William Katz

William Katz
William Katz est l'auteur de nombreux best-sellers internationaux, dont Fête fatale est certainement le plus connu. Diplômé de l'université de Chicago et de Columbia, William Katz a, avant de devenir romancier, travaillé au New York Times Magazine ainsi que pour le gouvernement américain.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Fête fatale » de William Katz aux éditions Presses De La Cite

    Julie Boust sur Fête fatale de William Katz

    Pour les quarante ans de son mari, Samantha décide d’organiser une grande fête et d’y inviter tous ceux qui ont compté dans la vie de Marty. Elle se lance à la recherche de ses amis d’enfance mais elle a beau chercher elle n’en retrouve aucun. Tout ce que Marty lui a raconté semble en fait...
    Voir plus

    Pour les quarante ans de son mari, Samantha décide d’organiser une grande fête et d’y inviter tous ceux qui ont compté dans la vie de Marty. Elle se lance à la recherche de ses amis d’enfance mais elle a beau chercher elle n’en retrouve aucun. Tout ce que Marty lui a raconté semble en fait n’avoir jamais existé. Samantha se sent de plus en plus mal à l’aise et le comportement de Marty devient vraiment étrange. Quels terribles secrets tente-t-il donc de cacher ? Samantha est-elle en danger ? Seule puis avec l’aide de la police, elle va essayer de résoudre l’énigme.
    Mesdames, connaissez-vous vraiment l'homme qui partage votre vie ? Avec ce livre, vous n'en serez plus très sûres!
    Samantha décide d'organiser une fête d'anniversaire pour son mari Marty à l'approche de ses 40 ans. Sauf qu'en faisant des recherches dans le passé de son époux, elle se rend compte que ce dernier n'est absolument pas l'homme qu'il prétend être. Samantha va essayer de percer ses secrets à jour d'abord avec l'aide de la police puis seule, sans hésiter la moindre seconde à se mettre en danger!
    Ce polar au succès mondial paru en 1984, a été réédite pour notre plus grand plaisir. De renommée internationale, William Katz signe un polar captivant! un roman court certes mais complètement addictif! Car oui, vous ne lacherez pas ce livre sans connaitre le triste sort réservé à Samantha.
    Chers lecteurs, vous voila avertis, la tension ne cessera de monter jusqu'à l'épilogue en forme de coup de théâtre. Le 5 décembre date d'anniversaire de Marty, aura pour vous une saveur tout aussi festive que fatale!

  • add_box
    Couverture du livre « Violation de domicile » de William Katz aux éditions Presses De La Cite

    Julie Boust sur Violation de domicile de William Katz

    Eté 1985. Des femmes sont assassinées à leur domicile dans les quartiers tranquilles de New York. Il s'agit de toute évidence de l'oeuvre d'un tueur en série qui, en guise de signature, dépose à côté du cadavre de ses victimes une gondole de papier mâché. L'inspecteur Karlov, persuadé d'y...
    Voir plus

    Eté 1985. Des femmes sont assassinées à leur domicile dans les quartiers tranquilles de New York. Il s'agit de toute évidence de l'oeuvre d'un tueur en série qui, en guise de signature, dépose à côté du cadavre de ses victimes une gondole de papier mâché. L'inspecteur Karlov, persuadé d'y trouver la clé de son enquête, cherche à comprendre pourquoi ces jeunes femmes ouvrent sans méfiance leur porte à leur agresseur. Mais il ne dispose que de peu de temps pour répondre à cette question essentielle. Car la ville sombre peu à peu dans la psychose. Et, surtout, la prochaine cible du meurtrier vient d'accepter un rendez-vous qui pourrait bien être le dernier... New York, la ville qui ne dort jamais, n'est pas près de retrouver le sommeil... Et vous non plus ! Le détective doit faire vite, car Laura, la prochaine cible choisie par le tueur en série, s’apprête à se rendre à un rendez-vous qui pourrait bien s’avérer le dernier de sa vie…
    Une histoire à l'intrigue habile où l'assassin rôde autour de ses victimes avec une finesse méthodique. Peu à peu, la ville tombe dans une véritable paranoïa mais c'est sans compter le professionnalisme de l'enquêteur de Police Karlov, enquêteur chevronné et déterminé qui fera tout pour découvrir le coupable.
    Le suspense y est très bien ficelé, issu des romans d'enquête alliant investigation et péripéties.Il est à son apogée en toute fin du roman au cours duquel Laura, cible choisie par le tueur, est sur le point de se rendre à un rendez-vous qui s'apparente comme étant le dernier de sa vie.

    L'auteur fait preuve d'une grande maîtrise dans le cheminement des évènements et c'est avec une certaine fluidité qu'il les relate sans y rechercher pour autant des effets grandioses ou totalement macabres. Un thriller comme on les aime, authentique et percutant!

  • add_box
    Couverture du livre « Violation de domicile » de William Katz aux éditions Presses De La Cite

    Manue la petite antiboise sur Violation de domicile de William Katz

    Nous sommes tout de suite plongés dans l’histoire. Je pense que c’est vraiment une bonne chose surtout quand c’est un polar de tueur en série.
    Il y a plusieurs points de vue intéressants et William Katz joue vraiment avec, je trouve ça vraiment intéressant.
    Il y a celui des victimes...
    Voir plus

    Nous sommes tout de suite plongés dans l’histoire. Je pense que c’est vraiment une bonne chose surtout quand c’est un polar de tueur en série.
    Il y a plusieurs points de vue intéressants et William Katz joue vraiment avec, je trouve ça vraiment intéressant.
    Il y a celui des victimes évidemment, celui d’un enquêteur mais aussi celui du meurtrier.

    Ce que je trouve vraiment bien c’est que l’auteur ne nous dévoile rien sur le tueur, il laisse planer le doute , nous met de temps en temps sur des pistes pour brouiller le lecteur mais il arrive vraiment à bien tourner les choses. C’est ça aussi qui est intéressant, on peut ainsi pour une grande partie de l’histoire se demander qui est ce tueur fou.
    Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est le fait qu’il n’y ait pas assez de descriptions… J’aurais aimé voir à quoi ressemblaient les personnages, leur environnement… Là au final il n’y a rien… J’ai trouvé ça un peu frustrant que William Katz mette de côté cet aspect de l’histoire, les descriptions sont pourtant importantes, du moins je pense, surtout dans une affaire de tueur en série. C’est toujours intéressant de jouer avec les descriptions pour mettre le lecteur vraiment dans l’environnement de l’histoire et dans la tête des personnages.

    L’histoire se passe en 1985 mais elle pourrait très bien être à notre époque puisque l’intérieur des appartements des victimes n’est pratiquement pas décrit.
    Ce qui est un peu frustrant aussi c’est que William Katz coupe les scènes de crimes, ça aurait pu être bien je trouve de les prolonger pour vraiment nous faire entrer dans la peau de ce psychopathe.

    Le tueur en série est révélé à la moitié du livre, mais l’auteur s’amuse avec ses personnages et je trouve que finalement ça crée de bons rebondissements. On a vraiment envie de crier aux personnages qu’ils sont aveugles de ne pas voir qui est le coupable, c’est assez "amusant" je trouve.
    Ce qui est un peu dommage c’est que William Katz ne va pas assez au fond des choses. Autant les idées et les points de vues sont bons mais parfois, j’ai trouvé certaines scènes un peu frustrantes dans le sens où l’auteur les coupait ou n’allait pas assez au fond des choses.

    La fin est bonne, mais j’ai été un peu déçue je l’avoue…
    Ce qui est un peu dommage c’est qu’il n’y ait pas assez de scènes de crimes, de descriptions des crimes… J’avoue que personnellement ce que j’aime dans les polars parlant de tueur en série ce sont les descriptions des scènes de crimes. J’aime quand l’auteur décrit le moindre petit détail et c’est vrai que là je n’ai pas été rassasiée.
    Les points de vue s’enchaînent assez bien ce n’est pas lourd.

    Pour finir je peux le qualifier de bon polar avec un tueur en série assez original. Il n’y a pas de sang c’est dommage. Mais n’hésitez pas à lire le livre au moins pour découvrir les jeux de rôles intéressants des personnages.


    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2014/12/affaire-n003-violation-de-domicile-de.html

  • add_box
    Couverture du livre « Fête fatale » de William Katz aux éditions Presses De La Cite

    Ghislaine Moreau sur Fête fatale de William Katz

    Baclé, incohérent, dialogues médiocres mais flippant. A moins de connaître son conjoint depuis l' enfance, sait-on jamais qui on épouse ?

    Baclé, incohérent, dialogues médiocres mais flippant. A moins de connaître son conjoint depuis l' enfance, sait-on jamais qui on épouse ?

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !