Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Zep

Zep

Zep est né en Suisse en 1967.

Il s'inscrit aux Arts Déco de Genève d'où il sortira diplômé. Il publie Victor dans la presse, puis est remarqué par "Le journal de Spirou". Après quelques albums, en 1992, il donne naissance à Titeuf par hasard, sur un carnet de croquis, alors qu'il dessine des sou...

Voir plus

Zep est né en Suisse en 1967.

Il s'inscrit aux Arts Déco de Genève d'où il sortira diplômé. Il publie Victor dans la presse, puis est remarqué par "Le journal de Spirou". Après quelques albums, en 1992, il donne naissance à Titeuf par hasard, sur un carnet de croquis, alors qu'il dessine des souvenirs d'enfance ! La première planche est publiée dans un fanzine et, à sa lecture, Jean-Claude Camano des Éditions Glénat lui propose de l'éditer.C'est le début de la grande aventure de Titeuf. Le succès est croissant et devient rapidement un véritable phénomène du monde de l'édition. Plus de 12 millions d'albums de Titeuf ont été vendus, et il est traduit dans plus de 20 pays dont la Chine. En mai 2000, Titeuf fait son apparition dans les romans de la Bibliothèque Rose chez Hachette Jeunesse.En 2001, paraît Le Guide du zizi sexuel coécrit avec Hélène Bruller. Tous deux écrivent Les Minijusticiers chez Hachette Jeunesse en 2003, dont Zep supervise également l'adaptation en série animée qui est diffusée sur TF1. Zep a également illustré la même année un livret pédagogique pour Handicap International et réalisé un carnet de 68 pages pour l'album Chansons pour les pieds de Jean-Jacques Goldman. Zep a collaboré à Sol En Si en réalisant la pochette et les illustrations du livret du disque Sol En Cirque.

En janvier 2004, il reçoit le Grand Prix de la Ville d'Angoulême le récompensant pour l'ensemble de sa carrière. Il publie dans la même année Le Monde de Zep, une invitation à pénétrer dans son univers, à parcourir sa - déjà si complète - vie d'artiste. Il a été le Président du Festival d'Angoulême en 2005.Zep a démarré en 2004, une collaboration avec Tebo sur la série Captain Biceps, qui est toujours en cours. Il a contribué activement à la réalisation de la série animée diffusé sur France 3. Il renouvelle cette collaboration en 2008 avec la parution de Comment dessiner ? Il s'associe également en 2008 avec Stan et Vince pour le lancement de Chronokids, les aventures de deux enfants capables de remonter le temps : en 2011, pour le tome 3, la série a reçu le prix de la meilleure série jeunesse au Festival International de la BD d'Angoulême.C'est lui qui a dirigé la réalisation de l'adaptation cinématographique de Titeuf, sur les écrans en avril 2011.

Photo : © Nicolas Guerin.

Avis sur cet auteur (52)

  • add_box
    Couverture du livre « The end » de Zep aux éditions Rue De Sevres

    Romain Ambrosini sur The end de Zep

    " Nous ne sommes pas les maîtres de la Terre.
    Nous en sommes les hôtes. "

    Zep est dans une ligne très éloignée de ce pour quoi on le connaît. Cet album est assez ardu, de par ses tons monochromes rouges / verts / gris assez inhabituels, et de par son propos également, à la croisée des...
    Voir plus

    " Nous ne sommes pas les maîtres de la Terre.
    Nous en sommes les hôtes. "

    Zep est dans une ligne très éloignée de ce pour quoi on le connaît. Cet album est assez ardu, de par ses tons monochromes rouges / verts / gris assez inhabituels, et de par son propos également, à la croisée des chemins entre théorie scientifique farfelue et poésie naturaliste.

    La Terre - Gaïa, notre Terre quoi - semble influencer l'activité et le devenir de ses occupants (oui, on s'en rend bien compte lors de catastrophes naturelles, mais ce n'est pas le propos). Mais, elle s'en cache pour rester maître de ses plans ?!
    Les arbres et les végétaux (au dessus de tout soupçon) sont ses meilleurs alliés et travaillent donc dans l'ombre. Des populations humaines sont décimées en quelques secondes, sans explication trouvée. Quelques scientifiques semblent sur le point de comprendre comment / pourquoi on approche de "The End" !!

    J'avoue que je suis resté un peu hermétique, mais le sujet reste original.

    Étrangement, j'ai lu tout récemment l'adaptation BD de Lomig de "Dans la forêt" (Jean Hegland) qui évoque une fin du monde imminente et un retour à la nature. Pur hasard. Je n'avais pas été non plus totalement convaincu. Ça arrive, 'scuse :(...

  • add_box
    Couverture du livre « The end » de Zep aux éditions Rue De Sevres

    LeoLabs sur The end de Zep

    De la science-fiction? Et si c'était vrai? J'ai beaucoup aimé la réflexion de l'auteur sur l'homme vis-à-vis de la nature. Le coup de crayon est simple, sans trop de détails, mais précis et très élégant. L'utilisation des couleurs monochromes est plutôt chouette pour nous épargner le noir et...
    Voir plus

    De la science-fiction? Et si c'était vrai? J'ai beaucoup aimé la réflexion de l'auteur sur l'homme vis-à-vis de la nature. Le coup de crayon est simple, sans trop de détails, mais précis et très élégant. L'utilisation des couleurs monochromes est plutôt chouette pour nous épargner le noir et blanc, mais c'est vrai que j'aurais préféré un remplissage. Globalement, c'est une belle réussite.

  • add_box
    Couverture du livre « Une histoire d'hommes » de Zep aux éditions Rue De Sevres

    Rose Chambon sur Une histoire d'hommes de Zep

    Yvan est un adulescent de 40 ans, incapable de s'engager. Il a fait parti d'un groupe de rock avec notamment Sandro avec lequel il s'est disputé il y a longtemps. Ce dernier est devenu une rock star solo.
    Ils vont se retrouver, enfin ce sont les membres du groupe qui vont se retrouver.

    Le...
    Voir plus

    Yvan est un adulescent de 40 ans, incapable de s'engager. Il a fait parti d'un groupe de rock avec notamment Sandro avec lequel il s'est disputé il y a longtemps. Ce dernier est devenu une rock star solo.
    Ils vont se retrouver, enfin ce sont les membres du groupe qui vont se retrouver.

    Le graphisme, l'histoire, tout est vraiment bien construit. Il y a de l'humanité, de l'émotion, du suspens.

    J'ai beaucoup aimé même si ce n'est pas un coup de cœur absolu.

  • add_box
    Couverture du livre « Paris 2119 » de Zep et Dominique Bertail aux éditions Rue De Sevres

    Rose Chambon sur Paris 2119 de Zep - Dominique Bertail

    Tristan Keys est réfractaire à la toute nouvelle technologie. Il préfère continuer à voyager en métro, moyen de transport exclusivement utilisé par les cas sociaux, les junkee, les rebuts de la société.
    Kloe sa compagne est une femme moderne qui se moque gentiment de lui et de sa nostalgie....
    Voir plus

    Tristan Keys est réfractaire à la toute nouvelle technologie. Il préfère continuer à voyager en métro, moyen de transport exclusivement utilisé par les cas sociaux, les junkee, les rebuts de la société.
    Kloe sa compagne est une femme moderne qui se moque gentiment de lui et de sa nostalgie.
    Cependant un jour, Tristan est témoin d'un événement qui l'interpelle...

    Le dessin est sublime, les personnages sont magnifiques. L'histoire est sculptée.

    Moi qui ne suis pas fan du tout de SF, j'ai complètement adhéré.