ECRIRE MON PREMIER LIVRE, MA PREMIERE HISTOIRE !!!

M'abonner à cette discussion
  • Bonjour à toutes et tous de "Lecteurs.com"

    Lire doit susciter, à un moment ou bien à un autre, l'envie d'écrire, de raconter une histoire, d'inventer des personnages et des situations, éventuellement d'en être soi-même le héros...

    Alors, voilà, si demain au saut du lit, après une nuit à voyager dans des mondes imaginaires dont chacun de nous a le secret, vous décidiez d'écrire une histoire, une première histoire, un premier roman, un récit ou une nouvelle, qu'elle en serait le thème.

    Et pour se mettre l'eau à la bouche, pourquoi ne pas donner un résumé tel un quatrième de couverture ?

    Merci de jouer le jeu, de faire le buzz sur ce défi. Je suis certain qu'il y a plein de belles choses à partager, sérieuses, drôles, romantiques, mystérieuses, effrayantes.

    Alors, je vous attends sur Lecteurs.com.
    Merci de répondre à cet appel et d'illuminer de votre imaginaire notre belle planète "lecture".

    Amicalement
    Jean-Michel
    flag Signalez un abus
  • En tous les cas, c'est vrai que souvent je me surprends à commencer un livre quand je suis seule et j'ai deux sujets qui me viennent en tête,

    le premier n'est pas du tout romantique, en général c'est quand je suis au volant de ma voiture que ça m'arrive. Je commence les 1ères pages d'un bouquin de tout ce qui peut déranger les autres dans la vie. Pouvoir écrire un livre qui explique que la mauvaise éducation de certains peut en déranger d'autres.

    Mon 2ème sujet serait plus idéaliste. Je rêve d'un monde où les gens s'aideraient naturellement sans rien attendre, où les générations se mélangeraient et où on ne critiquerait pas forcément ceux qui sont différents de nous. J'ai un peu trouvé ce style en lisant : Barbara Constantine et Lorraine Fouchet. J'ai plus qu'à ......
    flag Signalez un abus
  • Yes, merci pour cette jolie réaction.

    Je partage également vos deux envies et surtout la première car je crois qu'il y aurait beaucoup à écrire sur ce sujet en imaginant un monde idéal fait de tolérance et d'écoute respective.
    La liberté est un droit mais ce devrait être aussi un devoir envers les autres.

    Encore merci de cette confidence ouverte. Je vous souhaite une belle journée et surtout un beau we de détente.
    JM
    flag Signalez un abus
  • J'espère que le livre sort bientôt. JM
    flag Signalez un abus
  • Il m'arrive parfois l'envie d'écrire quand je me retrouve seul dans mon village retiré au fin fond de la Kabylie. Les thèmes et les sujets sont tellement nombreux qu'il est difficile de se fixer. Les pays nouvellement indépendants confrontés à divers problèmes : éducation, santé, justice, logement, chômage, ,... dont fait partie l'Algérie est une source d'inspiration. Il faut avoir à l'esprit que le mode de gouvernance dans ces contrées laisse à désirer.Les inégalités sociales, le déni de justice, poussent des pans entier de la population notamment les jeunes à se verser dans la violence. Il est aussi vrai que cette dernière n'est pas seulement l’apanage de ces républiques "démocratiques" ,mais les assassinats en série du mois dernier en France, fusillades à répétition dans les universités américaines, le massacre de plus de 70 personnes en Finlande l'été dernier donnent un aperçu du phénomène. Bref, mon souhait, c'est d'écrire un livre sur un monde sans violence, avec un respect mutuel sans distinction de race ou de religion.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Hassene, je me permets de réagir à votre contribution...

    Merci de ce témoignage particulièrement touchant.

    Je crois que nous rêvons tous d'un monde meilleur, sans violence, dans le respect de l'autre et de ses différences. Apparemment, ce n'est pas pour tout de suite.

    Mais le fait de le dire, de l'écrire, de l'échanger avec d'autres, de le partager dans l'écriture peut permettre une prise de conscience.

    L'Algérie est telle que nous la percevons par les médias, par les crises qu'elle traverse, par son histoire avec l'anniversaire des accords d'Evian...

    Mais quelle est-elle vraiment aux dires des gens qui l'habitent, qui la vivent au quotidien. C'est aussi mon pays, car j'y suis né mais je ne l'ai pas connu et je n'en garde aucun souvenir.

    Alors écrire sur cette "belle terre" d'Afrique du nord serait un beau présent à faire pour nous conter des tranches de vie.

    Bien amicalement
    Jean-Michel
    flag Signalez un abus
  • Bonsoir à toutes et tous,

    J'avais espéré un peu plus d'engouement pour cette idée de premier livre, me disant "à moi-même" qu'elle pouvait être partagée ouvertement ou secrètement par plusieurs.

    Hassenne D nous parle de sa Kabylie, Sylvie C est plus mystérieuse voire dramatique, Sylvie B un peu idéaliste comme moi-même également.

    Serez-vous assez courageux à dévoiler l'idée de votre premier livre.

    Allez lancez-vous !!!

    Toutes vos lectures, le tumulte et le bouillonnement de vos quartiers, de vos villages, la vie des associations, le travail et les transports, les provinces, les iles et les pays.

    Une foultitude de possibles pour autant de thèmes d'écriture.

    Encore merci par avance de vos témoignages.

    Amicalement
    Jean-Michel
    flag Signalez un abus
  • V.... est une petite fille de 4 ans, née juste après la deuxième guerre mondiale, elle est élevée par sa grand-mère maternelle, sa mère à sa naissance n'avait que 17 ans........ "elle a fautait " ..... avec un G.I. originaire des Philippines.
    Elle apprendra ce secret de famille à l'âge de 45 ans.............. il lui faudra faudra faire avec .............
    flag Signalez un abus
  • Merci Viviane,
    "autobiographique !!!!".
    Il paraît que l'on grandit de ses blessures et que cela peut devenir une force.
    On dit aussi que l'on est riche de sa différence.
    Il faudra écrire ce livre.
    Encore merci.
    Amicalement
    Jean-Michel
    flag Signalez un abus
  • Un ciel bleu...bleu comme faîence,et le blayeul immaculé ,auréolé par la poudreuse que la bise soulève sur son sommet.
    le soleil va apparaître...il apparaît et le blayeul immaculé et auréolé accouche d'une magnifique journée d'hiver enneigée comme il n'en existe que dans les alpes de haute-provence.
    Jean,lui,hésite à s'engager dans les cinquantes centimètres de neige qui recouvre le chemin devant lui,ausitôt refermée la porte de la maison.
    Ce n'est pas l'épaisseur qui le fait hésiter...mais le sentiment qu'il allait devoir "casser" une si belle surface blanche,ronde par endroit,là ou d'habitude il ya des angles pointus...c'est joli!et apaisant.
    flag Signalez un abus

Réagir