Comment va votre PAL?

M'abonner à cette discussion
  • quand j'ai vu le mot PAL, je me suis dit que cette discussion était pour moi...:)))
    Je pensais diminuer ma PAL cette année mais c'était sans compter mon inscription à l'aventure des 68 premières fois. Du coup, je continue d'acheter (beaucoup moins) mais je n'arrive pas à la faire descendre. J'ai eu une belle surprise par contre il y a 2 semaines en lisant un livre auto-édité. Celui de Pascal Rissac intitulé "l'expérience Samatherre". C'est un super bon bouquin.
    flag Signalez un abus
  • Haha ! Elle ne cesse de grandir. De plus que j'ai des pannes de lectures parfois, j'en achète plus que je n'en lis
    flag Signalez un abus
  • Alors moi j'ai commencé un challenge de diminution. Je ne l'ai pas vraiment évalué mais elle s'estime à plusieurs centaines. Donc depuis déjà 30 jours je n'achète plus aucun livre, pour le moment je tiens le bon bout, on verra si je parviens à continuer comme ça.
    flag Signalez un abus
  • Ma PAL ne cesse de grandir ! J'achète plus vite que je lis! Mais j'aime beaucoup cette grosse PAL et la perspectives des bons moments de lecture qu'elle va m'apporter.
    flag Signalez un abus
  • Ah, ah... Lucie Lacoste... J'avais entrepris la même chose il y a quelques mois mais la médiathèque de chez mes parents a fait le vide ce week end et me voilà de nouveau envahie: une quinzaine de romans achetés!! Mon tas commençait tout juste à diminuer... Encore que! Avec les emprunts à la bibliothèque et tous ceux que j'ai déjà à lire... Je crois que la pile ne diminuera jamais! ;-)
    flag Signalez un abus
  • Merci à toutes et tous d'avoir rebondi sur le sujet de la PAL. Cette PAL est comme un organe appartenant au corps des lecteurs passionnés. On la surveille comme un rythme cardiaque. On est embêté quand elle grossit trop. On la réalimente quand elle maigrit trop.On lui fait même des fois subir des régimes. Et des fois, on s'en fout! Carpe Diem! Parce que, quel plaisir d'avoir sa petite librairie personnelle à la maison! Parmi les pépites dépoussiérées, j'ai lu et conseille : 'Les cerfs-volants' de Gary ; 'Les dernières nouvelles de Noëlla Duarte' ; 'Hôtel Savoy' de Roth; 'Giacometti, la rue d'un seul' de Tahar Ben Jalloun;' L'associé' de Conrad; 'Cherokee' d'Echenoz. (voir avis sur le site)
    Mais je vais taire le nombre de livres qui sont venus rejoindre ce petit trésor que nous aimons avoir chez nous comme une librairie personnelle et qui n'appartient qu'à chacun de nous, comme un jardin secret dans lequel il fait bon vivre et se promener. En ce qui me concerne, le salon du livre a été meurtrier surtout quand je suis passée dans la confiserie des éditions Zulma. La rentrée 2017 s'annonce dangereuse... Sinon à part cela, je me trouve malgré tout, assez raisonnable avec mes centaines de livres à lire! LOL! Quelques kilos de trop et alors?! Tant qu'on a la vue et la santé pour lire, lire, lire, lire...
    flag Signalez un abus
  • Ah, la PAL et ses mystères ! quand elle grossit trop on s’inquiète, quand elle maigrit trop on s’inquiète aussi, surtout (mais pas seulement ! ) pour les lecteurs compulsifs !
    Mais comment choisissez vous les prochains titres qui vont aller la gonfler à nouveau, cette PAL ?
    Suivez-vous quelques conseils, libraires,bibliothécaires, les chroniques de lecteurs.com, ou par exemple les avis postés sur les fiches des livres par Explorateurs et lecteurs ?
    Dites-nous tout !
    flag Signalez un abus
  • Bonne question !
    L’entourage, les libraires, les salons, les émissions littéraires, les magazines, les livres eux-mêmes et le site lecteurs.com alimentent ma PAL.
    Je suis une très bonne cliente ! :)

    Personnellement je suis une lectrice aux achats compulsifs donc impossible de passer devant une « bonne » librairie sans en ressortir avec un ou plusieurs livres.

    Le libraire joue un grand rôle dans mes achats. Par exemple, celui qui m’a vendu le dernier Chalandon, m’a dit que j’aimerai Philippe Claudel. N’ayant jamais lu cet auteur, je suis ressortie de la boutique avec « L’arbre du pays Toraja » mis dans la PAL. Je parlais des « Cerfs-volants » à la librairie Delamain qui m’a conseillée puisque j’aimais Gary et qui a assumé que j’avais lu « La promesse de l’aube », de lire « Un certain M. Piekielny ». Donc j’ai acheté le livre de F.H. Désérable et allai à la FNAC (anonymement pour cacher ma honte) et achetai « La promesse de l’aube », livre que je n’ai toujours pas lu. Toujours sur leurs conseils, j’ai acheté « Les jouisseurs ». Et un petit polar pour me distraire… Bam ! bam ! bam !

    Mais pas que… Les livres me renvoient aussi vers d’autres livres. La liste d’exemples serait trop longue mais prenons ma dernière lecture, «Les jouisseurs ». Ce livre me conduit à vouloir lire 2 autres livres : « Remonter l’Orénoque » de M. Enard et ‘Moravagine’ de Blaise Cendrars.

    L’entourage aussi. «Mais Dominique, il faut absolument que tu lises Truc et Machin… T’as pas lu Chose ? » Je suis toujours surprise d'entendre cela car passant mon temps à lire, j'ai du mal à comprendre d'avoir pu passer à côté de 'l'inévitable'! Donc, que m'offre-t-on? Des livres! J’ai fait découvrir Viel à une collègue. Le lundi, pour me remercier, elle a posé sur mon bureau tous les livres que Tanguy Viel a écrits…. PAL ! PAL ! PAL !

    Les émissions littéraires sont source d'achats aussi. Sur France Culture et aussi La Grande Librairie bien sûr mais aussi sur France Info le dimanche matin, je suis très attentive à ce que disent les libraires et tout particulièrement La Griffe Noire de Saint Maur.
    Les journaux et magazines littéraires tels LIRE ou TRANSFUGE ou LE MONDE LITTÉRAIRE, peuvent m'influencer.

    Sur lecteurs.com, J’ai repéré des lecteurs dont je partage les mêmes goûts de lecture (même si parfois nos avis divergent « Loin de me nuire, c’est ta différence qui m’enrichit », écrivait Saint-Exupéry.) C’est comme cela que j’ai lu « Par amour » ou encore que j’ai découvert Pascal Garnier, Javier Cercas, Annie Ernaux, Maurice Gouiran, Jean-Paul Dubois. J’ai une liste de courses incroyable de titres récupérés parmi les avis laissés sur le site.
    Les chroniques et les interviews de lecteurs peuvent aussi alimenter mon envie insatiable de lecture.

    Par contre, bien que détentrice d'une carte BNF, et d'une carte de la bibliothèque de mon entreprise, je lis peu de livres de bibliothèques. Je n'aime pas être régie par le temps. Cela dit, je parle beaucoup avec les bibliothécaires... bien entendu...

    La liseuse électronique est au fond d'un tiroir mais malgré tout je suis relancée par mail sur tout ce qu'Amazone pense pouvoir me convenir. C'est insupportable!

    Je ne suis pas trop … « Exploratrice », non plus… J’ai déjà fort à faire avec ma fichue PAL…

    Voilà... Je vous ai tout dit :-))
    flag Signalez un abus

Ma réponse