Rencontre virtuelle, rencontre réelle...

M'abonner à cette discussion
  • Samedi, Paris, j'ai rendez-vous avec un lecteur découvert lors d'une discussion "Lecteurs.com". Quand le virtuel débouche sur une vraie rencontre amicale, agréable, passionnante. Avez-vous déjà connu telle aventure ?
    flag Signalez un abus
  • Mais oui Genevieve, cela m'est arrivé, et sur ce site,
    Était-ce le hasard ? Ou peut-être les atomes crochus traversent ils la toile ,mais c'est une amitié sincère et durable qui s'en est suivi.
    On peut toujours provoquer des rencontres virtuelles sur le net, mais mieux vaut avoir une bonne dose d'optimisme et de flair je pense.
    flag Signalez un abus
  • Pas encore. Tiens, ce serait peut-être une idée que l'on puisse se retrouver par région sur le site
    flag Signalez un abus
  • Je suis bien d'accord, Danièle et c'est par là que j'aurais dû commencer. En tous les cas, je dois avoir du flair ! Quelle belle amitié depuis un certain jour d'août 2015 !
    flag Signalez un abus
  • C'est ce type d'aventure que j'ai vécue en rencontrant les 6 autres lecteurs jurés du Prix Orange du Livre: d'abord sur le site, puis à Paris de mars à juin 2016. Depuis, ces rencontres se poursuivent virtuellement avec certains avec l'objectif de nous revoir prochainement.
    Geneviève, j'espère que nous nous rencontrerons en 2017 dans ta belle ville.
    Colette, entre bourguignonnes, cela doit être envisageable, non?
    flag Signalez un abus
  • Mireille, avec plaisir à Montpellier en 2017.
    flag Signalez un abus
  • Hello Geneviève, oui déjà arrivée grâce aux explos de la rentrée 2015 où depuis je revoie régulièrement et avec bonheur d'autres lecteurs de la communauté lors de dédicaces, salons ou pour boire un café ou manger ensemble pour échanger nos coups de coeurs dans le monde réel. Les rencontres réelles entre lecteurs font du bien aussi, on rencontre souvent de belles personnes belle journée Geneviève.
    flag Signalez un abus
  • Tu as raison, Nath, la preuve, je t'ai rencontrée !
    flag Signalez un abus

Réagir