Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Xavier-Marie Bonnot

Xavier-Marie Bonnot
Né à Marseille en 1962, Xavier-Marie Bonnot est l'auteur d'une série de polars mettant en scène Le Baron : La Première Empreinte (L'Écailler du Sud, 2002, prix Rompol décerné par les lecteurs de polars sur Internet et prix de la ville de Marseille), La Bête du marais (L'Écailler du Sud, 2004), La... Voir plus
Né à Marseille en 1962, Xavier-Marie Bonnot est l'auteur d'une série de polars mettant en scène Le Baron : La Première Empreinte (L'Écailler du Sud, 2002, prix Rompol décerné par les lecteurs de polars sur Internet et prix de la ville de Marseille), La Bête du marais (L'Écailler du Sud, 2004), La Voix du loup (L'Écailler du Sud, 2006), Les Âmes sans nom (Belfond, 2009), Le Pays oublié du temps (Actes Sud, 2011), L'Homme à la tête de cerf (Actes Sud, 2013). Ces romans, dont les droits ont été achetés par la télévision, sont traduits dans une demi-douzaine de langues.

Avis sur cet auteur (19)

  • add_box
    Couverture du livre « La dame de pierre » de Xavier-Marie Bonnot aux éditions Pocket

    Mathilde81 sur La dame de pierre de Xavier-Marie Bonnot

    Claire décide de quitter Paris quelques jours pour rendre visite à son frère Pierre, ancien guide de montagne qui vit seul dans la ferme familiale, entre ses moutons et son fidèle chien.
    La neige tombe sur le massif de l'oisans, tout est calme et pourtant Claire ne se sent pas bien , toutes les...
    Voir plus

    Claire décide de quitter Paris quelques jours pour rendre visite à son frère Pierre, ancien guide de montagne qui vit seul dans la ferme familiale, entre ses moutons et son fidèle chien.
    La neige tombe sur le massif de l'oisans, tout est calme et pourtant Claire ne se sent pas bien , toutes les nuits elle fait d'horribles cauchemars dans lesquels Vicky l'appelle, Vicky agonise, Vicky meurt étranglée.
    Pierre ne sait que faire .
    Il ne connait pas de Vicky , ne connait rien de la vie de sa soeur à Paris.
    Mais la malédiction familiale n'est-elle pas de retour ?
    Dans la famille il y a eu des fous de génération en génération et Claire n'aurait-elle pas héritée de quelques gènes familiaux ?
    De plus Pierre remarque des pas dans la neige, quelqu'un rode dans la montagne et autour de la ferme .
    Le cauchemar est là mais la réalité le dépasse.
    Superbe thriller à mettre dans les valise .

  • add_box
    Couverture du livre « La voix du loup » de Xavier-Marie Bonnot aux éditions Pocket

    L'atelier de Litote sur La voix du loup de Xavier-Marie Bonnot

    Le commandant De Palma dit le Baron croit halluciner lorsqu’il découvre le corps décapité d’un jeune violoniste de l’Opéra de Marseille Romano Valsez. Cela le renvoi à l’affaire Laurence Monello, une jeune fille décapitée, il y a plus de vingt cinq ans, il était alors à peine promu. Les...
    Voir plus

    Le commandant De Palma dit le Baron croit halluciner lorsqu’il découvre le corps décapité d’un jeune violoniste de l’Opéra de Marseille Romano Valsez. Cela le renvoi à l’affaire Laurence Monello, une jeune fille décapitée, il y a plus de vingt cinq ans, il était alors à peine promu. Les ressemblances sont frappantes, pourtant un coupable Sylvain Moretti a été désigné, arrêté, jugé, condamné et exécuté. A l’époque la peine de mort n’avait pas encore été abolie, l’exécution reste un des pires souvenirs du Baron. Tout ce la vient bousculer les certitudes du Baron qui avait grandement contribué à l’arrestation, se pourrait-il qu’il se soit trompé ? Le personnage du Baron semble plus affaibli que jamais, pourtant c’est sans compter sur sa niaque proverbiale. L’affaire Valdez va être de celle qui va le marquer car c’est pour lui l’occasion d’en tirer une sorte de bilan. La venue d’une nouvelle équipière dans leur groupe d’intervention va lui redonner du baume au cœur pour un temps. Un beau roman noir qui semble avoir pour bonne fée, « Turandot », l’Opéra de Puccini qui va apparaître comme le fil rouge de cette enquête et l’auteur nous propose quelques parallèles touchants. L’occasion pour les mélomanes de se faire plaisir et pour les autres de partir à la découverte d’une œuvre majeure. Une piste SM est à peine évoquée et j’avoue que j’aurai bien aimé que l’auteur creuse un peu plus loin avec le personnage de Régis. L’ensemble nous donne un polar bien tourné qui sait être captivant et original dans son approche. La voix du loup est là pour nous révéler l’équation finale, celle que l’on ne voit pas venir et qui pourtant vient relier les deux affaires entre elles. Entre rebondissements et actions, nous sommes rapidement emportés par la confrontation de deux époques que la peine de mort sépare. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/05/15/38264469.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les âmes sans nom » de Xavier-Marie Bonnot aux éditions Belfond

    jeanmid sur Les âmes sans nom de Xavier-Marie Bonnot

    Je pensais avoir lu tous les romans noirs de Xavier-Marie Bonnot et puis je suis tombé , par hasard , sur celui-là ( paru en 2008) remis en mains propres par l'auteur à St Maur .
    Une nouvelle aventure du Baron est toujours pour moi une potentielle opportunité d'un nouveau plaisir de lecture...
    Voir plus

    Je pensais avoir lu tous les romans noirs de Xavier-Marie Bonnot et puis je suis tombé , par hasard , sur celui-là ( paru en 2008) remis en mains propres par l'auteur à St Maur .
    Une nouvelle aventure du Baron est toujours pour moi une potentielle opportunité d'un nouveau plaisir de lecture inédit.
    Ce roman est un peu particulier , car , certes une partie des faits se passent à Marseille ou dans les environs mais il intègre également des faits historiques ( et romancés ) qui se sont déroulés en Irlande du Nord au début des années 80 . A ce moment-là , la tension entre catholiques et protestants est à son paroxysme et on ne compte plus les faits d'armes de l'IRA contre « l'occupant » anglais .
    Mais on est en 2004 et le commandant Michel de Palma , de la brigade criminelle de Marseille , dit « Le Baron » est confronté à un meurtre singulier : le corps , mis en scène , retrouvé , les yeux crevés , portant un brassard figurant des symboles celtes . La victime vivait dans une barre de HLM de la Cité de la Sauvagère , et était un officier en mission pour la DST. Un meurtre qui pose plus de questions qu'il ne donne d'hypothèses crédibles . Surveillait-il un groupe d'extrémistes islamistes ? Pourquoi cette mise en scène ?
    Peut être qu'une partie des réponses est à trouver dans le passé , en Irlande , où s'est réfugié après la deuxième guerre mondiale bon nombre d'autonomistes bretons , ayant rallié la cause nazie . Peut être cette affaire est elle aussi à rapprocher de l'assassinat d'une des membres françaises de l'IRA , Barbara Flanagan , assassinée et dont le corps n'a jamais été retrouvée . Beaucoup de mystères , beaucoup de zones d'ombres dont le Baron , aidé du commandant Anne Morachini devra percer les épaisses couches afin de débusquer l'assassin qui court toujours . Comptons sur sa ténacité , sa capacité à prendre du recul sur les événements grâce à quelques chants lyriques classiques ou à la faveur de quelques bons tuyaux dégotés dans les milieux interlopes marseillais pour trouver le chainon manquant qui le mènera sur la bonne piste…

    Un roman où figure de Palma c'est toujours pour Xavier Marie Bonnot le moyen de parler de Marseille , cette ville où il a grandi et qu'il aime tant . Marseille et son accent chantant , son vocabulaire local , sa nature chatoyante et le grand bleu à portée de main …C'est aussi son « milieu » qui se souvient avec émotion des années « French Connection « qui avait mis en lumière leur ville si cosmopolite . Dans ce roman on trouve un peu de tout de ça avec la personnalité hors norme du Baron en sus , un flic comme on en fait plus . Un flic un peu borderline doué d'un flair incroyable et d'un carnet d'adresses qui ferait des envieux .
    Alternant entre passé et présent , Marseille et l'Irlande du Nord , l'auteur nous entraine dans une enquête criminelle plus complexe qu'elle n'y parait au premier abord . Une écriture qui laisse beaucoup de place aux dialogues rendant le roman plus vivant et rythmé . Un peu plus de 400 pages pour un récit mêlant faits divers , meurtres et l'histoire politico religio criminelle de l'IRA d'il y a vingt ans jusqu'à nos jours .
    Un beau polar que vous dévorerez en moins de deux j'en suis sûr.

  • add_box
    Couverture du livre « Nefertari dream » de Xavier-Marie Bonnot aux éditions Belfond

    NADIA D'ANTONIO sur Nefertari dream de Xavier-Marie Bonnot

    Néfertari Meryenmout (ou Méritamout « Nfrt jrj mrjt n Mwt » « La plus belle de toutes, aimée de Mout ») fut la principale Grande épouse royale du pharaon Ramsès II qui vécut sous la XIXe dynastie aux environs du XIIIe siècle avant notre ère. Elle est une des huit épouses connues de Ramsès II, à...
    Voir plus

    Néfertari Meryenmout (ou Méritamout « Nfrt jrj mrjt n Mwt » « La plus belle de toutes, aimée de Mout ») fut la principale Grande épouse royale du pharaon Ramsès II qui vécut sous la XIXe dynastie aux environs du XIIIe siècle avant notre ère. Elle est une des huit épouses connues de Ramsès II, à l'âge de treize ans et elle est restée la plus importante de toutes les épouses de Ramsès II.

    Xavier-Marie Bonnot (né à Marseille), a écrit toute une série de polars où figure « Le Baron » (entre autres).

    Dans « Nefertari dream », le nom d'un bazar pour touristes, l'histoire débute ainsi : « C'est un 13 novembre. Un vendredi. Le soleil ferme de bonne heure. La journée s'étire lentement, grise, sur le fouillis des toits de Paris. »
    De Paris, Rodolphe va se retrouver au Caire : « Ce n'est pas un choc. (…) le monde dit qu'il est en guerre. Pas très loin, chez les Arabes. Ça marmite ferme. Bagdad part en flammes. »

    Rodolphe, archéologue, a l'intention de rejoindre Louxor par le train de nuit. S'il est venu en Égypte, c'est qu'il a l'intention de découvrir, avec une mission archéologique française, « la rive des morts, à l'ouest du Nil, la plus grande nécropole de l'ancien monde. Vallée des Rois, vallée des Reines, vallée des Nobles. » Il a la ferme intention de trouver la tombe de la célèbre Néfertari, dont la dernière demeure n'a jamais été ouverte.

    On sait de Néfertari que, dès le début du règne de son époux, elle a eu de grandes responsabilités et qu'elle lui a toujours été associée, mais l'emplacement de son tombeau a toujours été un grand mystère. Rodolphe va donc faire le maximum pour le situer.
    En même temps, on fait la connaissance de la jeune Noah, fille de Saïd Gamal, une jeune fille dont le rêve est de devenir archéologue, mais dans son pays c'est très mal vu et sa meilleure amie, Amina, ajoute que c'est « haram » (elle a choisi de devenir médecin mais également islamiste). Cela entraîne des relations tendues entre les deux jeunes filles.
    Mais Noah persévère dans ses études, soutenue par son père et va faire la connaissance de Rodolphe car elle travaille sur des « photos d'ostraca » pour une thèse et lui demande des conseils.
    Pendant ce temps, le printemps égyptien fait rage au Caire, sur la place Al-Tahrir et menace de gagner tout le pays.

    Dans ce roman historique, l'auteur nous entraîne dans une entreprise périlleuse mais son acharnement « va payer » bien plus qu'il ne le pensait : « Une pancarte indique « Tomb of Nefertari ». L'entrée est située tout en haut d'un ouadi, un petit vallon sec. »

    De découvertes fabuleuses en événements terribles engendrés par la situation politique avec le soulèvement du peuple – de rebondissements dramatiques face au terrorisme, Xavier-Marie Bonnot nous entraîne dans un monde passionnant relatif à l'archéologie – à cette fièvre qui règne lorsqu'une découverte inattendue se fait : « C'est une belle tombe. Je la trouve très émouvante. Justement parce qu'elle n'est pas finie. (…) Sur le mur, il est écrit :
    Osiris, la fille du roi, engendrée par lui son aimé, la grande épouse du roi, dame des deux pays, souveraine du sud et du nord, Hémout-mi-Rê, justifiée. » – de nombreuses morts à cause de la guerre qui gagne du terrain – de pilleurs de tombes dont il faut se méfier – le lecteur est suspendu au récit où tout n'est pas si simple. Mais il y a la fabuleuse découverte de cette vie des pharaons avec leurs rites et la richesse immense de leurs tombeaux. D'ailleurs Rodolphe en est très ému.
    Quant à Noah, si elle peut parfois participer à ces expéditions, elle ne peut pas rester tout le temps et des incidents arrivent.

    De l'archéologie, (pour qui aime ce genre d'ouvrages), de la guerre avec le terrorisme, de nombreux rebondissements – tout ce qui fait un bon livre que j'ai lu presque d'une traite.

Récemment sur lecteurs.com