Mer : Le grand marin

M'abonner à cette discussion
  • En 2016, Le Grand marin, roman de Catherine Poulain, faisait partie de la
    sélection pour le Prix Orange du livre . Roman à forte connotation autobiographique, il nous fait vivre de l'intérieur le quotidien des "travailleurs de la mer" modernes, en Alaska. L'avez-vous lu ? Et quel livre lié à la mer nous recommanderiez-vous ?

    flag Signalez un abus
  • Le vieil Homme et la mer d'Hemingway, une histoire d'amour et de rapport de force entre un pêcheur et l'animal au bout de la ligne. Magnifique!

    flag Signalez un abus
  • Magnifique le titre cet le résumer donne envie de le decouvrir
    flag Signalez un abus
  • Sans m'avoir profondément touchée lors de sa lecture en 2016, je dois cependant reconnaître qu'il ne m'a pas laissée indifférente car je me souviens très bien de Lily, l'héroïne du roman qui affronte non seulement le dur métier et en même temps, l'univers masculin et sans pitié de ce milieu d'hommes.

    Dans un autre style, "Mon dernier continent" de Midge Raymond. L'Antarctique, les paquebots de croisière, la nature menacée et la rencontre d'une femme passionnée d'oiseaux et d'un homme qui vient là pour se relever d'un chaos personnel; un naufrage est annoncé...On passe sur l'histoire d'amour mais on garde la stupidité de l'Homme face à la destruction des milieux naturels. A découvrir.
    flag Signalez un abus
  • Je pense à JUSTE APRES LA VAGUE de Sandrine Collette qui plonge le lecteur au sein d'une tempête où la mer semble dotée d'une réelle puissance maléfique.

    Je n'oublie pas LES DEFERLANTES de Claudie Gallay dont l'action se déroule sur les côtes sauvages de la Hague que borde une mer où les naufrages ne sont pas rares.

    Mais l'auteur dont l'ouvre est indissociable de l'univers de la mer , c'est l 'Islandais Jon Kalman Stefansson dont la prose magnifique et empreinte de poésie nous plonge dans la vie rude et attachante des pêcheurs et de leurs familles .
    flag Signalez un abus
  • Merci Anne-Marie, que de belles idées de lecture !

    Anne-Marie Lemoigne a dit :
    Je pense à JUSTE APRES LA VAGUE de Sandrine Collette qui plonge le lecteur au sein d'une tempête où la mer semble dotée d'une réelle puissance maléfique.

    Je n'oublie pas LES DEFERLANTES de Claudie Gallay dont l'action se déroule sur les côtes sauvages de la Hague que borde une mer où les naufrages ne sont pas rares.

    Mais l'auteur dont l'ouvre est indissociable de l'univers de la mer , c'est l 'Islandais Jon Kalman Stefansson dont la prose magnifique et empreinte de poésie nous plonge dans la vie rude et attachante des pêcheurs et de leurs familles .
    flag Signalez un abus

Réagir