 du groupe, avec son oeil neuf, est chargé de compiler les archives dans l'espoir de dénicher un renseignement, une information qui ferait avancer l'enquête. Pour le jeune inspecteur qui piaffe d'aller sur le terrain, l'apprentissage est rude : personne ne lui fait de cadeau, et il doit faire ses preuves. Un soir, alors qu'il s'apprête à rentrer chez lui, il est abordé dans la cour du 36 par un homme totalement affolé : il explique qu'il a reçu un étrange courrier qui l'a conduit vers une autre boîte à lettres, une nouvelle enveloppe contenant des photos d'une femme torturée… Bien que son groupe ne soit pas d'astreinte, Sharko flaire une affaire qu'aucun flic ne peut laisser de côté. Une affaire « volée » synonyme de voyage au bout de l'enfer….
    Quel plaisir de découvrir Sharko, personnage emblématique de Franck Thilliez et du monde des polars français au début de sa carrière au début de sa carrière à la brigade criminelle. le sous titre du livre est « la première enquête de Sharko », une première enquête qui va, en quelque sorte, forger le policier mais aussi l'homme, rencontré une dizaine d'années plus tard.
    Et cette plongée en 1991 ! Comment ne pas ressentir une certaine nostalgie ? Pas de téléphone portable, les flics doivent trouver une cabine téléphonique ou « réquisionner » le combiné d'un bistrotier ou d'un commerçant… Au bureau, les ordinateurs commençaient à s'imposer (ce qui n'était pas forcément le cas au 36 !) mais le minitel régnait encore, je m'en souviens parfaitement !
    Dans ce polar ultra noir très réussi sur le plan de l'intrigue machiavélique à souhait, Franck Thilliez fait revivre avec brio l'atmosphère du début des années 90.
    Vintage et nostalgique.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un très bon Thilliez que je n'ai pas pu lâcher avant de l'avoir terminé.

    Un très bon Thilliez que je n'ai pas pu lâcher avant de l'avoir terminé.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une fois de plus Franck Thilliez nous plonge dans les abîmes de l'être humain. Chacun de ses livre est une découverte frissonnante, angoissante voire répugnante et abjecte, 1991 ou les début de Sharko au 36 Quai des Orfèvres n'y réchappe pas.

    Une fois de plus Franck Thilliez nous plonge dans les abîmes de l'être humain. Chacun de ses livre est une découverte frissonnante, angoissante voire répugnante et abjecte, 1991 ou les début de Sharko au 36 Quai des Orfèvres n'y réchappe pas.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Bienvenue en 1991, à cette époque pas si lointaine sans internet, sans téléphone portable, sans analyses ADN ultra-pointues. Au 36 Quai des Orfèvre, à la prestigieuse Brigade Criminelle, le « Rookie » s’appelle Franck Sharko, il n’a pas 30 ans et débarque à peine du Nord. On lui a confié un...
    Voir plus

    Bienvenue en 1991, à cette époque pas si lointaine sans internet, sans téléphone portable, sans analyses ADN ultra-pointues. Au 36 Quai des Orfèvre, à la prestigieuse Brigade Criminelle, le « Rookie » s’appelle Franck Sharko, il n’a pas 30 ans et débarque à peine du Nord. On lui a confié un vieux cold case qui prend la tête de tout le monde, un triple meurtre de femme jamais résolu, alors il passe ses journées à lire de la paperasse. Mais un soir, alors qu’il quitte son service, il est accosté devant le 36 par un type affolé qui lui raconte une histoire à dormir debout. C’est le début de la première grande enquête de Franck Sharko au sein de la Criminelle.
    D’habitude, que ce soit au cinéma, en littérature et dans les séries Tv, je ne suis pas fan des pré-quels, je ne vois souvent pas l’intérêt. Et pourtant, dans le cas de « 1991 », j’ai adhéré tout de suite au principe. Sharko est un personnage que je me targue de bien connaitre avec les années mais qui reste, pour une part de sa personnalité, assez insondable. C’est avec un vif intérêt que j’ai donc dévoré en quelques jours de polar parfaitement bien mené, totalement clair et impossible à lâcher. 77 chapitres courts et nerveux, pas de digressions inutiles ou des pages superflues, des petits cliffhangers à la fin de chaque chapitre pour qu’on puisse les enchainer presque sans s’en rendre compte. L’intrigue est très bien menée, elle est assez tordue mais pourtant parfaitement intelligible et elle brasse des thèmes pour le coup très modernes : le genre, la maladie mentale, le harcèlement scolaire, les errances de la médecine moderne, les abus sur les enfants. Jusqu’à 10 pages de la fin, j’étais dans le brouillard comme les enquêteurs et puis en quelques chapitres, le puzzle se reconstitue facilement, et on comprend de quoi il retourne un tout petit peu avant eux ! Quand on connait les romans de Thilliez, on comprend à la lecture quelques petites choses sur le personnage de Franck Sharko (sa passion pour les trains mécaniques par exemple) mais on peut parfaitement lire « 1991 » sans rien connaitre du personnage, ce serait même amusant de commencer par ce roman là, cela donnerait peut-être une autre perspective à ce personnage aussi charismatique qu’insaisissable. Le seul petit bémol que je pourrais attribuer à ce roman, c’est toute la partie consacrée à la magie et à Houdini, qui à mes yeux n’est pas la plus pertinente ni même la plus passionnante (mais la magie semble fasciner les auteurs de romans noirs, Chattam déjà avait construit un livre quasiment rien que sur ça) mais c’est vraiment un tout petit bémol. Car de tous les Thilliez que j’ai lus, je mets « 1991 » dans mon tiercé de tête juste derrière « Sharko » et « L’Anneau de Moebius ». Ce roman c’est du bon, du très bon roman noir : glauque (pas pas trop), complexe (mais pas trop), avec des personnages bien croqués et un jeune Franck Sharko qui montre ici l’ébauche du flic qu’il deviendra.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Pour qui a connu l'inspecteur Sharko au sommet (ou dans sa chute) sera intrigué par ce roman de Franck Thilliez qui promet de faire découvrir ses origines.

    En 1991, Franck Sharko, intègre le célèbre 36 Quai des Orfèvres, cette réputée institution de la police judiciaire de Paris. Malgré...
    Voir plus

    Pour qui a connu l'inspecteur Sharko au sommet (ou dans sa chute) sera intrigué par ce roman de Franck Thilliez qui promet de faire découvrir ses origines.

    En 1991, Franck Sharko, intègre le célèbre 36 Quai des Orfèvres, cette réputée institution de la police judiciaire de Paris. Malgré quelques difficultés, "Shark" parvient à se creuser une place dans l'équipe et développe son flair légendaire en enquêtant sur l'affaire des Disparues mais aussi sur celle de ce tueur mystérieux qui torture et assassine des individus ciblés.

    A mon sens, l'histoire se rapproche davantage du polar que du thriller. Tout au long des chapitres on suit les pérégrinations des inspecteurs du 36, en faisant les visages du récit à défaut de celui du tueur. Je trouve cela dommage que ce dernier n'est pas été l'un des narrateurs, on reste seulement avec le point de vue des enquêteurs. J'ai trouvé l'ensemble intriguant mais un peu plat dans le suspens, rien de bien surprenant à l'instar d'un Pandemia.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Cet auteur est vraiment mon Préféré , j'adore tous ce qu'il écrit. On retrouve avec plaisir l'inspecteur Sharko à ses débuts dans le service du 36.
    On fait la connaissance de Suzanne sa fiancé, et on découvre leur histoire de couple.
    Quand à l'enquête, elle va crescendo et ne manque pas de...
    Voir plus

    Cet auteur est vraiment mon Préféré , j'adore tous ce qu'il écrit. On retrouve avec plaisir l'inspecteur Sharko à ses débuts dans le service du 36.
    On fait la connaissance de Suzanne sa fiancé, et on découvre leur histoire de couple.
    Quand à l'enquête, elle va crescendo et ne manque pas de suspense jusqu'au bout.
    A lire absolument pour tous les fans de polars.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • avec vertiges, le meilleur Thilliez pour moi ❤ (pour le moment ! ) Petit retour dans les années 90 ... J'ai apprécié tous les petits clins d'oeil, rappel de cette époque !
    L'enquête en elle-même est très prenante ... On veut savoir et on va au bout ... Un livre que je recommande à tous et pas...
    Voir plus

    avec vertiges, le meilleur Thilliez pour moi ❤ (pour le moment ! ) Petit retour dans les années 90 ... J'ai apprécié tous les petits clins d'oeil, rappel de cette époque !
    L'enquête en elle-même est très prenante ... On veut savoir et on va au bout ... Un livre que je recommande à tous et pas qu'aux fans de cet auteur !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un Franck Thilliez fidèle à son talent et à sa renommée.
    Dans ce nouvel opus qui nous fait remonter aux origines du commandant Sharko, nous retrouvons le héro récurrent de Franck Thilliez. Tout est en place pour aboutir à une nouvelle réussite : un rythme haletant, une intrigue policière...
    Voir plus

    Un Franck Thilliez fidèle à son talent et à sa renommée.
    Dans ce nouvel opus qui nous fait remonter aux origines du commandant Sharko, nous retrouvons le héro récurrent de Franck Thilliez. Tout est en place pour aboutir à une nouvelle réussite : un rythme haletant, une intrigue policière pointue, un suspense bien entretenu et une touche de vie personnelle des personnages pour introduire de l’humanité à ces héros du quotidien souvent cabossés par la vie, comme tout un chacun.
    Franck Thilliez a une nouvelle fois tissé sa toile et nous nous sommes englués dedans avec plaisir.
    En 1991,Sharko est enfin muté au 36 quai des Orfèvres, dernier arrivé , il est confiné aux archives pour relire les milliers de documents concernant une affaire non résolue quand, un soir, un homme , paniqué, arrive au 36, avec la photo d’une femme ligotée à un lit, un sac sur la tête, photo qu’il a récupérée suite à un drôle de jeu de piste. Sarko plonge dans cette enquête qui va lui faire entrevoir ce que sera sa vie :plus de week end, de dimanche, de vie privée, des images qui tournent en boucle dans sa tête et son sommeil.
    Quand nous connaissons la suite des aventures de Sharko, cet opus s’intègre parfaitement à la série et lève le voile sur beaucoup d’interrogations.
    Un livre de près de 500 pages qui se lit d’une traite, il n’y a pas de longueur, un vrai travail d’orfèvre !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.