Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Création d'un atelier d'écriture en ligne. Accroche du jour:

M'abonner à cette discussion
  • excellent !
    flag Signalez un abus
  • Réponse à Cymone
    Martine en a marre, elle ne va pas passer toute la matinée à attendre le bon plaisir de son mari. De toute façon ce dernier doit cuver son vin, car il a passé la soirée avec ses amis Martin-pêcheurs à picoler et à manger des cochonneries. Elle décide d'aller rendre visite à sa meilleure amie Augustine chez qui elle va pouvoir déblatérer sur l'égoïsme et la bêtise de leur mari respectif.
    flag Signalez un abus
  • Tres interessant
    flag Signalez un abus
  • kryan soler a dit :
    Réponse à Cymone
    Martine en a marre, elle ne va pas passer toute la matinée à attendre le bon plaisir de son mari. De toute façon ce dernier doit cuver son vin, car il a passé la soirée avec ses amis Martin-pêcheurs à picoler et à manger des cochonneries. Elle décide d'aller rendre visite à sa meilleure amie Augustine chez qui elle va pouvoir déblatérer sur l'égoïsme et la bêtise de leur mari respectif.

    REPONSE à kryan Soler :
    « Tu me croiras jamais Augustine » dit Martine en arrivant chez sa meilleure amie ; « on a raté notre train pour Paris ! » « Non, sans blague ! Je parie que c’est à cause de ton poivrot de mari, Martin pêcheur ! » «  T’as tout compris Augustine ; y en a pas un pour rattraper l’autre ! Tous les mêmes ! » Augustine est très ennuyée, son mari, ne s’est encore pas levé lui non plus et il va être bientôt midi ! « Augustine, tu viens chez moi STP, à nous deux, nous allons le tirer par les pieds. » Arrivées chez Martine, elles montent toutes deux dans la chambre à coucher, où le réveil hurle encore ses chansons d’amour, et où Martin dort encore dans la même position que ce matin ! Elles l’attrapent par les pieds, et Martine s’écrie « Horreur, il a les pieds froids ! »...
    flag Signalez un abus
  • A votre tour Danielle!
    flag Signalez un abus
  • Après maintes réflexions qui mettent Martine et Augustine sens dessus dessous ....Martine essaie de descendre aussi vite qu'elle peut l'escalier en colimaçon avec ses jambes percluses de rhumatisme ...Elle a laissé Augustine ,dans la chambre, qui crie à tue -tête le prénom de Martin , puis toutes les insultes qu'elle connaît suivent ...Mais voilà un moment que Martin est froid maintenant ....Martine est arrivée non sans mal dans la cuisine , après maintes haltes sur les marches . Maintenant elle essaie de se souvenir ce qu'elle est venue chercher , les émotions c'est perturbant!!!
    le téléphone sonne..."Ah , oui , il faut que j'appelle quelqu'un...Mais qui? La police ? La mairie? Le docteur?"
    Pendant que Martine , soixante dix ans , réfléchit , elle décroche
    "Madame Poulet?"
    -"Oui ...Répond timidement Martine ."Voilà ,vous venez de gagner un séjour d'une semaine pour deux personnes au Puy du fou!!! Madame , vous m'entendez ?-Oui...
    -Si vous êtes d'accord , il vous suffit de vous rendre dans votre bureau de tabac et de dire haut et fort LES CIGARETTES ? C' EST BON POUR LA SANTE! Et le buraliste vous donnera vos deux places pour le séjour....Et un -OUI timide filtre dans le téléphone ...Martine entend vaguement les applaudissements quand elle raccroche...Elle n'entend que le son de sa voix qui crie :"Augustine!!!Va préparer tes bagages . On part pour le PUY DU FOU!!!!"
    flag Signalez un abus
  • Coucou les filles , ma réponse plus haut est ma suite pour le polar Martine et Martin pêcheur de Cymone . Belle journée
    Sinon , l'ACCROCHE DU JOUR : écrivez une histoire à partir de la phrase :" SI J'AVAIS......"
    flag Signalez un abus
  • Si j'avais des pouvoirs extraordinaires... La maladie et le handicap n'existeraient pas !
    flag Signalez un abus
  • Si j'avais une pioche , j'aurais creusé le sol pour y planter un arbre qui donnerait le bonheur à chacun , la santé et l'amour
    flag Signalez un abus
  • kryan soler a dit :
    Si j'avais des pouvoirs extraordinaires... La maladie et le handicap n'existeraient pas !


    Mais voilà, je n'en ai pas. ET ce putain de fauteuil me ramène toujours à la réalité. Je n'arrive pas, je n'arrive plus à passer de la cuisine au séjour sans heurt. Alors voilà, j'ai pas ces stupides super-pouvoirs.
    flag Signalez un abus

Ma réponse