Gatsby le magnifique

Couverture du livre « Gatsby le magnifique » de Francis Scott Fitzgerald aux éditions
  • Date de parution :
  • Editeur : (non disponible)
  • EAN : (non disponible)
  • Série : (non disponible)
  • Support : (non disponible)
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Fiction / Roman
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Télécharger cet ebook au format

iPad Kindle Pdf

Avis(16)

  • Plonger dans une société d'abondance matérielle, où les richesses deviennent la monnaie pour acheter une réputation, une compagnie, une amitié, un amour. Cette opulence enferme les personnages dans un rôle social qu'ils jouent à la perfection sauf lorsque l'amour "vrai" fait son apparition et...
    Voir plus

    Plonger dans une société d'abondance matérielle, où les richesses deviennent la monnaie pour acheter une réputation, une compagnie, une amitié, un amour. Cette opulence enferme les personnages dans un rôle social qu'ils jouent à la perfection sauf lorsque l'amour "vrai" fait son apparition et les laisse face à la dure réalité de leur existence réelle et non pas imaginée. Une œuvre merveilleuse que l'on doit à F. Scott Fitzgerald, lui même amoureux d'une personne presque aussi exubérante que l'héroïne de ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • En parlant d'histoire d'amour, j'ai aimé LES HAUTS DE HURLEVENT, et GATSBY LE MAGNIFIQUE, impossibles et tourmentées amours, romanesques à souhait, même si le style de Fitzgerald est plus sobre que celui de Brontë

    En parlant d'histoire d'amour, j'ai aimé LES HAUTS DE HURLEVENT, et GATSBY LE MAGNIFIQUE, impossibles et tourmentées amours, romanesques à souhait, même si le style de Fitzgerald est plus sobre que celui de Brontë

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai lu ce roman il y a plusieurs semaines déjà, mais je l'ai tellement aimé que je m'en souviens comme si c'était hier. C'est à l'occasion de la diffusion du film de Baz Luhrmann, avec dans le rôle titre Léonardo Di Caprio, que sur une impulsion, j'ai ouvert le livre. Roman le plus connu de...
    Voir plus

    J'ai lu ce roman il y a plusieurs semaines déjà, mais je l'ai tellement aimé que je m'en souviens comme si c'était hier. C'est à l'occasion de la diffusion du film de Baz Luhrmann, avec dans le rôle titre Léonardo Di Caprio, que sur une impulsion, j'ai ouvert le livre. Roman le plus connu de Francis Scott Fitzgerald, icône de la Génération perdue, il faut surtout ne pas passer à côté.

    Nick Carraway est le narrateur de cet épisode d'une vie, où l'on se dit: "Je vis un moment important, et même en tant que spectateur, il me faut être attentif". Dans sa structure, le roman est assez classique, l'auteur utilise un personnage-narrateur, faire-valoir du héros et témoin de sa vie si exceptionnelle. Cela ne décrédibilise pas pour autant l'histoire, au contraire. Des différents personnages qui participent au récit, le lecteur ne peut s'empêcher de prendre parti, cela signifie alors qu'il est ferré. Tout simplement génial!

    Le roman est éponyme, et ce n'est pas pour rien. Le personnage de Gatsby est central, essentiel, magnétique. Il capte l'attention de tous et de tout. Il est le moteur de ce tout: le destin que lui a tracé F. S. Fitzgerald. Jay Gatsby est un homme d'une richesse extravagante, que tout le monde fréquente, mais que personne ne connaît vraiment. De nombreuses rumeurs courent sur lui.

    Voisin mystérieux et énigmatique du narrateur, il est également épris à la folie de la cousine de ce dernier: Daisy, mariée au richissime Tom Buchanan, lui-même l'amant de Myrtle, la femme du garagiste. Pathétique. Buchanan est exécrable, peut-être parce qu'il fait obstacle au bonheur des deux héros, ou tout simplement parce qu'il l'est réellement, exécrable. Quant à sa maîtresse, seule une once de pitié peut décrire ce que le lecteur ressent à son contact.

    Mais, il ne faut pas croire qu'ici l'amour soit le thème central du roman. L'auteur n'est pas un romantique, l'amour ça se vit, ça fait mal, ça se perd. Non, le coeur de cet univers des années folles c'est l'argent qui permet d'accéder à l'insouciance après la violence de la guerre. Et l'argent, Jay Gatsby en a, à ne plus savoir qu'en faire, à part le dépenser à l'occasion de soirées fastueuses. L'auteur décrit d'ailleurs avec magnificence cette période des années 20, que le pauvre petit lecteur derrière son écran de papier, rêverait pour un instant de côtoyer.

    Au delà d'une peinture des mœurs de cette époque, Gatsby le magnifique est surtout tragique. Le faste faisant ressortir avec encore plus d'éclat la solitude, la tristesse et la mort. Le dénouement est accablant - mais nécessaire. Il est difficile de vivre dans un rêve, surtout quand le destin s'en mêle. La fin est poignante et triste, et fait ressortir avec encore plus de vigueur le pouvoir de l'argent.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tout au long de l'intrigue, l'histoire est vécue du point de vue de Nick Carraway, qui a quitté le Middle West pour aboutir à New York, comme agent de change, dans les années 1920. Il retrouve là-bas sa cousine Daisy, qu'il connaît très peu, et son mari, Tom Buchanan, fréquenté à l'université de...
    Voir plus

    Tout au long de l'intrigue, l'histoire est vécue du point de vue de Nick Carraway, qui a quitté le Middle West pour aboutir à New York, comme agent de change, dans les années 1920. Il retrouve là-bas sa cousine Daisy, qu'il connaît très peu, et son mari, Tom Buchanan, fréquenté à l'université de Yale. Rapidement, les conversations s'orientent autour d'un homme qui organise fréquemment de grandes réceptions dans son immense demeure, mais dont personne ne sait presque rien : Jay Gatsby. Qui est-il ? Pourquoi tant de mystères autour de lui, de son passé, de sa fortune ? Par le plus heureux des hasards, il s'avère que Nick Carraway habite tout à côté de la résidence de Mr Gatsby. Ce sont ces éléments rassemblés qui l'amèneront à découvrir, puis à partager la destinée de celui qu'il surnommera Gastby le Magnifique…

    Gatsby… une démesure incarnée, un homme prêt à tout, tout pour l'amour d'une femme… Un espoir vécu jusqu'au bout… Un espoir qui causera sa propre perte…

    Ce que beaucoup de lecteurs ont semblé retenir, c'est le portrait d'une bourgeoisie américaine adepte des excès en tout genre, juste après la Première Guerre Mondiale. Cela se ressent effectivement beaucoup dans le roman. Est abordée par le biais des activités secrètes de Jay Gatsby en tant que bootlegger, la période de Prohibition imposée aux Américains (pendant une dizaine d'années). Ce n'est pas uniquement ce que j'en retiens.

    Ce qui m'a le plus marquée, ce sont les personnages en eux-mêmes. Nick Carraway, comme narrateur/spectateur de toute cette histoire. Daisy, Tom, Gatsby et les autres… Ces destins qui se rejoignent tous en un même point. Ce qu'ils pensent, ce qu'ils font… Pour moi, c'est tout cela qui donne son vrai sens à l'histoire, bien que le contexte dans lequel se déroule l'histoire soit essentiel à l'intrigue.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com