Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Création d'un atelier d'écriture en ligne. Accroche du jour:

M'abonner à cette discussion
  • « Comme j’avais rencontré Socrate sortant du bain et chaussé de sandales, ce qui n’était pas dans ses habitudes, je lui demandai où il allait pour s’être fait si beau. »
    - On m’a envoyé une invitation me répondit-il,.
    - Fais-moi voir ça STP ?
    [« A la 3ème lune, après le coucher du soleil, Vous êtes cordialement invité au banquet célébrant la statue que Silanion a érigée en mon honneur. » Signé Platon.]
    - Quel honneur. Je comprends mieux les sandales. Quand tu auras enlevé ton drap de bain, que vas tu enfiler pour faire honneur à ton élève Platon ?
    - Abrutis, s’exclame Socrate, c’est mon chiton. Reste à le nouer sur les épaules et le tour sera joué.
    - Oh pardon, Socrate. Milles excuses. Tiens je te prête mon chlamyde pour te tenir chaud. En ce moment les soirées sont fraîches et un petit manteau léger te sera utile et du plus bel effet. Surtout, rajoutais-je, si tu dois pauser toi aussi pour le sculpteur Silanion.
    - Merci mon ami.
    - Bonne soirée Socrate. Bois pas trop et méfie-toi de tes faux amis toujours prêts à te faire avaler n’importe quoi !
    - N’importe quel poison ! Tu veux dire.
    Ce soir-là, Socrate n’eut même pas besoin de prendre la pause pour le sculpteur. Il ne bougeait même plus un orteil dans ses belles sandales. Quel scandale !
  • Merci Cymone. Merci à tous . Si vous voulez bien je vous propose une des phrases de "LA PASSE MIROIR" de Christelle DABOS
    " Comment vous sentez-vous, ma chère enfant ? Ce vilain mal au coeur est-il passé?"
    MA REPONSE : Ophélie regrettait depuis trois jours d'avoir accepté ce poste d'aide à domicile . Elle pensait que la petite grand-mère aux cheveux violets dont elle aurait à s'occuper , deviendrait rapidement un passe-temps comme un autre . Ce que n'avait pas prévu Ophélie c'est que Mamie scintillante (parce que laquée de paillettes) avait pour manie de préparer pour chacune de ses visites un gâteau différent , mais mamie scintillante y allait un peu lourdement sur LA pincée de sel (mauvaise vue ) et quelques morceaux de coquilles d'oeufs perdues dans la part de gâteau ou encore une invention GENIALE que mamie scintillante faisait sortir de son cerveau longtemps engourdi par l'absence de visites de ses enfants et petits enfants qui selon ces dires habitaient dans une île lointaine(deux pâtés de maisons plus loin)
  • Si vous voulez bien je vous propose une des phrases de "LA PASSE MIROIR" de Christelle DABOS
    " Comment vous sentez-vous, ma chère enfant ? Ce vilain mal au coeur est-il passé?"
    MA REPONSE :
    il n'est pas passé. D'ailleurs il ne passera jamais ! C'est à cause des actualités ça me donne mal au cœur. Ça me fait de la peine. Ça me met en colère parfois... ça ne passera jamais !
  • kryan soler a dit :
    Si vous voulez bien je vous propose une des phrases de "LA PASSE MIROIR" de Christelle DABOS
    " Comment vous sentez-vous, ma chère enfant ? Ce vilain mal au coeur est-il passé?"
    MA REPONSE :
    il n'est pas passé. D'ailleurs il ne passera jamais ! C'est à cause des actualités ça me donne mal au cœur. Ça me fait de la peine. Ça me met en colère parfois... ça ne passera jamais !



    Comment vous sentez-vous ma chère enfant ? Ce vilain mal au cœur est-il passé ?
    Impossible de leur dire la vérité. D’abord je n’avais pas mal au cœur comme ils le disaient et que signifie avoir mal au cœur? Mon cœur se porte très bien, merci ! C’est mon estomac qui ne va pas : la tisane maison avec un gâteau au goût indéfinissable que je fus obligée de déguster jusqu’à la dernière miette en admirant le feu qui grésillait dans l’âtre tandis qu’à l’extérieur le thermomètre devait atteindre les 20 degrés ou plus. Comment ne pas se sentir mal? Mais je remplaçais leur fille ce jour-là ( c’est mon vieux côté Girl Scout qui m’avait poussée à lui rendre ce service). À bien y réfléchir nous nous connaissons à peine et les raisons qu’elle m’a données m’ont parues bien légères mais j’ai accepté !
  • Coucou Cymone , nous abandonnez -vous?
    Belle journée à tous .
  • Bonjour à tous et à toutes.

    "Il se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poings sur les hanches."

    Voici donc la première phrase du livre de Barbara Constantine "allumer le chat."

    Et voici ma suite et ma fin :

    « Nom d'un petit bonhomme ! Ça ne peut plus durer! La prochaine fois que le facteur monsieur Lechat dépose mon colis sur le paillasson sans me prévenir je fais un scandale !
    N'importe qui peut me voler le paquet.
    C'est vraiment n'importe quoi. Tout se perd décidément !!!! "
  • REPONSE A KRYAN "Il se plante devant la porte ouverte ,jambes écartées , poings sur les hanches . Son regard est limite halluciné ...Joris en est sûr à présent , il suffira d'un marteau et d'un burin pour sortir cette porte qui pèse le poids d'un âne mort ...Voilà une semaine qu'il réfléchit à la manière dont il pourra ôter cette pièce historique de ses gonds ...La délicatesse du travail , les entrelacs gravés dans le bois , le sceau du treizième siècle l'ont miné jusqu'à présent , le faisant reculer à l'idée d'abîmer cette superbe pièce ...Mais c'est terminé ! il va y arriver et cette foutue porte ne lui résistera pas et au diable le conservateur et toute sa clique ..Ce sera elle ou lui "
  • BERNARD DOMINIQUE a dit :
    Coucou Cymone , nous abandonnez -vous?
    Belle journée à tous .

    Non je ne vous abandonne pas. Je suis surbookėe actuellement. Continuez d'écrire vos belles histoires. Merci
  • Il
    kryan soler a dit :
    Bonjour à tous et à toutes.

    "Il se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poings sur les hanches."

    Voici donc la première phrase du livre de Barbara Constantine "allumer le chat."

    Et voici ma suite et ma fin :

    « Nom d'un petit bonhomme ! Ça ne peut plus durer! La prochaine fois que le facteur monsieur Lechat dépose mon colis sur le paillasson sans me prévenir je fais un scandale !
    N'importe qui peut me voler le paquet.
    C'est vraiment n'importe quoi. Tout se perd décidément !!!! "


    Il se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poings sur les hanches et me dit : Bonjour Fifi, j’ai bien travaillé ce matin !
    C’est Victor mon petit voisin 3ans4mois et des tonnes de bêtises à son actif. Il déborde d’imagination et je l’imagine accédant à des carrières de meneur de jeux ou de publicitaire. À mieux l’examiner je vois qu’il tient des ciseaux dans une main et dans l’autre un bout de tissu que je crois reconnaître. Je sens l’exploit ! Tout juste! Victor m’annonce « J’ai arrangé les rideaux du salon parce que je voulais mieux te voir ».
    Un hurlement : Victor ! Reviens tout de suite !
  • Bonjour Cymone
    Bon surbookage ! Je blague ! On pense à vous !

Ma réponse