LECTEURS.COM : UN ESPACE PRIVE ou PUBLIC ?

M'abonner à cette discussion
  • Bonjour à tous et toutes,

    Je vous propose un nouveau sujet qui nous concerne tous en ce sens que la plupart de nos écrits du fil d'actualité sont susceptibles d'être rendus publics et de nous porter atteinte s'ils venaient à être relevés par des personnes extérieures à Lecteurs.com.
    En effet, si vous faites une recherche à l'aide du moteur de recherche "Google" (par exemple) en saisissant vos prénom et patronyme, vous découvrirez alors très vite le mur de vos mises en ligne et de tous vos commentaires. Ces derniers sont complètement accessibles sans restriction de login et de mot de passe. Et comme certains l'ont relevé, nous n'avons plus la possibilité de nous "effacer" derrière un alias/avatar.
    Alors, je pense qu'il faut demander à notre hébergeur de renforcer la sécurité de nos écrits pour qu'ils ne soient plus accessibles en dehors de la plateforme Lecteurs.
    J'ai conscience que cette démarche est coûteuse mais elle me semble impérative pour préserver nos droits à l'information (CNIL).
    J'espère que vous voudrez bien vous associer à cette demande ouverte. Il ne s'agit pas d'une pétition ou d'un billet d'humeur.
    C'est à mon sens, une mise en avant de notre droit à l'oubli pour ne pas être mis en cause de manière récurrente sur des propos qui pourraient blesser autrui ou soi-même.
    A très bientôt de vous lire.
    Amicalement
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Jean Michel, Je suis complètement avec toi dans ta démarche. En effet j'ai été choqué en tapant mon nom et mon prénonm dans Google de trouver des informations que je pensais uniquement réservé à mes listes d'amis ou à une communauté, sur copain d'avant ils diffusent carrément tes photos (enfants ou autre) à tous vents!!!!!! Sur lecteur on pourrait penser que nos avis sur les livres et autour de la lecture soit sans conséquence malheureusement les malfaisants existent qui n'ont rien d'aute à faire que de déformer des propos au départ inocent. Et puis il est vrai que si l'on prend la peine d'accepter certaine personne comme ami et d'en refuser d'autre il y a une raison. On devrait avoir au moins le choix de la visibilité de ce qu'on écrit, une petite case nous permettant de cocher : Public, amis seulement, communauté lecteur seulement... Bises. Christelle
    flag Signalez un abus
  • Bonjour J. Michel, votre requête est tout à fait justifiée, merci d'avoir souligné cette lacune et je vous rejoins complètement sur ce point. Nous devrions pouvoir gérer l'accès à nos publications comme sur FB. Amitiés à vous-même et à Christelle. Nina
    flag Signalez un abus
  • Merci à toutes les deux de vos contributions à la cause commune. J'espère que d'autres nous rejoindront sur ce thème qui me paraît fondamental. Amitiés JM
    flag Signalez un abus
  • J'ai un nom de famille si commun que si je tape mon nom et prénom dans Google je suis un peu "noyée" dans la quantité !! Néanmoins, je me joins à vous concernant la possibilité de choisir notre souhait de rendre public ou non nos écrits sur ce site. Séverine
    flag Signalez un abus
  • Merci et bonjour Séverine. J'ai fait l'expérience pour vous en saisissant dans le moteur "séverine garcia + lecteurs". Le résultat est sur la première ligne. A bientôt de vous lire. Amitiés JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous ! Effectivement en rajoutant "lecteurs" on me retrouve facilement... J'espère que vous serez entendu et que les désirs de confidentialité de chacun seront respectés par une amélioration de l'application. A bientôt. Séverine
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous, Comme nous en discutions par email avec Jean-Michel il y a quelques temps, lecteurs.com se veut un service où tout est "public", il a été spécifié en tant que tel à la base. Toutefois, nous sommes, tout comme vous, très sensibles à la confidentialité et nous voyons très bien qu'il est facile de récupérer des informations depuis Facebook ou encore Twitter. Ces règles sont impactantes pour l'utilisateur et le service et ne peuvent pas s'appliquer dans un futur proche, nous devons étudier cela en fonction de nombreux paramètres : référencement, modification de la politique de confidentialité et surtout, de la stratégie du service. Ce qui, vous en conviendrez, n'est pas chose aisée et rapide à mettre en place. Nous avons apporté une importante évolution depuis hier : l'intégration du Prix Orange du Livre au sein de lecteurs.com et nous allons maintenant pouvoir nous axer sur tous les aspects fonctionnels et les corriger au fur et à mesure. Les avis sur les livres resteront toujours publics car c'est la force de notre site, ce qui permet à chaque internaute de retrouver rapidement des informations sur un ouvrage. La seule chose envisageable serait de bloquer l'accès à vos murs à toute personne non-connectée mais dont la plupart des contenus sont publics... Donc comme vous pouvez le voir, ce n'est pas simple et soyez-en assurés, nous allons y travailler :-) Quoiqu'il en soit, au nom de l'équipe, je vous dis un grand Merci pour votre engagement et votre confiance ! C'est grâce à cela que nous avançons !
    flag Signalez un abus
  • Cher tous, nous avons apporté une correction visant à améliorer le respect de votre vie privée.
    Vos murs, vos amis et suiveurs ne sont plus visibles par les utilisateurs non-identifiés et donc par les moteurs de recherche !

    C'est une première étape pour nous, en espérant que cette avancée nous indique tous la bonne marche à suivre pour à la fois préserver et mettre en avant les richesses de vos avis !

    Bien à vous !
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Nicolas et comme d'habitude, bravo de nous écouter autant.
    Une question peut-être stupide ? Le résultat en recherche sur google par exemple est-il immédiat car pour l'instant je n'ai pas de blocage, ni sur la page, ni sur le mur, ni les amis : j'ai testé en me déconnectant de Lecteurs et en faisant une recherche sur le patronyme de Nina Capuchon. Bref comment les choses doivent se dérouler pour bien comprendre ce qui doit se passer. Amitiés JM
    flag Signalez un abus

Réagir