Xavier Durringer

Xavier Durringer
Xavier Durringer est dramaturge et cinéaste. Son dernier film, La Conquête, a été présenté en sélection officielle au festival de Cannes. Ses pièces, publiées aux éditions Théâtrales et montées sur les scènes les plus prestigieuses (La Comédie-Française, le Théâtre de la Ville, le Théâtre de la C...
Voir plus
Xavier Durringer est dramaturge et cinéaste. Son dernier film, La Conquête, a été présenté en sélection officielle au festival de Cannes. Ses pièces, publiées aux éditions Théâtrales et montées sur les scènes les plus prestigieuses (La Comédie-Française, le Théâtre de la Ville, le Théâtre de la Colline, le festival in d’Avignon), sont traduites en 23 langues et jouées dans plus de 35 pays. Sfumato est son premier roman.

Articles en lien avec Xavier Durringer (1)

Avis sur cet auteur (18)

  • add_box
    Couverture du livre « Making of » de Xavier Durringer aux éditions Le Passage

    Candice D. sur Making of de Xavier Durringer

    Dans Making of , Xavier Durringer décrit l'envers du décor d'un film, la face cachée d'un tournage absolument déjanté. Il est question de personnages hauts en couleur, à l'image d'un ex-taulard incapable de réciter son texte, d'un assistant-réal ancien punk, d'une actrice versatile ou d'un...
    Voir plus

    Dans Making of , Xavier Durringer décrit l'envers du décor d'un film, la face cachée d'un tournage absolument déjanté. Il est question de personnages hauts en couleur, à l'image d'un ex-taulard incapable de réciter son texte, d'un assistant-réal ancien punk, d'une actrice versatile ou d'un réalisateur qui fait ce qu'il peut pour gérer son équipe.

    A première vue, la couverture de ce livre n'avait rien pour me séduire, trop "Romance" à mon goût, et le résumé ne me faisait pas vraiment de l'œil ...Franchement désarçonnée donc. Bref, ne sachant à quoi m'attendre, je n'ai pas débuté ma lecture de manière très enthousiaste.

    Un premier chapitre écrit à la façon d'un scénario m'a un peu rassurée et fait entrer directement dans le vif du sujet, on est bien sur le tournage d'un film !

    J'ai trouvé ce début d'histoire sympa car très rythmé, imagé, et la présentation des différents personnage, se trainant tous des casseroles, a quant à elle fini d'attiser ma curiosité. A ce moment là, j'ai eu envie d'en savoir plus, de voir ce qu'il allait se passer en poursuivant cette lecture.

    Bien que loin de ce que j'attends en général d'un livre (m'évader, être émue, être happée par une histoire), Making of a eu le mérite de me faire sourire à plusieurs reprises tant les situations sont rocambolesques et les dialogues complètement fous. Aucun temps mort, ni pour nous lecteurs, ni pour Corso le réalisateur qui doit gérer mille crises à la seconde, peut-être un peu trop d'ailleurs pour être crédible.

    Malheureusement je l'avoue, la fin m'a déçue, un peu trop attendue et fleur bleue à mon goût. En somme, une lecture rigolote mais qui ne va pas me laisser un souvenir impérissable.


    Avis de la page 100:

    J'avoue qu'en premier lieu, je n'ai été séduite ni par la couverture ni par le résumé et que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre ... De fait, Making of est à mille lieux de ce que j'ai l'habitude de lire !
    L'écriture du premier chapitre est très rythmée, les phrases courtes, à l'image des différents plans d'un film ce qui est très agréable à lire. Vient ensuite la description des différents personnages, tous plus déjantés et originaux les uns que les autres, peut être trop pour être crédibles. A ce moment du livre, je reste dubitative mais curieuse de voir où cela va mener.

  • add_box
    Couverture du livre « Sfumato » de Xavier Durringer aux éditions Le Passage

    Sara Adrian sur Sfumato de Xavier Durringer

    Dans ce premier roman, l'auteur raconte dans une écriture vive les tribulations de Raphaël, de son meilleur ami Simon, tous deux aux prises avec un quotidien marqué par les échecs d'une vie amoureuse tumultueuse, et, pour Raphaël, des relations de voisinage conflictuelles, jusqu'à sa rencontre...
    Voir plus

    Dans ce premier roman, l'auteur raconte dans une écriture vive les tribulations de Raphaël, de son meilleur ami Simon, tous deux aux prises avec un quotidien marqué par les échecs d'une vie amoureuse tumultueuse, et, pour Raphaël, des relations de voisinage conflictuelles, jusqu'à sa rencontre avec Viktor, un vieil homme étrange qui lui parle d'art et des mystères que renferme l'Histoire.

    J'ai été immédiatement séduite par la prose électrique de Sfumato, qui n'est pas sans rappeler le style singulier de Virginie Despentes ou Astrid Manfredi, et permet de créer une proximité avec les protagonistes.

    Ma chronique complète est ici :
    http://viederomanthe.blogspot.fr/2016/05/sfumato-xavier-durringer.html

  • add_box
    Couverture du livre « Sfumato » de Xavier Durringer aux éditions Le Passage

    Pascale Pay sur Sfumato de Xavier Durringer

    Une note sévère qui traduit mon exaspération profonde pour cette génération de geignards fumeurs de marijeanne.
    Prenez-vous en main plutôt que de répéter à l'envi que vous n'avez pas de chance, que la société est injuste (elle l'a toujours été!), que vous n'êtes pas nés dans le bon berceau!...
    Voir plus

    Une note sévère qui traduit mon exaspération profonde pour cette génération de geignards fumeurs de marijeanne.
    Prenez-vous en main plutôt que de répéter à l'envi que vous n'avez pas de chance, que la société est injuste (elle l'a toujours été!), que vous n'êtes pas nés dans le bon berceau!
    Je n'ai vraiment aucune compassion pour cette générations de mous du genou incapables de ce prendre en main et qui se répète comme un mantra son manque de chance et son mal-être.
    Bougez-vous les fesses plutôt que de geindre, vous verrez, c'est magique, son destin on le prend en main ou on le subit, mais quand on le subit, inutile de le faire subir aux autres.
    Personnages peu attachants, histoire peu crédible du looser de banlieue Raphaël qui écrit une pièce de théâtre et donne la réplique à l'érudit Viktor.
    Est-il utile d'aborder les femmes qui traversent ce roman? Toutes des s....
    Au moins le titre est bien choisi: Sfumato caractérise parfaitement ce roman fumeux.
    Après avoir failli abandonner à chaque page, je me replonge dans "Kafka sur le rivage", au moins avec Murakami, la Littérature est au rendez-vous et l'on peut être assuré de passer un moment d'exception....

  • add_box
    Couverture du livre « Sfumato » de Xavier Durringer aux éditions Le Passage

    Nathalie cez sur Sfumato de Xavier Durringer

    J'ai suivi Raphaël et son ami Simon avec grand plaisir.
    Raphaël achete un appartement et se retrouve dans des situations très causasses notamment avec ses voisins.
    Un jour, dans un bistrot il rencontre Viktor, mystérieux personnage qui va lui parler histoire de religion....
    Et puis, il a à...
    Voir plus

    J'ai suivi Raphaël et son ami Simon avec grand plaisir.
    Raphaël achete un appartement et se retrouve dans des situations très causasses notamment avec ses voisins.
    Un jour, dans un bistrot il rencontre Viktor, mystérieux personnage qui va lui parler histoire de religion....
    Et puis, il a à Simon, l'ami de Raphaël, grand sentimental, qui tombe amoureux comme on tombe d'une chaise...

    Un beau livre que j'ai apprécié pas sa légèreté à certains moments, et par ses moments très sérieux.
    Un bon moment de lecture que je conseille.