Mon roman.

M'abonner à cette discussion
  • J'ai écrit mon premier roman "Le Voeu", il fut publié aux éditions Vérone, il est distribué par le groupe Hachette. Je désire savoir si parmi vous, certains en auraient entendu parler. Ma Vérone éditions est une petite "maison" parisienne. Elle a envoyé dès la sortie de mon roman le 1er juin 2018, mon dossier de presse à ses contacts, mais je n'ai eu que très peu de retour. Je suis une lectrice férue et donc je côtoie assidument, les librairies de la côte Basque, et ces dernières avec bienveillance et malgré le stock immense de livres qu'elles empilent, m'ont fait une place sur leurs étals. Elles m'ont offert également, des rencontres avec mes lecteurs et des séances de dédicaces. Et grâce à ma page Facebook créée à l'occasion du salon du livre de Sare, j'ai un bon nombre d'amis (e) FB qui suivent mon aventure littéraire et qui me donnent un "sacré coup de pouce". J'ai lu de nombreux livres de la rentrée littéraire, et je sais qu'il y a des petits bijoux qui doivent très certainement occuper votre espace lecture, mais si vous trouvez un peu de temps, n'hésitez pas à me contacter. Belle journée à tous.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour, vous serait-il possible de nous présenter votre roman pour nous permettre de nous faire une idée.
    Histoire de nous donner envie de le lire !
    Merci d'avance, Thierry
    flag Signalez un abus
  • Thierry X a dit :
    Bonjour, vous serait-il possible de nous présenter votre roman pour nous permettre de nous faire une idée.
    Histoire de nous donner envie de le lire !
    Merci d'avance, Thierry


    Bonjour Thierry,

    Vous parler de mon livre, vous en dire bien plus que la quatrième de couverture, sans pour autant tout vous dévoiler de l'histoire racontée par ce six gamins quand ils sont âgés de 19 à 24 ans. Mon coeur à ces instants bat plus fort qu'il ne devrait. Ces enfants, Eric, Baptiste, Henri, Annette, Louis et Hélène, quand ils sont enfants âgés de 4 à 6 ans, rencontrent des histoires de vie, cruellement tristes. Leurs parents sont soit défaillants, soit décédés. Ils sont tous placés, après avoir connu des centres d'hébergements d'urgence ou des familles d'accueil, dans une famille d'accueil. Malheureusement, dès les premières pages, vous rencontrez le couple sordide Jacques et Angélique, que je baptise très vite, les Thénardier. Ces enfants n'ont aucun lien de famille et viennent d'univers sociaux culturels très différents. Et pourtant, pour supporter l'immense chagrin imposé par leur triste condition de vie, ils vont peu à peu se décréter frères et émettre un Voeu. En 292 pages, vous traversez 15 années de leur vie. Vous rentrez dans l'antre de l'enfance maltraitée. De ses douloureuses vérités. Vous côtoyez des moments d'espoir et d'amour qu'aucun adjectif ne pourrait qualifier. Enfin, si vous le lisiez vous comprendriez qu'à travers un roman, vous accédez à un témoignage. Il est le mien et celui de tous les pauvres gamins abandonnés de tous. Le vague à l'âme, vous apprendrez qu'il n'y a rien de plus douloureux de ne pas savoir quand on est enfant, pourquoi, on doit faire face à tant de violence, de chercher car un enfant ne remet jamais en cause ses parents, la ou les raisons qui les poussent à nous faire tant de mal.
    Mon roman n'est pas propice à la détente. On accède au fil des pages, grâce à des personnes formidables et pleines d'humanité, je pense à Mathilde, Pierre-Marie, Antonio, Carmen..., à un embellissement et à une issue que l'on souhaite à tous les enfants qui démarrent une vie bien triste. Mais d'après selon les retours, la lecture de mon roman, ils ont eu très mal et pour certains, des larmes furent versées. Ce roman me tient à coeur, car je défends de toutes mes forces l'enfance maltraitée et je voulais, par l'écriture telle que je l'ai choisie, marquer l'esprit des gens. Si vous désirez me connaître un peu, voir mes combats et lire des commentaires de lecteurs, je vous invite à venir sur ma page Facebook. Arminda Fernandes Andiazabal. Et si non, je vous remercie infiniment de m'avoir permis d'écrire ces quelques lignes. Bon après-midi.
    flag Signalez un abus
  • Vous au moins, on peut dire que vous mettez du cœur à l’ouvrage !
    Avec une telle présentation, on a qu’une envie c’est de lire votre roman.
    Dès que je l’aurai terminé, je vous en reparle. Par contre, armez vous de patience car j’ai déjà pas mal de livres en attente. A bientôt, Thierry
    flag Signalez un abus
  • Thierry X a dit :
    Vous au moins, on peut dire que vous mettez du cœur à l’ouvrage !
    Avec une telle présentation, on a qu’une envie c’est de lire votre roman.
    Dès que je l’aurai terminé, je vous en reparle. Par contre, armez vous de patience car j’ai déjà pas mal de livres en attente. A bientôt, Thierry
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Thierry,

    Merci infiniment. Par la force des choses, j'ai appris à être patiente et, quand c'est pour la bonne cause, c'est avec un immense plaisir que je la respecte.
    J'imagine dans mon esprit votre PAL. Je devine qu'elle ressemble à la mienne...Et je pense alors à celle jolie phrase de Jules Renard, "Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux".

    Belle journée.

    Cordialement.

    Arminda.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour,
    Et voilà, je viens de recevoir votre livre !
    Dès que possible je le lis et je vous laisse un commentaire sur ce site. Déjà la couverture est sympa et l’aspect agréable, ce qui est un premier bon point.
    A très bientôt pour la suite, thierry
    flag Signalez un abus

Réagir