Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Quelle est votre lecture déconfinée ?

M'abonner à cette discussion
  • J ,en est lu 4 le dernier sur la peste d Albert Camus passage parfois un peu long mais très passionnant est se qui se passe aujourd hui en france avec le covid19 venez le decouvrir vous ne serais pas decue
    flag Signalez un abus
  • Bonjour , le premier livre qui m'est tombé dans les mains est Bienvenue à Sturkeyville en numérique, offert par vous ... ... Une plongée dans un monde parallèle glauque , sombre , terrifiant mais on se dit , cette imagination délirante me va tout à fait , même si l'angoisse règne à travers ces petites nouvelles on sait que rien de tout ça n'arrivera . Donc petits frissons sans risque .
    Puis la femme qui tuait les hommes de Ève de Castro qui "m'appelait" ,une amie me l'avait prêté et il trônait dans ma bibliothèque et je me suis dit que je n'avais plus d'excuse pour ne pas le lire , le titre m'inquiétait..... mais c'est un livre excellent, je l'ai lu d'une traite. Et là j'ai commencé Boussole , cadeau d'une amie dont j'ai fait la connaissance grâce à vous, lecteurs.com et je vous en remercie encore.....je ne peux encore rien vous dire , je l'ouvre juste maintenant. Belles lectures. Prenez soin de vous.
    flag Signalez un abus
  • Après une quinzaine de livres lus pendant le confinement, je me suis précipitée sur les mains du miracle de Joseph Kessel et un garçon d’Italie de Philippe Besson dont j’avais lu les critiques d’amis ou « bookstagrammeurs »
    Le premier est remarquable tant par le sujet (incroyable mais vrai) que par l’écriture parfaitement maîtrisée de Joseph Kessel.
    Le second nous transporte sur les rives de l’Arno à Florence et fait parler un jeune homme mort. Roman sur la différence, l’acceptation de soi, le regard des autres qui m’a beaucoup touchée.
    Et je continue mes découvertes grâce à la réouverture de ma librairie L’usage du monde dans le XVII°, notamment avec le très beau « le chant de la pluie » de Sue Hubbard.
    flag Signalez un abus
  • Après le 11 mai, je suis allée à la librairie de ma ville. J'avais commandé un livre juste avant le confinement.
    MAMMA MARIA de Serena Giuliano. Très joli livre, qui m'a replongé dans mes souvenirs d'enfance.
    Un peu de légèreté après ces 2 mois parfois un peu difficiles.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour.Etant fan de littérature américaine je me suis précipitée sur L'envol du moineau de
    Amy Belding Brown .J'attendais qu'il sorte en poche pour pouvoir l'acheter et je n'ai pas été déçu de l'histoire de cette femme blanche qui avait été faite prisonnière chez les indiens.On se rend compte que ce peuple qui a été exterminé n'était pas si différent de nous et qu'il existait chez eux un certain respect.Leur violence était surtout une riposte aux attaques des militaires blancs.C'est vraiment un superbe livre que je recommande vivement.Je vais ensuite continuer mes lectures avec "délivrance de James Dickey, l'arbre monde de Richard Powers et Americanah de C.Ngozi Adichie. Quel beau programme!
    flag Signalez un abus
  • J'ai lu encore plus que d'habitude: enfin libre! sinon, j'ai toujours des livres à lire pour des rencontres ou des prix...là je pouvais me laisser aller à piquer dans mon énorme pile à lire; j'ai lu de la philo: Correspondance Paulhan-Belaval, des témoignages d'hommes revenus de camps de concentration (dont l'oncle de mon mari):écrits en 45.
    et puis beaucoup de littérature de jeunesse: les 5 tomes du Sauveur et fils de MAM et miss Charity…
    En audio: Les mains du miracle de Kessel et le Seigneur des anneaux, actuellement j'écoute Proust
    C'est éclectique comme mes goûts; juste avant le confinement j'ai lu le dernier Le Clézio, et là je suis plongée dans les Roches rouges d'Olivier Adam. Dès demain, ce sera le Pays des autres et peu à peu la vie va reprendre son cours mais mes librairies ne sont pas encore revenues à la normale ni les bibliothèques et les rencontres non virtuelles pas rétablies. Au moins, il y en a une virtuelle par jour sur le site où aller.
    flag Signalez un abus
  • Quel bonheur de parcourir à nouveau les rayons d'une librairie, de toucher et de désirer toutes ces autres vies qui se cachent derrière les couvertures sobres ou colorées !
    J'ai dévoré Nos illusions d'Anna Hope, les parcours de trois femmes attachantes.
    Mais le livre qui marquera pour moi la fin de ce confinement c'est Terre des Hommes de St Saint-Exupéry.
    Quel souffle, quelle grandeur et quelle humilité !
    Après ces semaines où notre monde s'est rétréci,Saint-Exupéry m'a emportée dans la magnifique aventure des pionniers de l'aviation, la magie de l'incertain, la poésie des grands espaces, la grâce du dénuement.
    Après avoir pendant des semaines mis nos libertés entre parenthèse sur l'avis des experts (ce que je ne remets pas en cause), il est bon de fréquenter un peu ces hommes qui pilotaient à l'instinct,qui jouaient leur vie comme nous prenons le métro et qui trompaient la mort, paisiblement, jusqu'au jour où ils avaient rendez-vous avec elle.
    Ce n'était pas l'objectif fixé qui permettait ce dépassement d'eux-même mais la beauté des espaces infinis qu'ils survolaient en faisant corps avec leur machine.
    flag Signalez un abus
  • Ma lecture déconfinée est l'arbre monde de Richard Powers. Des destins qui s'entremêlent comme les racines des arbres. Cela me rappelle aussi combien d'espèces d'oiseaux sont venus visiter le jardin pendant le confinement. La vie au rythme de la nature pour reprendre son souffle. Ce livre est en tout cas une belle découverte... plus que 200 pages. J'y retourne.
    flag Signalez un abus
  • N'ayant jamais reçu Sturkeyville en numérique alors que l'on me l'avait promis, je me suis rabattue sur les livres qui sont chez moi et qui attendent leurs critiques.
    flag Signalez un abus
  • NADIA D'ANTONIO a dit :
    N'ayant jamais reçu Sturkeyville en numérique alors que l'on me l'avait promis, je me suis rabattue sur les livres qui sont chez moi et qui attendent leurs critiques.



    Bonjour Nadia,

    L'éditeur nous a confirmé vous avoir envoyé la version numérique de Bienvenue à Sturkeyville le 7 mai, vous lui aviez dit avoir eu des problèmes d'installation à ce moment-là.
    Si vous le souhaitez, nous pouvons lui demander de vous renvoyer un accès numérique. Merci d'avance pour votre réponse.
    flag Signalez un abus

Ma réponse