DES FEMMES AUTEUR(E)S AUX UNIVERS TRES FECONDS

M'abonner à cette discussion
  • Les auteures de science-fiction ne sont pas très nombreuses ou en tout cas peu connues.

    Je fais donc un détour en référence de la journée de la femme évoquée par notre lectrice du mois très branchée SF pour proposer Ursula Kroeber Le Guin plus généralement appelée Ursula K.

    Le Guin qui est une auteur américaine née le 21 octobre 1929 à Berkeley, en Californie. Elle a écrit des romans, des nouvelles, des poèmes, des livres pour enfants et des essais.

    Elle est surtout connue depuis les années 1960 pour ses nouvelles et romans de fantasy et de science-fiction dans lesquels elle se distingue par son exploration des thèmes anarchistes, taoistes, féministes, ethnologiques, psychologiques ou sociologiques.

    La plupart de ses écrits science-fictifs se distinguent par l'importance qu'ils accordent aux sciences sociales comme la sociologie ou l'anthropologie. Ses œuvres délivrent souvent un message sur nous-mêmes via l'invention de cultures extra-terrestres inhabituelles. Un exemple typique est l'étude de l'identité sexuelle dans "La Main gauche de la nuit".

    Par ailleurs, l'auteur est connue pour sa capacité à créer des mondes crédibles et peuplés de personnages très humains. Ainsi, ses œuvres dans le domaine de la fantasy (Cycle de Terremer) sont beaucoup plus centrés sur la condition humaine que ceux d'autres auteurs comme J. R. R. Tolkien, même s'ils partagent l'idée, propre à de nombreux récits appartenant à ce genre, d'un « vrai roi » qui doit sauver le monde et rétablir la justice.

    En 2002, le jury du "prix Nebula" lui décerne le titre de "grand maître de la science-fiction".

    Le Cycle de l'Ekumen, ou Cycle de Hain : il est fondé sur le postulat d'une civilisation, originaire de la planète Hain, qui après s'être quasi auto-détruite, a fait de tels progrès intellectuels et moraux qu'elle a révisé son rapport au monde. Le nom "Hain" qui peut se lire "un" ou "haine" est un terme typique de la symbolique profonde employée par Ursula K. Le Guin. De même que l'Ekumen, dérivé du terme "écoumène", terme de géographie dérivé du grec "j'habite". (source wikipédia)

    Le "cycle de Terremer" est très réputé également en Fantasy et nous rapproche des univers propres à JRR. Tolkien ou R. Hobb.

    L'histoire se déroule sur Terremer qui doit son nom au fait que ce monde est constitué d'un ensemble d'îles plus ou moins grandes.

    C'est un monde médiéval où la magie est largement présente et se fonde sur la connaissance du vrai nom des personnes et des choses.

    Lorsqu'un adolescent est détecté comme ayant des prédispositions à la magie, il est envoyé à l'école de magie de Roke où son apprentissage consistera essentiellement à apprendre les vrais noms des choses.

    Les sorciers ainsi formés ont ensuite, dans la société, des rôles d'assistance à la navigation (ils peuvent influer sur les vents, les courants), de guérisseurs... Certains peuples utilisent cette magie mais de manière moins formalisée, plus sauvage, souvent de manière rituelle.

    Ce cycle comporte six volumes, cinq romans, un recueil de nouvelles ainsi que deux nouvelles se passant avant les romans ; le cycle est centré sur les vies de Ged, Tenar, Lebannen et Tehanu. (source wikipédia)

    On se retrouve au carrefour d'autres mondes dont ceux de J. K. Rowling ("Harry Potter") et de Joseph Delaney ("L'apprenti épouvanteur").

    Bonne journée
    Amicalement
    JM
    flag Signalez un abus
  • Je ne sais pas dans quelle catégorie on peu la ranger, mais j'aime bien Marion Zimmer Bradeley qui a par exemple écrit la saga de "Les Dames du lac" dans les années 1990. Un petit résumé de sa bio ci dessous : "Marion Zimmer Bradley (1930-1999), issue d’une famille de cheminots, est née dans l’Etat de New York. A 18 ans, elle remporte un prix décerné chaque année aux États-Unis à l’auteur de la meilleure nouvelle. Elle eut de nombreux métiers et travailla même dans un cirque. Fascinée par le merveilleux et le fantastique, elle est sans conteste la grande dame de la Fantasy, et a connu un succès mondial avec le cycle de Ténébreuse, plus d’une vingtaine de livres. Romance planétaire, Ténébreuse raconte l'histoire de la planète éponyme en un cycle divisé en plusieurs époques de cette histoire. A l'origine d'un véritable phénomène fanique, le cycle de Ténébreuse a donné naissance à plusieurs revues et fan-clubs. La pression de ce fandom a poussé Marion Zimmer Bradley a mettre de l'ordre dans la chronologie de sa planète en en écrivant les épisodes non encore racontés, et pour ce faire, a aussi laissé la place à d’autres auteurs, surtout féminins, qui ont écrit des nouvelles liées à Ténébreuse. Elle est également l’auteur de la saga arthurienne Les Dames du Lac, des cycles de Trillium et d’Unité ainsi que de nombreux autres ouvrages fantastiques ou légendaires. "
    Excellente semaine à tous. Amitiés.
    Bises à Jean Michel
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous
    Je vais déroger à mes bios sur des écrivaines pour proposer des sujets sur des femmes avec le Guide des expertes qui met dans la lumière des femmes ayant un haut niveau d'expertises dans de nombreux domaines et à qui on préfère trop souvent des hommes...


    (Source France Info)
    Marie-Françoise Colombani, journaliste, ex-éditorialiste du magazine Elle, à l'initiative du Guide des expertes.

    Les femmes représentent un peu plus de 50% de la population, et pourtant, quand une femme est interrogée dans un journal, c'est plus souvent en tant que victime qu'en tant qu'experte, comme l'a montré une étude de 2008 du Secrétariat d'état à la solidarité.

    Quatre ans plus tard, la situation n'a pas beaucoup évolué, puisque 80% des experts interrogées dans les médias sont toujours des hommes.

    "Le Guide des Expertes", une co –édition Epoke Conseil et Anne Carrière, a justement été conçu pour aider les journalistes et les organisateurs de colloques, notamment, à identifier des femmes expertes.

    Un guide qui réunit les CVs de 320 femmes expertes dans des domaines aussi variés que le nucléaire, la fiscalité, la politique internationale, la criminalité, et bien d'autres sujets encore...

    A retenir :
    "L'année 1885. Cette année-là, Caroline Rémy, alias Séverine, est devenue la première femme "patronne" d'un grand quotidien. Ce journal s'appelait "Le Cri du peuple". C'était il y a 128 ans".

    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour à tous,

    Histoire de ranimer cette discussion sur les femmes auteures, je fais un détour avec "Lois Lowry" en puisant une partie de mes infos dans une source wikipédia.
    Du reste, cette présentation de l’auteure donne l'impression d'une recette où sont réunis les différents ingrédients pour devenir une écrivaine.

    "Lois Lowry nait au milieu d'une fratrie de trois. Elle se décrit comme une enfant indépendante et solitaire, vivant surtout dans les livres. Son père conduit une carrière militaire puisqu'il exerce sa profession de dentiste dans l'armée américaine. La famille est donc amenée à déménager très souvent. Lois vivra à Miami, puis au Japon à Tokyo. Elle fera ses études à New York puis à l'université Brown de Rhode Island.

    Sa vie itinérante se poursuit lorsqu'elle épouse, à 19 ans, un officier de marine dont elle a quatre enfants. Elle commence véritablement à écrire à partir de 1977.

    Née le 20 mars 1937 à Honolulu à Hawaii, elle est connue comme une écrivaine américaine de livres pour enfants. Aujourd'hui, elle vit à Cambridge (Massachusetts). Elle a été également photographe et journaliste indépendante.
    Lois Lowry fait partie des cinq auteurs à avoir reçu deux fois la prestigieuse médaille Newberry qui récompense chaque année le meilleur livre pour enfants américain. Elle a reçu cette distinction pour "Compte les étoiles" en 1989 puis pour "Le Passeur" en 1993 : dans un monde extravagant sans guerre, sans malheur, sans pauvreté, sans amour, sans chômage trace, peut-être, des séquelles qu'aurait laissé son père sur cette écrivaine (contexte des uchronies)."

    Je vous conseille l'adaptation à l'écran du "Passeur" sous le titre original "The giver" avec Jeff Bridges, dans le rôle du "passeur" et également producteur du film, Meryl Streep dans celui du "chef Elder" et Brenton Thwaites dans le rôle de "Jonas", personnage central de l’histoire.

    Le roman "le passeur" est le premier d'une tétralogie qui comporte également « L'élue (2001) », « Messager (2005) » et « Le Fils (2014) ».

    Juste avant de lire le deuxième volet, je vais faire un détour par "le garçon qui se taisait", sorte de saga de personnages brossés merveilleusement au fil des années par des textes très touchants avec une photo noir et blanc à chaque chapitre.

    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • sujet intarissable!!!!!
    et quel bel hommage aux femmes auteurs!
    MERCI

    Agnès Abecassis
    Tatiana de Rosnay
    Katherine Pancol
    Amelie Nothomb
    Christine Orban
    Francoise Giroud
    JAnine Boissard
    JAcqueline Harpmann
    Francoise Bourdin
    ...

    et j'en passe!!!
    flag Signalez un abus
  • Pour moi c'est Lilian Jackson Braun pour les chats et Elizabeth Peters pour les enquêtes policières et l'Egypte.
    flag Signalez un abus
  • Merci Little Turtle et Christine pour vos contributions.

    Je vais tâcher de poursuivre mes investigations tant la thématique est riche et les styles d'auteures diversifiés.

    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Bonjour Jean-Michel,

    Petit passage pour vous faire part de deux auteurs féminins que j'apprécie.

    Tout d'abord Camilla Läckberg que j'ai découverte un peu par hasard en librairie. J'aime son style d'écriture et ses enquêtes policières qui ont pour personnages principaux le couple Erica et Patrick Falck.


    Pour finir je citerais Agnès Ledig qui m'a beaucoup émue avec son livre "Juste avant le bonheur". J'ai acquis son dernier roman, "Pars avec lui", dont je suis impatiente de découvrir le contenu, et qui j'espère me transportera autant que le précédent.

    Mes amitiés à vous Jean-Michel.
    Bonne soirée à tous.
    Stéphanie
    flag Signalez un abus
  • Merci Stéphanie de votre passage très appréciée.
    Je vais tâcher de poursuivre sur ce thème tant les femmes sont présentes et touchantes dans leurs écrits.
    Amitiés
    JM
    flag Signalez un abus
  • Eliette Abecassis et son formidable "Qumran"; Marion Zimmer Bradley ; Elisabeth Badinter, Pamela Sargent, ursula le guinn,Lois mC Master Bujold (la sage de Miles Vorkosigan , fantastique!)
    beaucoup d'auteurs de science fiction sont des femmes ...
    flag Signalez un abus

Ma réponse