La difficulté pour les auteurs africains d'avoir une visibilité dans les librairies

M'abonner à cette discussion
  • Il est regrettable que des auteurs qui pourraient intéresser des lecteurs en France, n'y aient aucune place. Mais le plus navrant, c'est qu'il n'en ont pas plus dans les pays d'ou il sont originaires.
    flag Signalez un abus
  • Il y a le même problème avec le cinéma africain que je connais un peu, enfin plus que la littérature africaine. J'ai lu l'année dernière un livre d'Alain Mabanckou.
    flag Signalez un abus
  • je connais un peu les auteurs classiques et modernes du Sénégal, du Cameroun, Côte d'Ivoire et Congo mais c'est vrai qu'on ne les trouve pas si facilement que ça: je suis inconsolable de la disparition de l'Harmattan de Lille où je trouvais tout ce que je voulais; ne pas trouver de vraies librairies à Douala m'a déçue, en revanche les auteurs classiques du Cameroun se vendaient à très bas prix: en vrac dans un panier:
    flag Signalez un abus
  • Et quand vous allez au Sénégal, la plus grande librairie ''Les 4 Vents'', nous relègue dans un coin obscur. Je dis ''nous'' car j'ai écrit un livre relatant l'histoire de ma famille, ma grand-mère métisse et toute une lignée de femmes d'exception, que j'aurais bien voulu faire connaitre à un public plus large que celui du Sénégal. Mais bien que publiée par Présence Africaine, à Paris, cela ne m'a pas ouvert le marché Français.
    flag Signalez un abus
  • Je suis moi-même auteur d' un livre qui relate la vie de ma grand-mère, une métisse de blanc et noire, enracinée dans sa culture africaine, qui aurait pu intéresser des gens d'autres cultures. Mais même dans l'une des plus grandes librairies de Dakar ''les 4 vents'', nous sommes relégués dans les coins obscurs. Ne parlons pa de la France, ou bien qu'edité chez Présence Africaine, la visibilité n'est pas plus grande.
    flag Signalez un abus

Réagir