Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

William Shakespeare

William Shakespeare
Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampto... Voir plus
Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

Articles en lien avec William Shakespeare (7)

  • Othello dans la cour de récré : une bonne leçon pour les adultes
    Othello dans la cour de récré : une bonne leçon pour les adultes

    Tracy Chevalier déplace les éléments de la tragédie de Shakespeare dans la cour de récréation d’une école primaire...

  • Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire
    Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire

    Le transport amoureux inspire depuis des siècles aux poètes et aux auteurs des histoires pétries d'interdits. Comme le chantait Aragon "Il n'y a pas d'amour heureux…", et la puissance de ces romans se mesure à l'aune de la douleur et de l'impossible qu'elles racontent. Morceaux de choix.

  • L'éternité dans une heure de Daniel Tammet
    L'éternité dans une heure de Daniel Tammet

    Daniel Tammet a été élu l'un des "100 génies vivants" en 2007 par un panel d'experts. Un titre décerné au regard de différents critères, dont une nouvelle vision du monde, la puissance intellectuelle et la popularité, sur lesquels Daniel Tammet se distingue, offrant une perception des mathématiques et des nombres inédite…tout en poésie. Son dernier titre L'éternité dans une heure réconciliera les plus hostiles aux matières scientifiques avec les chiffres.

  • La bibliothèque de l'hiver : une sélection venue du froid
    La bibliothèque de l'hiver : une sélection venue du froid

    Frimas de l'hiver et pluie de flocons inspirent artistes et auteurs. La lumière particulière de ces mois froids exacerbe-t-elle les sentiments ? L'hibernation de la nature réveille-t-elle une énergie vitale créatrice ? Les couleurs atténuées et les sons ouatés suscitent-ils au poète un désir de murmures et de confidences ? Le blanc de l'hiver invite-t-il le romancier à noircir la page ?

Avis sur cet auteur (49)

  • add_box
    Couverture du livre « Roméo et Juliette » de William Shakespeare aux éditions Folio

    caro manil sur Roméo et Juliette de William Shakespeare

    Tout le monde connaît l'histoire de Roméo et Juliette ! Je ne compte plus le nombre de films, de représentations théatrales, de comédies musicales, de dessins animés etc ... inspirés de ce chef d'oeuvre ! Mais le livre à l'origine de tout ça, je ne l'avais jamais lu ! Du grand Shakespeare ! Mais...
    Voir plus

    Tout le monde connaît l'histoire de Roméo et Juliette ! Je ne compte plus le nombre de films, de représentations théatrales, de comédies musicales, de dessins animés etc ... inspirés de ce chef d'oeuvre ! Mais le livre à l'origine de tout ça, je ne l'avais jamais lu ! Du grand Shakespeare ! Mais je dois dire que je suis déçue du personnage de Roméo ... Ici, il est représenté comme un homme un peu trop "niais" pour moi ! A l'article de la mort pour son amour non partagé avec sa belle, il suffit d'une rencontre avec juliette pour oublier sa tristesse et repartir dans une autre tragédie ! mouais ...
    Sinon, les tirades sont très belles !!! Pas le meilleur Shakespeare pour moi ( pour l'instant, aucun ne dépasse l'excellentissime Macbeth !!! ) mais une lecture magnifique !

  • add_box
    Couverture du livre « Macbeth » de William Shakespeare aux éditions Folio

    caro manil sur Macbeth de William Shakespeare

    Faire la critique ... autrement dit "critiquer" !
    Permettez moi de m'abstenir ^^ je n'y arriverai pas ! Impossible avec le maître incontesté de cette littérature ...
    Je vais simplement dire que c'est mon 1er shakespeare et certainement pas le dernier ... un véritable chef d'oeuvre !
    je l'ai...
    Voir plus

    Faire la critique ... autrement dit "critiquer" !
    Permettez moi de m'abstenir ^^ je n'y arriverai pas ! Impossible avec le maître incontesté de cette littérature ...
    Je vais simplement dire que c'est mon 1er shakespeare et certainement pas le dernier ... un véritable chef d'oeuvre !
    je l'ai dévoré !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Romeo et juliette - macbeth » de William Shakespeare aux éditions Folio

    LALIE.01 sur Romeo et juliette - macbeth de William Shakespeare

    Une pièce de théâtre, un grand classique : "Roméo et Juliette" de William Shakespeare, une histoire d'amour impossible.

    C'est qu'un très grand nombre de ces petits classiques figurent dans ma bibliothèque, si petits que je n'y pense plus. C'est bien dommage d'autant plus que l'on nous a fait...
    Voir plus

    Une pièce de théâtre, un grand classique : "Roméo et Juliette" de William Shakespeare, une histoire d'amour impossible.

    C'est qu'un très grand nombre de ces petits classiques figurent dans ma bibliothèque, si petits que je n'y pense plus. C'est bien dommage d'autant plus que l'on nous a fait apprendre ces pièces à l'école, où il fallait pouvoir réciter par coeur des passages entiers indiqués par le professeur. Et je trouvais cela bien intéressant. Alors, pourquoi arrivés à l'âge adulte se tourne-t-on plutôt vers des ouvrages souvent de notre époque (pas toujours) en laissant de côté ces classiques ?

    Donc, pour cette petite chronique dans le genre théâtral j'ai choisi, ce grand écrivain anglais qu'est William Shakespeare pour une pièce de théâtre dont l'histoire se passe en Italie, à Vérone.

    Wiliiam Shakespeare, a écrit cette tragédie en 1597, une histoire qui parle de trahisons, de souffrances, de mésententes ainsi que de malentendus, le tout pour « le symbole de la pureté de l'amour. »

    Je vais commencer par présenter quelques personnages :
    - Les deux héros bien sûr, Roméo (de la famille Montaigu) et Juliette (de la famille Capulet). Mais leurs deux familles en conflit, se vouent une haine terrible et ont l'habitude de se battre très souvent.

    - On peut citer le prince Escalus qui est exaspéré par ces querelles et décide que les provocateurs, aussi bien d'un côté que de l'autre, seront condamnés à mort…..

    - Il y a Rosaline, auparavant aimée par Roméo mais sa beauté est vite éclipsée.

    - Les Capulet organisent une fête pour que leur fille Juliette (quatorze ans), rencontre le comte de Paris à qui elle est promise. Roméo se rend à ce bal avec ses amis Benvolio et Mercutio. Ils y vont masqués afin de ne pas être reconnus, mais Tybalt, cousin de Juliette, les reconnaît. Quant à Roméo, tombé sous le charme de Juliette, il en tombe follement amoureux, c'est un vrai coup de foudre (des deux côtés).

    Face à la rivalité des deux familles, Juliette propose de se marier au plus tôt ce qui est fait par le Frère Laurent dans la plus grande discrétion. Malheureusement, Tybalt provoque Roméo en duel.
    Celui-ci refusant de se battre , c'est son ami Mercutio qui le remplace et trouve la mort. Alors, Roméo décide de le venger et tue Tybalt.

    Normalement Roméo aurait dû être condamné à mort pour ce crime. Mais le père Montaigu arrive à obtenir sa grâce à condition que Roméo quitte la ville. Les deux amants passent une dernière nuit ensemble et Roméo part au grand désespoir de Juliette dont le chagrin inquiète son père. Elle décide d'aller voir Frère Laurent qui lui propose de prendre un philtre lui permettant d'avoir l'apparence d'être morte pendant quarante heures… Juliette Le prend mais ….

    C'est ici que j'arrête car j'en ai déjà pas mal écrit et de très nombreuses autres critiques ont été publiées avant la mienne. Et puis, qui ne connaît pas William Shakespeare et ce drame qu'est « Roméo et Juliette » ? On sait que la suite est à lire car ici, ce n'est pas du tout la fin.

    « Tant qu'on saura que Juliette était blonde
    Et Roméo fou d'amour
    Tant qu'on saura que notre terre est ronde
    Et qu'on en a fait le tour
    On verra s'en aller le cortège
    Des jolis rêves perdus
    Et tourne, tournera le manège
    Des amours défendues..."
    Cette pièce a été adaptée au cinéma, elle a donné lieu à une comédie musicale et a inspiré Enki Bilal pour sa bande dessinée.

    "Roméo et Juliette, une fin tragique ..."

  • add_box
    Couverture du livre « Hamlet » de William Shakespeare aux éditions Folio

    Carrie sur Hamlet de William Shakespeare

    Aimer ou ne pas aimer Hamlet, là est la question... que je me pose encore maintenant en écrivant mon avis.

    Je n'aime pas beaucoup lire des pièces de théâtre, préférant, de loin, les voir jouer sur scène. Et ici, particulièrement, le jeu d'acteur m'a manqué.

    Hamlet est l'une des pièces les...
    Voir plus

    Aimer ou ne pas aimer Hamlet, là est la question... que je me pose encore maintenant en écrivant mon avis.

    Je n'aime pas beaucoup lire des pièces de théâtre, préférant, de loin, les voir jouer sur scène. Et ici, particulièrement, le jeu d'acteur m'a manqué.

    Hamlet est l'une des pièces les plus célèbres, et certainement les plus jouées, au Monde. Et c'est aussi la plus longue de Shakespeare, et j'avoue l'avoir bien sentie passer. Rien à dire sur l'écriture Shakespearienne, c'est beau, c'est propre, et la traduction que j'avais en main (celle de François-Victor Hugo, fils de) était à la hauteur. Mais que cela m'a semblé long et fastidieux. Et heureusement que je connaissais grosso modo de quoi il en retournait sinon je ne suis pas sûre que j'aurais tout compris sans faire appel à une analyse de texte.

    Hamlet est donc l'histoire d'une vengeance, au royaume du Danemark. Vengeance qui va tourner à la foire d'empoigne puis au bain de sang et tout ceci saupoudré d'un (gros) soupçon de folie et d'une pincée de grand n'importe quoi (selon moi, bien entendu).

    Reste que cette pièce est un grand classique de la littérature et que je suis heureuse de l'avoir lue (et terminée).

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !