les anachronismes dans les romans historiques

Christine Jouglar le 17/10/2017 à 21h52

bonjour, j'adore les romans historiques. Parfois, on note des anachronismes au fil de nos lectures. Par exemple, j'ai dévoré le livre d'Andrew Miller (dernier requiem pour les innocents). Mais un passage m'a titillé l'œil : "tout cela sera emporté par le vent dans la nuit ou dispersé par les balais ou les jets d'eau, demain à l'aube." Tout ce que j'ai trouvé en matière d'installation pour l'eau au 18e siècle à Paris est ceci :"approvisionnement en eau (fontaines, "pompe à feu" de Chaillot et du Gros-Caillou), ". Si vous aussi vous avez noté des erreurs de date dans les romans historiques, j'aimerai beaucoup les connaître.