Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Création d'un atelier d'écriture en ligne. Accroche du jour:

M'abonner à cette discussion
  • Marie BOUSQUET a dit :
    Merci pour le conseil. J'avoue que je suis tout de même curieuse de voir à quoi pourrait ressembler la suite. Mais je suis nouvelle ici et je ne connais pas encore toutes les règles.
    Bon début de semaine.
    Marie

    Bonjour Marie
    Il n'y a aucune règle! On a plutôt fait le constat que dans les suites à plusieurs, on fini par ne plus savoir où on en est. Du coup, quand j'écris je préfère que mes textes soient courts et qu'ils se terminent. Ce qui n'empêche pas d'écrire à plusieurs sur un même sujet. Mais chacun fait comme il le désire. Bonne écriture et merci de participer à nos ateliers d'écriture.

  • Le parc de la Poya à Fontaine:
    «C’est un endroit qui ressemble à la Louisiane...  on dirait le Sud. Le temps dure longtemps...... » C’est charmant , presque féérique. Dans son sous-bois La Petite Saône se faufile entre des bosquets et des prairies verdoyantes. « Et au milieu, coule une rivière » au dessus de laquelle les Ginko biloba et les arbres centenaires du château de la Rochette, font des courbettes. C’est royal. C'est ici que des crapauds se transforment en princes charmants!
    A votre tour de raconter ce que cette image vous inspire.
    A vos plumes, pour une histoire complète si possible.
  • MA RÉPONSE au parc de poya : J'ai rencontré une fée , elle m'a dit qu'on l'appelle Ingaïa, elle se baigne dans l'onde fraîche, ses cheveux se confondent avec la couleur d'un vert profond des forêts et des cours d'eau .... Ce matin encore j'entendais sa voix enchanteresse qui berce les feuilles des arbres. Regardez , ils se penchent pour l'écouter
  • Au cœur de la forêt, la sève noire avait coulée. Beaucoup d'arbres avaient été abattus et tandis que certains d'entre eux coubaient encore l'échine comme dans un dernier souffle, la révolte s'organisait. Lentement, d'un bout de racine à l'autre à travers toute la forêt la lutte des arbres contre les hommes étaient en marche. Tous ceux dont l'âme était souillée de sève noire périrent. A la suite de ce combat victorieux, les feuilles des arbres eurent tôt fait de recouvrir la terre d'un tapis roux qui, par une alchimie ancestrale, deviendrait ce baume miraculeux qui guérirait la forêt toute entière.
  • Le corps de ma petite sœur a été découvert dans ce lac. Cela fait 4 ans aujourd'hui. Tous les ans j'y retourne. Comme un pèlerinage morbide. Je ne peux faire mon deuil. Il y a encore tellement de questions. J'ai engagé un détective privé. Peut-être qu'il y aura une nouvelle piste avec lui. J'y crois.Je veux y croire.
  • Mon nouveau pitch :

    Je ne suis pas né dans une rose ni dans un chou mais dans un trèfle à quatre feuilles! Je devrais avoir de la chance pour toute ma vie!

    A vous si ça vous dit!
  • Par ailleurs j'offre ce trèfle virtuel à tous les lecteurs et lectrices! Belle et bonne journée!
  • Merci mon adorable Kryan pour cette douce pensée
  • Réponse au trèfle
    J'aurais aimé le cueillir pour vous. Aujourd'hui le soleil éclaire encore les dernières pâquerettes , les nouveaux pissenlits et le voilà perdu au milieu des orchidées sauvages . Il annonce le printemps pourtant si loin . Est-ce bien vrai alors que le climat a changé ? En attendant je vous souhaite tous les bonheurs possibles .

Ma réponse