La transmission de l'amour de la littérature

M'abonner à cette discussion
  • Merci J. Michel.
    Amitiés, Nina
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir tout le monde,

    Tout d'abord, Amandine, je suis également une fan de "La Belle et la Bête" de Disney, et le passage de sa découverte de la bibliothèque me fait réver à chaque fois. Ah, si je pouvais être à sa place!!! ... Un jour, qui sait?

    Nina, j'ai effectivement demander à mon père pourquoi il ne lisait plus, il répond juste qu'il ne sait pas. Tout comme, on ne sait pas exactement pourquoi on aime lire, je présume que l'inverse est aussi vrai. Dans les deux cas, il y a, je pense des raisons profondes, psychologiques, liées à la personnalité de chaque personne.
    Je suis également d'accord sur l'effet réconfortant de la lecture. Au quotidien, elle est cette bouffée d'oxygène qui permet de "déconnecter" de la journée. Dans les moments difficiles, elle est une sorte de bouée qui permet de garder la tête hors de l'eau. Certes, elle n'est pas LA solution, mais elle a permis à notre esprit de s'échapper quelques temps, comme pour nous laisser reprendre notre souffle.
    A la lecture de votre post, je me suis posé la question de savoir s'il fallait vraiment un miminum le goût de vivre pour continuer à avoir le goût de lire. Et, effectivement, se projeter, imaginer, vivre, aimer et espérer à la place de ... n'est pas possible si on en ai plus capable pour soi. Seul le temps ...

    Amicalement.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à toutes et tous,
    Et très jolie expression Nina que ces "mots" sur les "maux". Jolie et tellement vraie. Je pense aussi qu'il est vrai que parfois, pour des raisons qui restent propres à chacun de nous, on peut se réfugier dans la lecture, dans un univers que l'on s'approprie en quelque sorte. De même on peut aussi se réfugier dans d'autres activités. Et parfois lorsque le rythme de la vie s'est un peu emballé, alors on prend moins de temps. On délaisse certaines activités au profit d'autres. Je fonctionne un peu comme cela. J'entasse sur mon bureau des livres à lire. Souvent je passe devant, je feuillette, puis je me dis que je lirai cela plus tard. Plus tard arrive toujours trop tôt et l'on repousse encore. Puis vient le calme, moins de travail, les enfants qui consentent à faire un peu de silence au terme d'âpres négociations... Et je commence une lecture et comme toujours je ne parviens pas à décrocher. Mais d'un autre côté c'est un besoin même si je n'ose parler d'addiction et quand la période de boulimie est là, je ne m'arrête pas, étant même capable de passer toute une nuit pour achever un ouvrage qui m'a captivé.
    En tout cas merci à Nina pour ce joli thème et merci à tous ceux et à toutes celles qui y ont participé car j'ai trouvé tous les témoignages particulièrement justes.
    Amitiés, Philippe
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir tout le monde,

    Merci Hélène de m'avoir si gentiment répondu et merci Philippe pour votre témoignage d'une grande justesse également.
    Je suis ravie que cette discussion vous plaise et je remercie tous ceux et toutes celles qui la font vivre et évoluer. On s'est un peu éloigné du sujet mais c'est aussi cela qui en fait l'intérêt.
    Très amicalement, Nina
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir Nina,
    Encore au bureau, je passe faire un petit bonjour. Je vois qu'Hélène et Philippe apportent des pierres aux causeries du "village".
    Je voulais te dire que ce qui me pousse à lire aujourd'hui et plus encore, c'est l'engouement que je perçois dans chacun de nous à partager ce qu'il ressent de ses lectures et de ce que cela fait remonter en lui de souvenirs, d'émotions, de vécus et d'expériences.
    Je crois que le "café Book" de Ludivine est déjà ouvert à Lecteurs.com et je suis très heureux de partager cette effervescence avec vous tous.
    Merci Nina, J'ai fait de mon mieux pour revenir dans le sujet.
    Qu'en penses-tu ? Hum !!!
    Très bonne soirée
    Bises et Amitiées
    JM

    ps : j'ai écrit un petit mot par messagerie à Kate (La Réunion) et Boris (Kabilie) pour leurs demander de donner des nouvelles car il y a comme un "silence radio".
    J'espère que tout va bien.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour J. Michel,

    Oui, le "village" est de plus en plus vivant et c'est très agréable. De nouveaux passionnés nous ont rejoints, certainement l'effet Salon.
    J'avais remarqué que Kate et Boris avaient déserté la place, manque de temps peut-être. Séverine se fait plus discrète mais elle a un grand projet à préparer !
    Je lui fais un petit coucou en passant.
    Bon courage pour cette journée, bises, Nina.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Nina et grosses bises.
    En congé dès ce soir pour 4 jours, j'aurai un peu de temps pour ranimer quelques thèmes lancés.
    A bientôt
    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir à toutes et tous.
    Très bon sujet de discussion, en effet. :)
    Pour ma part, je pense que le goût de la lecture m'est venu de ma grand mère paternelle. Mes parents travaillaient et c'est elle qui me gardait. J'ai le souvenir de moments passés sur ses genoux à écouter les histoires de Martine ou de Petite Abeille...(souvenirs, souvenirs...:D )lorsque j'étais toute petite. Ma mère lisait beaucoup. J'adorais aller fouiner dans la bibliothèque à la recherche d'un livre ou l'autre qui pourrait m'intéresser. Encore une transmission mère/fille...:D Mon père, lui, était plutôt BD (Lucky Lucke, Astérix, Les tuniques Bleues, Bob et Bobette,...) Nous prenions aussi le magazine "Tintin" (un peu le même principe que le Spirou) dans lequel il y avait des tas de pages Bd.
    Petite fille et adolescente, j'ai eu la collection "bibliothèque Rose"(Le club des 5, comtesse de Ségur,...) et bibliothèque verte(Alice détective).
    Puis je me suis attaquée aux Agatha Christie, aux lectures scolaires et j'ai commencé à élargir mon horizon littéraire.
    Avec mes deux filles, j'ai reproduit le shéma des lectures du soir. Depuis qu'elles sont bébé, je leur ai raconté et lu des tas d'histoires et de livres. Aujourd'hui, à 19 et 12 ans, elles ont toujours un bouquin sur leur table de nuit ou dans leur sac. Avec mon aînée, nous discutons pas mal de nos lectures et je lui recommande certains livres ou auteurs et elle fait de même. Je m'applique à lire également tous les romans ou autres qui lui sont imposés par l'école. De plus, comme elle est douée en anglais, elle m'achète aussi des romans dans la langue de Shakespeare... Stephen King, Patricia Cornwell, Emilly et Charlotte Brönté, Jane Austen, Sherlock Holmes, Robin Cook...
    J'y arrive, avec tout de même un bon dictionnaire français /anglais à côté de moi !! :) Lire en VO, c'est très chouette aussi...:D

    Bref, nous sommes une famille de lectrices invétérées et je suis très fière qu'elles me suivent dans cette passion. Mon mari quant à lui, est beaucoup plus bédéphile. Mais depuis quelques mois, il s'est mis à lire Steeve Berry, Raymond Khoury, Douglas Kennedy...
    En fait nous avons une "pièce" bibliothèque. Avec près de 1500 BD (et beaucoup moins de romans!!!) . mais pas une aussi belle et envoûtante que celle de la Belle et le bête...;)
    J'ai toujours rêvé de vivre dans une maison immense avec des murs remplis de bouquins dans toutes les pièces ou presque.. Des hautes pièces où il faudrait une échelle "roulante" pour accéder aux étagères supérieures... Des heures et des journées entières à chercher un bouquin, s'installer et le lire puis en chercher un autre etc....

    Voilà, voilà.... Juste encore quelques mots pour dire que, fan de lecture et de littérature en tous genres, j'ai un jour rencontré un auteur (belge) pour qui j'ai corrigé et mis en page 3 romans.

    Merci pour le partage, les avis, les discussions...
    A bientôt

    Cécile
    flag Signalez un abus
  • Oups...Vous aurez corrigé: il s'agit bien de "La belle et La bête" et non "le bête"!!!... :)
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir Cécile,

    C'est un très joli témoignage (j'avais corrigé de moi-même "La bête" ;o))
    Vous avez réussi à transmettre votre amour de la lecture à vos filles on ressent bien le plaisir que cela vous procure.

    Je suis impressionnée par une telle bibliothèque de 1500 BD...
    Je rêve aussi comme vous de ces immenses et magnifiques bibliothèques, j'en imagine aussi l'odeur : un mélange de cire pour le bois, de papier ancien et d'odeur de cuir émanant de beaux fauteuils anglais dans lesquels s'installer confortablement...

    Vous avez considérablement aiguisé ma curiosité : " j'ai un jour rencontré un auteur (belge) pour qui j'ai corrigé et mis en page 3 romans." S'il vous plait dites nous en plus ! Racontez-nous ! Quel auteur ? Quels romans ? Ah vous en avez trop dit ou pas assez Cécile ! ;o)

    Amicalement,
    Séverine
    flag Signalez un abus

Ma réponse