Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ward Penelope

Ward Penelope
Penelope Ward vit à Rhode Island avec son mari et ses enfants. Après une carrière à la télévision, elle s'est lancée dans l'écriture de romances avec un succès grandissant.

Avis sur cet auteur (17)

  • add_box
    Couverture du livre « Love online » de Ward Penelope aux éditions Mxm Bookmark

    Lectrice - Lambda sur Love online de Ward Penelope

    J’ai déjà lu plusieurs titres de Penelope WARD et je peux dire que la plupart du temps c’était de belles découvertes.
    Alors quand j’ai appris que MxM Bookmark allait publier une nouvelle histoire de cet auteur, j’ai littéralement sauté dessus.

    « Love online » va nous plonger dans la...
    Voir plus

    J’ai déjà lu plusieurs titres de Penelope WARD et je peux dire que la plupart du temps c’était de belles découvertes.
    Alors quand j’ai appris que MxM Bookmark allait publier une nouvelle histoire de cet auteur, j’ai littéralement sauté dessus.

    « Love online » va nous plonger dans la rencontre un peu atypique entre Ryder et Eden.
    Ryder est un enfant de l’industrie du cinéma : son père est producteur de films et il attend que son fils suive la même voie que lui. Les fêtes, les stars et l’argent sont donc le quotidien de Ryder et bien que cela fasse rêver la plupart des personnes, il se sent incroyablement seul.
    Un soir, il se connecte sur un site où il regarde en direct une cam-girl prénommée « Montana ». Chaque soir, le lien entre eux-deux va devenir de plus en plus fort.
    Sauf que Eden, alias Montana, est bien mystérieuse. Elle a peur de le rencontrer, parce que son quotidien est loin des strass et des paillettes de celui de Ryder. Pourtant ce dernier n’en démord pas : il fera tout pour la voir en vrai.

    Pour être honnête, je ressors de cette lecture un peu mitigée.

    Le début était plein de promesses.
    J’ai adoré le fait que les deux héros ne se voient pas réellement et qu’ils se parlent uniquement par internet. Le fait qu’ils soient cachés derrière un écran permet à la fois de garder du mystère, mais aussi de se livrer plus facilement. Entre secrets et franchise, on suit leurs échanges avec autant d’avidité qu’ils ont de se retrouver.

    Alors qu’au début leurs conversations sont innocentes, l’attraction entre eux devient de plus en plus forte. Une attirance qui ne va que croître, enflammant leurs échanges.
    C’est sexy, sans aller dans le too much et c’est porteur de pleins de promesses quant à la suite de l’histoire.

    Seulement, ce début vraiment prenant le devient moins lorsque les personnages vont finir par se rencontrer.
    J’ai trouvé que leur rencontre était trop rapide, trop facile, un peu difficile à accepter.
    A mon goût, tout le suspens s’est envolé à ce moment-là et j’avoue avoir été beaucoup moins prise par le récit.

    Pourtant « Love online » est bien plus qu’une simple romance.
    Les chapitres alternent entre les points de vue de Ryder et de Eden, nous présentant aussi leurs quotidiens et les difficultés qu’ils doivent surmonter. Il y a beaucoup de thématiques différentes abordées par l’auteur et même si j’ai aimé le fait qu’elle traite tous ces sujets, j’ai trouvé qu’il y avait là aussi peu de suspens les concernant.

    La fin est telle que l’on peut se l’imaginer.
    Il y a un ultime rebondissement qui va venir chambouler le quotidien des personnages. Certes, je ne m’y attendais pas, mais c’est une difficulté de plus que les personnages vont arriver à surmonter avec facilité, à l’image de tous les autres.


    En conclusion, « Love online » est une romance qui m’a laissée un goût de facilité. Penelope WARD nous plonge pourtant dans son histoire avec une thématique originale : une rencontre en ligne. Alors que le début était plein de promesses et d’attentes, la suite du récit s’est révélé un peu décevante.

    Pour autant, c’est une romance qui plaira à un grand nombre de lecteurs.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2020/03/love-online-penelope-ward.html )

  • add_box
    Couverture du livre « The boy next door » de Ward Penelope aux éditions Hugo Roman

    Maureen sur The boy next door de Ward Penelope

    Une très bonne romance sans prise de tête, avec de l'humour, des rires et des larmes.

    C'est le second Penelope Ward que je lis et je n'ai pas été déçue. Par contre j'ai appris
    après ma lecture que ce livre est une suite indirecte d'un autre livre de l'auteure,
    "Step brother" que j'ai lu et...
    Voir plus

    Une très bonne romance sans prise de tête, avec de l'humour, des rires et des larmes.

    C'est le second Penelope Ward que je lis et je n'ai pas été déçue. Par contre j'ai appris
    après ma lecture que ce livre est une suite indirecte d'un autre livre de l'auteure,
    "Step brother" que j'ai lu et honte à moi je ne m'en suis pas rappelée.

    Je me suis tout de suite attachée à Chelsea. Se faire larguer du jour au lendemain et
    de manière totalement inattendue par celui qu'elle considérait comme l'amour de sa vie, Elec,
    l'a détruite. Enfin elle le croyait.... jusqu'à sa rencontre avec son voisin, Damien et ses chiens.
    Leurs échanges sont piquants, drôles, malicieux et plein de répartie.
    Ils se plaisent et sont attirés, mais lui insiste pour que la relation reste purement amicale.
    Chelsea ne peux pas s’en contenter et surtout, elle veux en savoir davantage sur Damien,
    cet artiste dont telle est en train de tomber amoureuse et qui paraît cacher bien des secrets.

    Chelsea est adorable et est une personne aimante et dévouée aux autres, en atteste son travail
    auprès des ados.
    Damien à été honnête tout le long de l'histoire et j'ai aimé son comportement envers Chelsea,
    surtout quand on voit que dès le départ il veut plus que de l'amitié mais se retient par
    respect
    .
    Des scènes tendres et mignonnes, des passages émouvants et des discussions à en pleurer
    de rire, cette histoire a vraiment su me plaire.
    Elle a pris le temps de s'installer,pas comme certaines, rien n'est précipité entre nos
    deux héros , et c'est ce qui m'a plû.
    Mon seul petit regret provient des personnages secondaires.
    J'aurai aimé voir une histoire entre Jade et Tyler, et peut-être aussi Elec.
    Ils auraient pu beaucoup à apporter au récit si l'auteure avait pu mettre une histoire
    entre eux.

    Plusieurs thèmes sont abordés ici, la reconstruction après une séparation douloureuse et surtout
    la maladie.
    Quoi qu'il en soit j'ai tout de même passé un moment de lecture très agréable en
    compagnie de cette jolie romance.

  • add_box
    Couverture du livre « My little lie » de Ward Penelope et Keeland Vi aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur My little lie de Ward Penelope - Keeland Vi

    Vi KEELAND et Penelope WARD ne sont pas à leur premier essai d’écriture à quatre mains. En France, chez Hugo New Romance, pas moins de trois livres écrits par ce duo d’auteurs sont déjà sortis : « Playboy Pilot », « Avec toi malgré moi » et « Cocky Bastard » ( vous pouvez retrouver mes...
    Voir plus

    Vi KEELAND et Penelope WARD ne sont pas à leur premier essai d’écriture à quatre mains. En France, chez Hugo New Romance, pas moins de trois livres écrits par ce duo d’auteurs sont déjà sortis : « Playboy Pilot », « Avec toi malgré moi » et « Cocky Bastard » ( vous pouvez retrouver mes chroniques en cliquant sur les titres ).
    En règle général, je passe toujours un bon moment avec leurs livres, qu’ils soient écrits ensemble ou séparément.

    « My little lie » est donc le dernier titre traduit et publié chez Hugo New Romance de Vi KEELAND et Penelope WARD.
    Nous allons y faire la connaissance de Dexer Truitt, un homme d’affaires qui préfère l’ombre à la lumière. Personne ne connaît son visage, mais il a prévu de donner une interview à une journaliste pour se dévoiler enfin au public.
    Seulement, le jour du fameux entretien, il se retrouve coincé dans l’ascenseur avec une belle jeune femme qui n’est autre que la journaliste qu’il est censé rencontrer : Bianca. Alors qu’ils sont enfermés et que les minutes passent, la discussion s’engage et tourne très vite vers une opinion très arrêtée de la jeune femme : elle déteste les hommes trop riches et privilégiés comme Dexter.
    Ce dernier, voulant mieux la connaître, décide de cacher son identité et se présente comme étant Jay, un simple livreur. En faisant cela, il est obligé de se créer une nouvelle vie, une nouvelle identité, au fur et à mesure que les jours passent et qu’il succombe au charme de Bianca.
    Mais Dexter arrivera-t-il à lui dire toute la vérité alors qu’elle déteste au plus haut point les mensonges ?

    Avec cette nouvelle histoire, les deux auteurs signent une nouvelle aventure dans la même veine que leurs précédents récits.

    Dès le début, nous entrons dans le vif du sujet avec la fameuse rencontre dans l’ascenseur. C’est drôle, c’est croustillant, c’est léger : c’est du Penelope WARD et Vi KEELAND tout craché.
    Leurs grande force réside dans leur humour. Les situations loufoques s’enchaînent et il nous est très difficile de ne pas sourire, voir rire, face à certaines situations.
    Nous allons donc suivre Dexter/Jay qui essaie d’être le plus normal possible pour séduire Bianca.. Mais comment l’être alors que toute sa vie n’a été que du luxe ? Franchement, le voir autant se démener m’a autant touché que fait rire. Ce personnage est complètement déjanté et je l’ai adoré.

    Cependant, pour être tout à fait honnête, j’ai eu du mal avec cette histoire.
    J’ai trouvé que les auteurs allaient trop loin. J’aime que les récits restent un minimum réalistes, mais ici c’était beaucoup « trop » pour que ça soit vrai. Il m’a donc été difficile de croire en cette histoire, en ce couple, en leur évolution.
    Alors oui, c’est une vraie comédie romantique. Ce n’est pas toujours censé être ultra réaliste. Je ne sais pas si je fais une overdose de ce genre, si c’est effectivement too much ou si ce n’était pas le moment pour moi de lire ce genre d’histoire.. Mais au final, on peut dire que je suis passée à côté.

    Pourtant, il n’y a pas que de l’humour. Les personnages ont un passé un peu houleux, des problèmes d’ordre professionnel ou personnel. Des difficultés, des peurs qu’ils ont du mal à surmonter.
    Mais là encore, Penelope WARD et Vi KEELAND ont misé sur l’exagération et l’accumulation. Un problème en emmenait un autre, à tel point que ça en devenait un peu lassant.

    Quant à la fin, c’était pour moi un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
    Je n’ai absolument pas aimé cette dernière problématique ni dans sa façon de l’aborder, ni dans la façon qu’ont les personnages de l’accepter, ni même le choix des auteurs d’en arriver jusque-là. Elles n’avaient pas la nécessité d’emmener leurs personnages jusqu’à ce chemin, jusqu’à ce problème qui rend encore moins réaliste leur histoire.


    En conclusion, « My little lie » m’a un peu déçu. Vi KEELAND et Penelope WARD sont pourtant des valeurs sûres, des références de la romance et des comédies romantiques. Malheureusement, avec cette nouvelle histoire, je suis complètement passée à côté de ce qu’elles ont voulu nous faire ressentir. J’ai trouvé qu’elles étaient trop dans la surenchère, tant dans l’aspect humour que dans celui du drame. Tout était exagéré, un peu trop à mon goût, ce qui m’a vraiment empêché de croire en cette histoire.
    A contrario, j’ai quand même rigolé et souri durant ma lecture. Je ne peux pas dire que c’était difficile à lire, car je suis allée jusqu’à la fin. La forme ne m’a pas gênée, mais plus l’histoire en général.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/05/my-little-lie-vi-keeland-penelope-ward.html )

  • add_box
    Couverture du livre « Mack daddy » de Ward Penelope aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur Mack daddy de Ward Penelope

    Un nouveau livre de Penelope WARD, ça ne se loupe pas.
    Elle a écrit « The boy next door » que j’avais adoré, mais aussi d’autres romances avec Vi KEELAND qui sont pour une grande majorité de bonnes comédies romantiques.

    Avec « Mack Daddy », l’auteur nous plonge dans le quotidien de...
    Voir plus

    Un nouveau livre de Penelope WARD, ça ne se loupe pas.
    Elle a écrit « The boy next door » que j’avais adoré, mais aussi d’autres romances avec Vi KEELAND qui sont pour une grande majorité de bonnes comédies romantiques.

    Avec « Mack Daddy », l’auteur nous plonge dans le quotidien de Francesca ou Frankie pour les intimes. Elle habite à Boston, elle est professeur dans une école primaire catholique. En couple depuis deux ans avec un homme beaucoup plus âgé qu’elle, Frankie vit dans la sécurité de la routine.
    Jusqu’au jour où elle recroise Mack, son ancien colocataire, son premier amour à sens unique… Il débarque du jour au lendemain dans sa vie avec son fils, Jonah, qui est inscrit dans sa classe. Frankie est complètement perturbée par cet homme qui est encore plus charmant que sa version passée, mais surtout aussi parce qu’il l’avait laissée tomber de la pire des façons.
    Mack, quant à lui, va vouloir saisir sa chance de conquérir le coeur de Frankie par tous les moyens. Mais n’arrive-t-il pas trop tard ?

    En terminant ma lecture, je peux dire que j’ai apprécié me plonger dans cette histoire même si plusieurs points m’ont dérangés.

    J’adore les histoires de seconde chance. Les meilleurs amis qui se rendent compte qu’ils sont bien plus que cela l’un pour l’autre. Autant dire que si vous aimez également ce genre d’histoire, vous serez servis avec « Mack Daddy ».
    Dès le début, Mack retourne dans le quotidien de Frankie et essaie de toutes ses forces de recoller les morceaux avec elle. Il ne s’est jamais rien passé avant entre eux puisqu’il était engagé avec une autre fille, mais ils avaient des sentiments l’un pour l’autre. Maintenant qu’il est père célibataire, la donne a changée.
    J’ai succombé face à leurs joutes verbales, leur alchimie plus qu’évidente. Cependant, j’ai beaucoup moins aimé la façon dont l’histoire est menée.
    Huit années après leur séparation, huit années pendant lesquelles ils ne se sont plus vus ni même parlé, Mack revient et veut désespérément faire partie de la vie de Frankie. Il avoue même être amoureux d’elle et n’avoir jamais cessé de l’être. Cet aspect ravira certainement celles et ceux qui sont très fleur bleue, mais j’ai eu beaucoup de mal à y croire. En huit ans, on change qu’on le veuille ou non. Il m’a été difficile de voir ces sentiments inchangés et cette détermination en Mack aussi rapidement.

    Par contre, j’ai complètement fondu à chaque flashback qui nous ramène à l’époque où les deux personnages étaient colocataires.
    Nous suivons l’évolution de leur relation, comment petit-à-petit ils ont succombé. J’ai adoré leur innocence, leur vulnérabilité, le fait qu’ils marchaient constamment sur un fil qui pouvait rompre à tout instant.
    Sans compter tous les moments drôles, même s’ils sont souvent improbables. Penelope WARD arrive toujours à nous faire sourire dans ses histoires.

    Les deux personnages principaux ont réussi à me charmer chacun à leur façon.
    En Frankie, j’ai adoré son acceptation de soi et son innocence. Concernant Mack, j’ai succombé face à son honnêteté. Tous les deux forment un beau duo auquel il est difficile de résister.
    Jonah est un petit garçon attachant, sans compter Mme M, la voisine intrusive, mais complètement loufoque.

    J’ai été également dérangée par la relation qu’entretient Francesca avec un autre homme au moment où Mack réapparait dans sa vie. J’ai été gêné par ce triangle amoureux qui est trop vite devenu un simple duo. Après ce n’est qu’une question de goût, mais j’ai beaucoup de mal avec ce genre de schéma dans les romances.

    Le dernier élément qui m’a un peu refroidie est la fin.
    Les ultimes drames qui apparaissent dans la vie de Mack, mais aussi dans celle de Francesca, sont pour moi un peu de trop. L’histoire ne méritait pas d’en venir jusque là pour amorcer les derniers chapitres.


    En conclusion, « Mack Daddy » m’a fait passer un bon moment de lecture, mais ne m’a pas totalement convaincue. Penelope WARD arrive à chaque fois à me charmer avec son humour qui est détonnant et ses scènes loufoques. Ses personnages principaux sont charmants et ne demandent qu’à être aimés.
    Malheureusement, la manière dont réapparait Mack dans la vie de Frankie huit années plus tard, avec l’intention de la reconquérir m’a semblé un peu too-much. Sans compter le triangle amoureux qui m’a gêné dans plusieurs scènes.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/04/mack-daddy-penelope-ward.html )

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !