Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Création d'un atelier d'écriture en ligne. Accroche du jour:

M'abonner à cette discussion
  • BERNARD DOMINIQUE a dit :
    MON ACCROCHE DU JOUR : UNE PROMENADE A LA CAMPAGNE
    Le couple avançait sur le chemin caillouteux , le soleil venait de se lever , ses doux rayons illuminaient d'une douce clarté les champs déjà jaunes de sécheresse. Les moissonneuses batteuses battaient leur plein , rasant , décortiquant , raclant dans un tintamarre infernal le foin qui bientôt prendrait la forme de gros ballots ... Mais les amoureux s'en moquaient , leurs sourires rêveurs , leur regard se satisfaisaient de peu , d'un même élan , ils s'exclamaient devant les farandoles de papillons agacés par la poussière et le bruit , heureux de deviner au loin le chant du coq ...ils projetaienr déjà un avenir joyeux au milieu d'une herbe tendre et fraîche , une jolie maison pleine d'enfants... Voilà quarante ans qu'ils s'attendaient alors aujourd'hui , dans la campagne ensoleillée , seuls leur même pas comptait .


    MA RÉPONSE :
    Dimanche matin :
    - Julie, si à l’époque nos parents avaient conclu une alliance dès notre naissance, et si rapidement le sort en avait voulu autrement, aujourd’hui nous sommes libres. Veux-tu m’épouser ma belle ?
    - A quarante ans, il serait temps Lucien, de demander à mes parents, ma main !
    Tout en se prenant par la main, nos deux amoureux décident sur le champ de rendre visite aux parents de Julie. Arrivés devant la ferme, ils hésitent un instant, puis tournent les talons et disent « puisque c’est ainsi, nous reviendrons lundi ! »
    Lundi matin, Lucien, Julie et le petit prince, arrivent devant le portail de la ferme des parents de Julie. Julien, l’enfant caché qu’ils avaient abandonné à la naissance, et qu’ils surnomment désormais « le petit-prince » a très envie de connaître ses grands-parents ; mais au moment d’ouvrir le portail, ses parents s’enfuient à grandes enjambées. Julien qui a maintenant 20 ans, hésite un instant, puis il tourne les talons lui aussi. Tout ce petit monde, rentre à la maison, la tête basse et des larmes plein les yeux. « Puisque c’est ainsi dit Lucien, nous reviendront mardi ! »
    Mardi matin, Lucien, Julie et le petit prince...
    CYMONE
    flag Signalez un abus
  • Mon accroche du jour :

    Il était un petit navire... mais alors vraiment tout petit tout petit. C'était un nano navire. Ou plutôt un nanovire.
    Le capitaine et son équipage étaient aussi tout petits tout petits donc c'était un nanoéquipage.

    Un jour le Nanovire et son nanoéquipage partent en croisière vers des îles toutes petites toutes petites donc c'était des nanoîles.

    Sur les îles il y avaient des Habitants et des animaux touts petits touts petits donc des nanohabitants des nanoanimaux.

    Je vais faire maintenant une sieste une toute toute petite sieste c'est-à-dire une nano sieste et je vous laisse continuer cette histoire si vous le souhaitez !
    flag Signalez un abus
  • kryan soler a dit :
    Mon accroche du jour :

    Il était un petit navire... mais alors vraiment tout petit tout petit. C'était un nano navire. Ou plutôt un nanovire.
    Le capitaine et son équipage étaient aussi tout petits tout petits donc c'était un nanoéquipage.

    Un jour le Nanovire et son nanoéquipage partent en croisière vers des îles toutes petites toutes petites donc c'était des nanoîles.

    Sur les îles il y avaient des Habitants et des animaux touts petits touts petits donc des nanohabitants des nanoanimaux.

    Je vais faire maintenant une sieste une toute toute petite sieste c'est-à-dire une nano sieste et je vous laisse continuer cette histoire si vous le souhaitez !


    MON TEXTE A LA SUITE DE CETTE CHARMANTE NANOHISTOIRE :
    Scientifique manipulant les nanoparticules, j’ai donc fait ma nanosieste dans un doigt gris du laboratoire où je travaille. C’est certain que si j’avais osé m’endormir dans la salle blanche, je me serai fait pincer par le nanochef, alors que j’étais entrain de roupiller sur une paillasse. Ça l’aurait foutu mal ! J’ai fait un nano rêve et je vous laisse deviner de quoi il s’agissait...(Je vous laisse continuer cette histoire si vous le souhaitez !)
    flag Signalez un abus
  • SUITE petit navire : comme je me sens bien ,une micro sieste et ce tout petit navire qui me berce délicatement . C'est tellement délicieux ! On dit bien que notre cerveau a besoin de micro siestes pour récupérer.... Toutes ces minuscules îles , ce mini équipage , comme je suis bien...je dirai à mon chef que la science, c'est comme UN TSUNAMI, mais qu'est ce que je raconte.... Ça secoue ! Purée, mon rêve s'en va, le petit navire coule ...avec mon nano équipage et les toutes petites îles s'éloignent , et maintenant je bois la tasse ..... Un rugissement me réveille.... Et me voilà , les jambes en l'air , les éprouvettes fracassées sur le sol et mon supérieur m'hurlant dans les oreilles ."Oh , moussaillon , .... Il était un petit navire.... pourquoi soudainement mes yeux se ferment et je me sens décoller.... Et cette fois le choc est rude " la porte c'est par là ! Votre stage se finit la! ...." Et je sifflote "il était un petit navire..."
    La prochaine fois je choisirais" dodo , l'enfant do ..., Ça calme les nerfs..."
    flag Signalez un abus
  • Je vous dis un gros nano bravo !
    flag Signalez un abus
  • J'adore ! Nano !
    flag Signalez un abus
  • À la claire fontaine, en allant promener j'ai trouvé l'eau si dégueulasse que je ne me suis pas baigné.Encore de l'eau polluée. Mais que font les écolos ? Ecoleau !!! Jeu de mots ou Jeu de maux....
    flag Signalez un abus
  • kryan soler a dit :
    À la claire fontaine, en allant promener j'ai trouvé l'eau si dégueulasse que je ne me suis pas baigné.Encore de l'eau polluée. Mais que font les écolos ? Ecoleau !!! Jeu de mots ou Jeu de maux....

    SUITE :
    Les écolos batifolent dans un bateau en chantant « maman les ptits bateaux » à essence polluent l’eau. « Pauleau qu’est ce que t’attend pour faire remonter l’infeau au ministère? demande Pauline. »
    « J’attends que tu m’éPaules un peu. Sans toi, je suis un vrai Paultron »...
    flag Signalez un abus
  • super!
    flag Signalez un abus
  • super!
    flag Signalez un abus

Ma réponse