ATELIER D'ECRITURE

M'abonner à cette discussion
  • Je suis Pierre. La nature m’a installé là, dans ce lieu magique, à égale distance entre cinq villages aussi colorés que je suis sombre. Dos aux châteaux et cultures créés de la main de l’homme, face à la mer, en toute autonomie, je règne sur les pêcheurs comme sur l’embarcation hasardeuse de prétentieux touristes omniscients. Dru comme un roc, je feins d’ignorer leurs objectifs... mais je serai sensible à leurs commentaires.
    flag Signalez un abus
  • Merci! Belle et bonne journée
    flag Signalez un abus
  • Pas d'idée
    De mon côté
    Je sèche devant cette belle pierre
    De l'immeuble rose
    Sous lequel il prend la pose
    Il fixe l'horizon et espère
    Tel un phare
    Un être à part
    Il protège les galères
    Passé, présent, futur
    Aucune rupture
    Il est à tous notre Père
    flag Signalez un abus
  • Bravo !
    flag Signalez un abus
  • J' ai fait le tour du monde , j'ai croisé des navires prestigieux qui portaient à leur bord de grands princes , et d'autres figures puissantes encore . Hier capitaine de frégates , aujourd'hui par je ne sais quel sortilège , mon regard toujours tourné vers la mer , mes épaules supportant des peuples entiers , j'attends que de mon rocher quelque fée vienne me délivrer.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour et merci pour votre joli texte, cette photo nous aura bien inspirée.
    flag Signalez un abus
  • Bonjour merci pour cette belle participation c'est super !
    alors dites si vous voulez mettre une nouvelle photo ? bises à bientôt
    flag Signalez un abus
  • Coucou aux participants de l'atelier d'écriture est-ce que Dominique ou Cathy vous voulez mettre une photo une nouvelle. Vous me dites. Ou si Mireille a une autre photo elle peut aussi la mettre. En tout cas merci pour votre participation. Ça fait plaisir.
    flag Signalez un abus
  • flag Signalez un abus
  • Il savait qu'il avait eu tort . Mais il était trop tard pour avoir des regrets . Il fonçait. Il se demandait si il pourrait arriver à temps pour éviter le pire . Les larmes et la neige brouillaient sa vue mais il continuait dévoré par la rage , la rancoeur contre ses actes irréfléchis .
    flag Signalez un abus

Réagir