William Shakespeare

William Shakespeare
Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampto... Voir plus
Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

Articles (7)

  • Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire
    Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire

    Le transport amoureux inspire depuis des siècles aux poètes et aux auteurs des histoires pétries d'interdits. Comme le chantait Aragon "Il n'y a pas d'amour heureux…", et la puissance de ces romans se mesure à l'aune de la douleur et de l'impossible qu'elles racontent. Morceaux de choix.

  • L'éternité dans une heure de Daniel Tammet
    L'éternité dans une heure de Daniel Tammet

    Daniel Tammet a été élu l'un des "100 génies vivants" en 2007 par un panel d'experts. Un titre décerné au regard de différents critères, dont une nouvelle vision du monde, la puissance intellectuelle et la popularité, sur lesquels Daniel Tammet se distingue, offrant une perception des mathématiques et des nombres inédite…tout en poésie. Son dernier titre L'éternité dans une heure réconciliera les plus hostiles aux matières scientifiques avec les chiffres.

  • La bibliothèque de l'hiver
    La bibliothèque de l'hiver

    Frimas de l'hiver et pluie de flocons inspirent artistes et auteurs. La lumière particulière de ces mois froids exacerbe-t-elle les sentiments ? L'hibernation de la nature réveille-t-elle une énergie vitale créatrice ? Les couleurs atténuées et les sons ouatés suscitent-ils au poète un désir de murmures et de confidences ? Le blanc de l'hiver invite-t-il le romancier à noircir la page ?

  • Solstice estival de la littérature
    Solstice estival de la littérature

    Tandis que la belle saison étire son temps avec langueur, l'été inspire aux auteurs des histoires, riches de rencontres et d'inattendu. Un peu comme si les rayons du soleil et ce supplément de liberté élargissaient le champ des possibles et des promesses. Des auteurs classiques aux auteurs contemporains, l'été inspire de magnifiques pages à lire ou relire… Tour d'horizon de ces romans auxquels l'astre solaire donne une lumière particulière.

Voir tous les articles

Avis (40)

  • Couverture du livre « Othello » de William Shakespeare aux éditions Flammarion

    Mélissande Preguiça sur Othello de William Shakespeare

    Othello est une pièce tragique intéressante sur le poison de la Jalousie et de la Manipulation. On assiste étape par étape au plan machiavélique de Iago pour nuire au personnage éponyme. Les moments de parenthèse où le manipulateur explique son plan sont intéressants et permettent un double...
    Voir plus

    Othello est une pièce tragique intéressante sur le poison de la Jalousie et de la Manipulation. On assiste étape par étape au plan machiavélique de Iago pour nuire au personnage éponyme. Les moments de parenthèse où le manipulateur explique son plan sont intéressants et permettent un double regard du lecteur sur l'histoire à laquelle il assiste. En effet ce dernier est à la fois conscient de tous les ressorts de l'histoire mais se retrouve impuissant et ne reste que simple témoin des évènements.
    Comme toute pièce tragique, les personnages sont obligés d'aller au bout de leurs actions, de leur destin, dont l'issu est très généralement la mort.

  • Couverture du livre « Le songe d'une nuit d'ete » de William Shakespeare aux éditions Gallimard

    Annesophie Yassein sur Le songe d'une nuit d'ete de William Shakespeare

    Douce rêverie... humour shakespearien... folie douce... et en petite anecdote: origine du verbe "swag" (= fanfaronner) ;-)

    Douce rêverie... humour shakespearien... folie douce... et en petite anecdote: origine du verbe "swag" (= fanfaronner) ;-)

  • Couverture du livre « Roméo et Juliette » de William Shakespeare aux éditions Gallimard

    Mélissa sur Roméo et Juliette de William Shakespeare

    La plus belle et la plus triste histoire d'amour de tout les temps, les amants maudits qui en ont inspiré tant d'autres.

    La plus belle et la plus triste histoire d'amour de tout les temps, les amants maudits qui en ont inspiré tant d'autres.

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !