Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Virginie Grimaldi

Virginie Grimaldi

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (244)

  • add_box
    Couverture du livre « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Clara Pailhon sur Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi

    Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie faisait partie des deux derniers romans à lire de Virginie Grimaldi. C'est fait. C'est lu. Après plusieurs jours, ma lecture a été enfin digérée. Je dis « digérée » car je ne m'attendais pas à un tel boulet de canon niveau émotions. Je ne...
    Voir plus

    Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie faisait partie des deux derniers romans à lire de Virginie Grimaldi. C'est fait. C'est lu. Après plusieurs jours, ma lecture a été enfin digérée. Je dis « digérée » car je ne m'attendais pas à un tel boulet de canon niveau émotions. Je ne m'attendais pas à ce que le roman me mette complètement à l'envers, me retourne le ventre, me détruise le cœur et me mette un uppercut en pleine tête. J'ai l'impression d'être sortie KO d'un combat sur un ring. Enchaînement, esquive, enchaînement et PAAAAF, il m'a eu. KO. Inerte. En miettes.

    Page après page, les émotions s'intensifiaient. Je les sentais arrivaient, petit à petit, de manière sournoise. Virginie Grimaldi a une écriture plutôt joyeuse, festive. Or, ici, j'ai senti une sorte de mélancolie, de tristesse. Je voulais éviter les émotions. Je ne voulais pas me les prendre de plein fouet car je savais que ça allait me faire mal, encore plus quand il y a une atmosphère particulière dans la plume. Malheureusement, il arrive un moment où l'écriture de Virginie Grimaldi est plus forte que tout. On ne peut plus les éviter. Il est temps de mettre en lumière, d'appuyer sur ce qui fait mal... pour mieux le nettoyer, le digérer. Les émotions sont arrivées comme une flèche foudroyante dans les derniers chapitres. Je me suis tellement contenue durant ma lecture pour essayer de les éviter, de les minimiser, que quand ça s'est lâché, c'est arrivé en masse. Impossible à contenir. Tsunami les mecs ! J'ai été emportée dans un flot, j'ai cru que j'allais me noyer dedans. Je n'arrivais plus à reprendre mon souffle. Les larmes coulaient, coulaient, les sanglots arrivaient. Je ne savais plus où donner de la tête, ni comment gérer cela. J'étais prise entre l'horreur de l'événement, et la beauté de cette fin, pleine d'espoir, de renouveau.

    Pauline m'a terriblement touché. Impossible de rester insensible à cette jeune femme, à ses fêlures, à ses blessures et à sa douleur. Impossible aussi de rester insensible face à cet avenir, à ces moments de joies retrouvées, à ces liens familiaux trop longtemps distendus. J'ai aimé la voir évoluer, prendre conscience et essayer de changer les choses, d'accepter, d'aller de l'avant, pour elle, pour son fils. Je me suis sentie proche d'elle. J'ai aimé tous les autres personnages qui gravitent autour d'elle : sa mère, son père, son frère, sa sœur, sa Nonna, son fils, et même Colombe avec son sale caractère. J'ai aimé voir la famille se soudait, se soutenir. Ils ne sont pas parfaits, mais ils forment une imperfection parfaite. J'ai aimé l'amour qu'il y a entre chacun d'entre eux. Puis, même si avec Ben, j'ai mis longtemps à savoir sur quel pied danser, j'ai finit par m'y attacher. Il m'a touché, beaucoup. Dans les derniers chapitres, le fait qu'on le découvre réellement, qui se livre, c'est tellement fort et intense.

    J'ai aimé la construction du récit. Cela nous permet de suivre les personnages dans le passé et dans le présent et de comprendre leur point de vue, leurs pensées et de ce fait de nous sentir plus proche d'eux. L'histoire est profonde, intense, vibrante et dur. Je ne vous cache pas que le sujet abordé est difficile, dur, terrible, affreux et encore, les mots ne seront pas assez forts pour exprimer l'horreur de cet événement. Virginie Grimaldi sait trouver les mots pour l'aborder, pour exprimer toutes les émotions, les sentiments. ​

    Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie a été un gros coup de cœur ! Une grosse claque ! L'histoire m'a coupé le souffle, m'a brisé le cœur et a fait couler un torrent de larmes sur mes joues. J'ai mis plusieurs jours à essayer de mettre des mots sur mon ressenti tellement c'était poignant. Un des plus beaux romans de l'auteure selon moi avec Tu comprendras quand tu seras plus grande car oui celui-ci il est au plus haut niveau dans mon cœur !

  • add_box
    Couverture du livre « Il est grand temps de rallumer les etoiles » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    jean-jacques loutrel sur Il est grand temps de rallumer les etoiles de Virginie Grimaldi

    Une belle histoire de famille, c'est rafraîchissant, beaucoup d'amour et d'humour, une histoire simple mais belle, touchante.

    Une belle histoire de famille, c'est rafraîchissant, beaucoup d'amour et d'humour, une histoire simple mais belle, touchante.

  • add_box
    Couverture du livre « Quand nos souvenirs viendront danser » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Angelique Le Moine sur Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie Grimaldi

    En 10 questions :
    1-- Qu'est-ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
    Fan inconditionnelle de Virginie Grimaldi, j'ai emprunté ce roman à la bibliothèque.

    2-- Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
    Je me suis prise au jeu de cette bande de vieillards. La façon...
    Voir plus

    En 10 questions :
    1-- Qu'est-ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
    Fan inconditionnelle de Virginie Grimaldi, j'ai emprunté ce roman à la bibliothèque.

    2-- Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
    Je me suis prise au jeu de cette bande de vieillards. La façon d'entrer dans le vif du sujet est originale.

    3-- Cette impression s'est-elle confirmé par la suite ou bien a-t-elle changé?
    Complètement. Cette lutte de ces voisins à travers des actions coup de poing m'a donné la patate. On a peu souvent la chance de lire une histoire de vieilles personnes, avec en parallèle leur jeunesse racontée. Et finalement, cette lecture m'a montrée que je me trompais totalement lorsque j'imaginais la vie dans les années 60/70.

    4-- Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
    Le langage utilisé est classique. Pas de surprise linguistique, mais un style accrocheur.

    5-- Qu'avez-vous pensé des personnages ?
    Les personnages sont attachants, à travers leurs mots et leurs maux. Les mystères sont bien conservés jusqu'à la fin du roman. Pour mon plus grand plaisir.

    6-- Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
    Il s'agit de Marceline. J'ai pas apprécié son mari en version jeune, mais je l'ai kiffé énormément en version vieil homme.

    7-- Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
    C'est trop simple de désigner le maire. Non, celui que j'ai le moins aimé est Corinne. Je n'ai pas aimé son tempérament et son ingratitude.

    8-- Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
    Oui, même si celle ci a eu raison de ce qui aurait dû être une déception. Je n'en dis pas plus, car je ne souhaite pas spoiler.

    9-- Relirez-vous un titre de cet auteur ?
    Il m'en reste quelques uns à lire, donc OUI, of course!

    10-- Votre avis est-il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
    Très positif. J'ai aimé l'énergie de ce quartier, ces histoires de révoltes féminines jadis, comme celle de ces voisins agés, qui veulent pas être délogés. Et se lancent dans la lutte des octogéniaux.

    Note : 9.5/10

  • add_box
    Couverture du livre « Il est grand temps de rallumer les etoiles » de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard

    Angelique Madaire sur Il est grand temps de rallumer les etoiles de Virginie Grimaldi

    C est un livre que ma offert ma maman le résumé me tentait fortement ce livre est tres beau notament la relation qu établi Anna avec ses filles et toutes les aventures qu elle va vivre avec elle j ai adoré et sa confirme mon coup de coeur pour cette autrice je recommande a 1000 %

    C est un livre que ma offert ma maman le résumé me tentait fortement ce livre est tres beau notament la relation qu établi Anna avec ses filles et toutes les aventures qu elle va vivre avec elle j ai adoré et sa confirme mon coup de coeur pour cette autrice je recommande a 1000 %