• Couverture du livre « Red Queen T.1 » de Victoria Aveyard aux éditions Editions Du Masque

    Fantasybooksaddict sur Red Queen T.1 de Victoria Aveyard

    http://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/08/red-queen-tome-1-victoria-aveyard.html

    Cela fait des mois et des mois que je vois passer cette saga. Du coup, à force, je me suis laissée convaincre de la lire !

    Ce roman est vraiment complexe car dans un monde dystopique où règnent les...
    Voir plus

    http://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/08/red-queen-tome-1-victoria-aveyard.html

    Cela fait des mois et des mois que je vois passer cette saga. Du coup, à force, je me suis laissée convaincre de la lire !

    Ce roman est vraiment complexe car dans un monde dystopique où règnent les "argents", qui se prennent pour des dieux grâce à leurs pouvoirs, et oppressent la population "rouges" jusqu'à la pauvreté et l'esclavage, nous rencontrons Mare. Il s'agit d'une jeune femme rouge, qui vole pour nourrir sa famille et sait qu'elle finira au front comme ses frères, dans une guerre qui ne la concerne pas et qui voit 2 peuples d'argent s'affronter depuis longtemps ! J'ai apprécier cette "héroïne". Je mets bien les guillemets car ce n'est pas une héroïne typique. D'ailleurs, elle me fait un peu penser à Katniss dans Hunger games, car elle se dénigre beaucoup et manque cruellement de confiance en elle. Elle va simplement se faire embaucher par hasard au palais argent et se retrouver dans une situation dans laquelle elle n'aurait jamais pensé se retrouver... Dans les coulisses de la noblesse argent, elle va rapidement découvrir que tout n'est que mensonges, complots et trahisons !
    Nous avons également des personnages secondaires très intéressants comme Cal, le prince héritier charismatique ; Maven, le prince cadet gentil et attachant ; Kilorn, l'ami d'enfance de Mare... Une sacrée brochette masculine, qui ne nous laisse pas indifférente ! Cependant, je les ai trouvé trop en retrait. A moins que ce ne soit Mare, qui soit trop mise en valeur. En tout cas, il m'a manqué un juste équilibre entre eux !

    Globalement, cet univers est agréable à découvrir ! Certes, il met du temps à se mettre en place mais cela permet de mieux l'appréhender. En effet, dans un premier temps, c'est le mode de vie des rouges qui est mis en valeur, nous permettant de mieux connaître Mare et d'où elle vient. Puis, après un événement inattendu, qui va tout changer dans sa vie, nous allons apprendre à connaître les argents où rien n'est jamais tout noir ou tout blanc, ainsi qu'en parallèle la résistance !
    D'autre part, j'avais deviné certains retournements de situations car je trouvais que quelque chose clochait sous toute cette gentillesse apparente, tandis que d'autres ont su me surprendre !

    Pour conclure, je ressors convaincue de cette dystopie car l'univers est parfaitement développé alors que secrets, complots politiques et manipulations nous amènent de nombreux rebondissements ! Je sens que la suite promet d'être explosive !

  • Couverture du livre « Red Queen T.3 ; king's cage » de Victoria Aveyard aux éditions Editions Du Masque

    Les Fantasy d'Amanda sur Red Queen T.3 ; king's cage de Victoria Aveyard

    Découvrez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

    --- Le mauvais caractère de Mare serait-il contagieux ? ---

    Souvenez-vous : dans ma chronique du tome 2, j’adressais quelques reproches à Mare, notamment concernant son habitude de ressasser le passé. Je...
    Voir plus

    Découvrez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

    --- Le mauvais caractère de Mare serait-il contagieux ? ---

    Souvenez-vous : dans ma chronique du tome 2, j’adressais quelques reproches à Mare, notamment concernant son habitude de ressasser le passé. Je m’attendais à retrouver ce défaut dans King’s cage, et ce fut le cas. Après tout, il est un peu tard pour changer la personnalité de notre héroïne.

    En réalité, le problème se situe ailleurs ; je peux en effet formuler cette même critique envers un autre personnage, dont on découvre le point de vue pour la première fois. Je ne vous dirai pas de qui il s’agit, afin de vous laisser la surprise, néanmoins je déplore cette manie qu’a l’auteure de s’épancher indéfiniment en lieu et place de ses héros. Car, en vérité, Victoria Aveyard en fait des tonnes. À chaque page, elle rappelle le goût âcre de la trahison et promet le poison de la vengeance. Un peu redondant, en somme.

    --- Une nouvelle facette de l’histoire ---

    Comme dit ci-dessus, l’auteure aborde d’autres points de vue, et toujours à la première personne. De ce fait, on découvre les pensées de trois protagonistes différents, en comptant Mare. Et ça, c’est une idée de génie ! L’intrigue trouve ainsi un nouvel élan, ravivant la curiosité du lecteur.

    King’s cage nous permet donc de mieux appréhender les enjeux de chaque clan. Tous savent que perdre la guerre n’est pas une option envisageable. Mais en dépit de leurs pouvoirs, ils peuvent faillir, et c’est bien là tout l’attrait de l’histoire.

    --- Un antagoniste entre amour et haine ---

    C’est avec un certain plaisir que j’ai retrouvé Maven. Le vrai Maven, pas celui du premier tome qui se jouait des autres. Et je dois dire qu’il incarne le méchant à la perfection. Certes, il est prêt à tous les sacrifices pour parvenir à ses fins, mais ça ne signifie pas qu’il ne souffre pas de ses actes, qu’il n’est pas humain. La guerre l’a détruit autant que Mare et Cal. Toutefois, si se montrer cruel sert ses intérêts, il n’hésitera pas une seconde. Et, bien sûr, c’est Mare qui en fera les frais…

    --- Dans Red queen, on n’est jamais sûr de rien ---

    En débutant King’s cage, j’avais peur que l’intrigue soit piégée dans un cercle sans fin de souffrances, Mare étant prisonnière de Maven. Mais, en fait, pas du tout. Encore une fois, l’auteure se réinvente pour mieux nous berner.

    Des clans se rebellent, de nouvelles alliances se forment. Rien n’est jamais garanti, tout peut s’écrouler d’un instant à l’autre. Bref, vous pouvez me croire, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

    Un coup d’éclat en guise de final
    Je ne le dirai jamais assez, mais Victoria Aveyard est la reine des rebondissements. Et elle nous a réservé le meilleur pour la fin, encore une fois. Si elle laisse des indices qui nous guident sur la piste de la vérité, elle nous manipule tellement bien qu’on n’y voit que du feu.

    Je dois avouer que le final m’a laissée sans voix ! C’est donc avec impatience que j’attends le tome 4, et son dénouement. J’espère simplement qu’il comportera moins de coquilles, car celles-ci étaient nombreuses dans King’s cage…

  • Couverture du livre « Red Queen T.2 ; glass sword » de Victoria Aveyard aux éditions Hachette Jeunesse

    Les Fantasy d'Amanda sur Red Queen T.2 ; glass sword de Victoria Aveyard

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Une héroïne tournée vers le passé… ---

    À ma plus grande surprise, les débuts de Glass sword se sont révélés un peu laborieux. Cependant, je n'arrivais pas à me l'expliquer : ayant adoré le premier...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Une héroïne tournée vers le passé… ---

    À ma plus grande surprise, les débuts de Glass sword se sont révélés un peu laborieux. Cependant, je n'arrivais pas à me l'expliquer : ayant adoré le premier volet, comment mon enthousiasme avait-il pu disparaître aussi vite ? Heureusement, j'ai fini par mettre le doigt sur ce qui n'allait pas, et ça ne tient qu'un en un mot : Mare. Qui ressasse, ressasse, ressasse, encore et encore, plutôt que d'envisager l'avenir. Et, croyez-moi, ça dure une bonne centaine de pages !

    Or, pendant ce temps-là, l'intrigue piétine, ce qui est terriblement frustrant, car l'action est bien le mot d'ordre de cette série.

    --- …et aux humeurs changeantes ! ---

    Comme je viens de le souligner, Mare a beaucoup de mal à accepter la trahison de Maven et se débat avec sa rancoeur. Résultat : ses pensées sont inconstantes et elle change sans cesse d'avis. Un jour, elle s'inquiète pour la vie de son frère et, le suivant, elle se persuade qu'il s'en sortira indemne. Autre exemple : elle considère Cal comme son meilleur allié et, l'instant d'après, décide de prendre ses distances… pour mieux le retrouver ensuite ! Bref, vous l'aurez compris, on tourne littéralement en rond.

    C'est dommage, parce que l'indécision de Mare impacte fortement le récit, que j'ai trouvé un chouia moins dynamique que le précédent. Néanmoins, je reconnais qu'après ce qu'elle a vécu, et compte tenu de son jeune âge, elle ne peut pas se révéler infaillible. de ce fait, même si elle m'a énervée par moments, son attitude me paraît cohérente avec le recul.

    --- La romance perd peu à peu de son charme ---
    Si l'auteure n'a pas emprunté le chemin de la facilité sur ce point – Imaginez : Maven m'a trahie, alors je fonce aussitôt dans les bras de son frère ! Ç'aurait été catastrophique ! -, ce n'est pas une complète réussite pour autant. En effet, Mare ne parvient pas à gérer ses sentiments et joue (presque) avec ceux de Cal, malgré elle j'ose l'espérer !

    En fait, moi qui trouvais le triangle amoureux du premier tome assez bien construit, j'en ressors ici déçue. Car, chaque fois que nos deux héros font un pas l'un vers l'autre, ils reculent de deux ensuite.

    --- Et le positif, dans tout ça ? ---

    Il y en a, rassurez-vous ! L'histoire trouve d'ailleurs un second souffle dans Glass sword, même si j'ai craint au début qu'elle soit exclusivement centrée sur la recherche de Rouges aux pouvoirs exceptionnels. Rapidement cependant, elle aborde un autre tournant, et ouaw ! On découvre notamment l'envers du décor de la Garde écarlate et la perfidie de Maven, prêt à tout pour conserver le pouvoir. Soyez sûr d'une chose, le sang va couler dans les deux camps…

    Comme vous pouvez vous en douter, on rencontre de nouveaux personnages, et ils sont nombreux – après tout, Mare désire lever une armée contre le roi. Mais Victoria Aveyard laisse le temps au lecteur de les mémoriser, s'aidant notamment de leurs capacités hors du commun pour les distinguer. Pour résumer, je n'ai pas été perdue une seule seconde, ce qui n'est pas toujours une mince affaire en fantasy !

    J'ai notamment apprécié découvrir la personnalité de Shade, à la fois sombre et lumineuse. S'il paraît parfois insouciant, il a conscience des dangers qui l'entourent et s'efforce de protéger sa soeur, Farley et les autres. Grâce à son pouvoir, il se révèle particulièrement utile, ce qui explique pourquoi ses interventions m'ont marquée. En tout cas, je l'ai préféré à Cal, trop passif à mon goût, et à Mare qui s'est montrée finalement assez égoïste.

    --- Un récit sous tension ---

    Qui dit beaucoup de personnages, dit beaucoup de mésententes. Et ce qui fait tout l'attrait de Glass sword, c'est bien la convergence de protagonistes aux origines diverses et aux motivations parfois opposées vers un même objectif. Toutefois, la situation devient rapidement électrique, le terrain parfait pour comploter, trahir, surprendre. Et Victoria Aveyard le fait avec brio !

    Attendez-vous à des surprises, attendez-vous à des morts, attendez-vous à tout, car l'auteure n'hésite pas à malmener ses héros. Bon, cette fois, j'étais préparée aux rebondissements les plus improbables, donc je suis parvenue à deviner quelques éléments de l'intrigue, mais certainement pas la fin. Véritable cliffhanger, celle-ci m'a littéralement scotchée, me donnant envie de me jeter sur le tome 3 au plus vite.

    Pour être honnête avec vous, je préfère attendre, car j'ai récemment appris – merci Saiwhisper ! – que les éditions du Masque avaient décidé d'arrêter leur collection young adult et donc, par extension, la saga Red queen. du coup, je croise les doigts pour que la suite soit traduite en français… un jour ?!

  • Couverture du livre « Red Queen T.1 » de Victoria Aveyard aux éditions Editions Du Masque

    Les Fantasy d'Amanda sur Red Queen T.1 de Victoria Aveyard

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Parce qu'en jeunesse, on ne s'ennuie jamais ! ---

    Avouons-le, l'action est le mot d'ordre de ce type de lecture. Les débuts de Red queen ont donc été très rapides, mais cela ne m'a pas dérangée outre...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Parce qu'en jeunesse, on ne s'ennuie jamais ! ---

    Avouons-le, l'action est le mot d'ordre de ce type de lecture. Les débuts de Red queen ont donc été très rapides, mais cela ne m'a pas dérangée outre mesure. J'ai eu le temps d'intégrer ce monde où la magie côtoie quotidiennement la technologie, de me familiariser avec la situation quelque peu désespérée des Rouges et la puissance des Argents. Certains pourraient critiquer ce schéma récurrent – les forts d'un côté et les opprimés de l'autre -, et ils auraient raison. Toutefois, je le trouve diablement efficace. Il faut dire que j'adore les histoires de révolte… Et sur ce point-là, j'ai été plus que servie !

    Alors, certes, le scénario de départ aurait pu être un chouia plus approfondi, mais je trouve le livre assez étoffé tel quel.

    --- Une belle panoplie de personnages ---

    Mare (c'est quoi ce nom, franchement ? Bon, je m'y suis faite, mais j'ai eu un peu de mal au début) est l'héroïne parfaite pour cette saga. Tête brûlée et voleuse, elle ne manque pas de courage, même lorsque sa vie vacille. Bien sûr, elle est également terrifiée, et je remercie l'auteure de ne pas être tombée dans le cliché. Car Mare est à la fois une personne courageuse et une petite fille effrayée. Cette dualité fonctionne à merveille !

    Que dire des autres, ils sont tellement nombreux. J'ai eu du mal à retenir tous les noms, je l'avoue. Heureusement, les protagonistes centraux interviennent suffisamment pour nous permettre de les situer correctement sur l'échiquier du pouvoir.

    Impossible de ne pas citer Cal et Maven. Ils ont presque failli se montrer décevants. Et oui, des princes beaux et forts mais néanmoins attendrissants grâce à quelques failles, on en trouve dans tous les livres. Sauf qu'il ne faut jamais s'arrêter aux premières impressions…

    --- Que serait de la fantasy jeunesse sans une romance (ou même plusieurs) ? ---

    Ah, le point noir que je redoute à chaque fois – je dis ça dans toutes mes chroniques, non ? Mais c'est plus fort que moi, je ne supporte pas les romances niaises qui rendent les héros crédules et sans la moindre jugeote. Et pourtant, l'amour est un puissant moteur pour raconter de bonnes histoires… quand il est bien intégré. C'est justement le cas dans Red queen.

    Ceci étant dit, il ne faut pas oublier que Mare n'a que 17 ans. Vous devrez donc l'accompagner dans ses premiers émois, mais ceux-ci sont quasiment relégués au second plan, tant sa vie est sujette à des changements. Et puis, surtout, la romance sert l'histoire pour une fois !

    --- La suite, tout de suite ! ---

    Je le dis sans prétention, mais à force d'entraînement, je parviens habituellement à dénouer les fils du mystère, à dénicher les coupables, à déjouer les complots. Autrement dit, je ne me fais presque jamais avoir, le mot important de cette phrase étant « presque ». Car oui, je suis tombée dans le panneau, ou plutôt, les nombreux panneaux mis en place par Victoria Aveyard. Je n'en reviens toujours pas d'ailleurs, car les indices étaient juste sous mon nez, mais… je n'ai rien vu venir, et j'adore ça !

    Si vous vous lancez dans Red queen, vous l'apprendrez à vos dépens : vous ne pouvez vous fier à personne. Les conspirations sont légion et l'auteure maîtrise son intrigue à la perfection. Néanmoins, maintenant que je suis avertie de son penchant pour les trahisons, je ferai plus attention, car je suis actuellement en train de lire le tome 2 de cette saga, Glass sword. J'espère vraiment l'aimer tout autant que le premier !

  • Couverture du livre « Red Queen T.2 ; glass sword » de Victoria Aveyard aux éditions Hachette Jeunesse

    Leony Revel sur Red Queen T.2 ; glass sword de Victoria Aveyard

    j'ai lus glass sword de Victoria Aveyard au édition le livre de poche jeunesse, alors j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui est le tome 2 de la saga et il était vraiment bien. On est plongé dans l'action tout le long du livre. Je l'ai moins aimé que le tome 1, je pense que Mare en est la...
    Voir plus

    j'ai lus glass sword de Victoria Aveyard au édition le livre de poche jeunesse, alors j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui est le tome 2 de la saga et il était vraiment bien. On est plongé dans l'action tout le long du livre. Je l'ai moins aimé que le tome 1, je pense que Mare en est la raison. Elle etait exaspérante tout au long du livre. Une vrai girouette.

    Mais lisez cette saga, sinon vous manquez vraiment quelque chose.

  • Couverture du livre « Red Queen T.2 ; glass sword » de Victoria Aveyard aux éditions Hachette Jeunesse

    Anaïs Orsoni sur Red Queen T.2 ; glass sword de Victoria Aveyard

    J'avais adoré le premier tome de cette saga, j’avais trouvé l’histoire vraiment originale et j’avais vraiment été emporté dans l’univers !
    Malheureusement je n’ai pas été aussi emballé par ce tome ci. Ce second tome a été très long selon moi, surtout la première moitié où il y a vraiment...
    Voir plus

    J'avais adoré le premier tome de cette saga, j’avais trouvé l’histoire vraiment originale et j’avais vraiment été emporté dans l’univers !
    Malheureusement je n’ai pas été aussi emballé par ce tome ci. Ce second tome a été très long selon moi, surtout la première moitié où il y a vraiment VRAIMENT beaucoup de descriptions. La second moitié ma beaucoup plus emballé et j’ai fini le livre en ayant super envie de lire le troisième tome.
    Par contre j’ai trouvé que Mare s’en prend vraiment pleins la tête pendant ce roman, surtout vers la fin alors qu’elle ne le mérite vraiment pas et que certains événements ne sont pas très bien expliqué à certains moments.
    Autrement j’ai bien aimé le déroulement de l’histoire, qui se tient et promet de belles choses pour le tome 3.

    Bref, je n’ai pas autant aimé ce second tome que le premier mais j’ai très hâte de découvrir la suite !

  • Couverture du livre « Red Queen T.2 ; glass sword » de Victoria Aveyard aux éditions Hachette Jeunesse

    aurelie bo sur Red Queen T.2 ; glass sword de Victoria Aveyard

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/08/red-queen-tome-2-glass-sword.html

    J'avais bien apprécié le premier tome et celui-ci, je l'ai encore plus apprécié. Je retrouve enfin la suite des aventures de Mare, mais aussi de Cal, Shade...
    Lors de son voyage, elle va faire la rencontre de...
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/08/red-queen-tome-2-glass-sword.html

    J'avais bien apprécié le premier tome et celui-ci, je l'ai encore plus apprécié. Je retrouve enfin la suite des aventures de Mare, mais aussi de Cal, Shade...
    Lors de son voyage, elle va faire la rencontre de nouveaux personnages tout aussi importants les uns que les autres. Ils ne vont pas hésiter à aider notre courageuse Mare.

    D'ailleurs, parlons un peu de Mare, je l'ai trouvé plus forte, plus courageuse que le premier tome et disons qu'elle est même parfois sans pitié. En même temps, elle doit le devenir quand on voit par quoi elle traverse.
    Les personnages que l'on a découverts dans le premier tome, sont eux aussi, changés et je vais vous laisser le soin de le découvrir. J'ai juste apprécié d'en savoir plus dur Shade qui était transparent dans le premier tome.

    Concernant l'intrigue, elle est de plus en plus prenante et addictive. Elle nous tien en haleine du début jusqu'à la fin à tel point que l'on n'a pas envie d'attendre pour lire la suite. La fin qu'elle nous offre est spectaculaire et surprenante à la fois.

    Pour conclure, j'ai passé un super moment en compagnie de Mare et ses amis. On a vraiment l'impression de voyager avec elle tellement, c'est bien mené et bien écrit. Je ne peux que vous recommander cette magnifique trilogie haute en émotions, en suspens et en action.
    8/10

  • Couverture du livre « Red Queen T.1 » de Victoria Aveyard aux éditions Editions Du Masque

    Léa Mariniere sur Red Queen T.1 de Victoria Aveyard

    Mare va va bientôt faire 18 ans. À son prochain anniversaire, elle sera enrôlée dans l’armée, comme ses frères avant elle. C’est le sort réservé à tous ceux qui ne trouvent ni apprentissage, ni travail. Une guerre qui dure près d’un siècle, et dont les raisons lui échappent encore…

    La jeune...
    Voir plus

    Mare va va bientôt faire 18 ans. À son prochain anniversaire, elle sera enrôlée dans l’armée, comme ses frères avant elle. C’est le sort réservé à tous ceux qui ne trouvent ni apprentissage, ni travail. Une guerre qui dure près d’un siècle, et dont les raisons lui échappent encore…

    La jeune fille vit dans une société divisée en deux classes bien distinctes. Les Argents d’un côté, qui vivent aisément et qui, tels des dieux, se croient les maîtres du monde. Puis les autres… Les Rouges. Le reste du peuple. Les miséreux qui n’hésitent pas à voler pour s’en sortir. « Voilà la véritable différence entre les Argents et les Rouges : la couleur de notre sang. Pour une raison inexplicable, cette simple distinction les rend plus forts et plus intelligents, meilleurs que nous. »

    Dans ce monde, certains citoyens possèdent un don particulier qui les rend puissants, d’autres pas. Le pouvoir, lui, appartient seulement aux Argents.

    Le peuple en a assez de vivre dans la misère, la peur et l’oppression. Dans cette vie, rien n’est jamais facile. Mare aimerait tellement que leur existence soit différente, comme beaucoup de Rouges. « Mare se sent comme des fourmis rouges écrasées par l’éclat d’un soleil argenté. Détruites par la grandeur d’autres êtres, privées de leur droit d’exister parce qu’elles n’étaient pas spéciales. » Désormais, elle ne veut plus subir mais agir. Dans le royaume, la rébellion gronde… Une poignée d’hommes et de femmes veulent reprendre leur liberté. Ils demandent l’égalité pour tous, qu’ils rapprendront, s’il le faut par la force.

    Un matin, des gardes se présente au domicile familial. Mare est convoquée par la famille royale en personne. Son sang se glace dans ses veines. Que lui veut-elle ? En quel honneur ? Cela ne présage rien de bon… mais elle a tout intérêt à leur obéir et surtout à les suivre. Elle est conduite au palais, où elle va devenir domestique pour le service du roi. Un roi qui envoie son peuple à la mort et qu’elle va désormais devoir servir…

    La vie au palais va lui révéler bien des secrets sur son passé. En plus d’être l’héritière d’une maison noble, elle va découvrir qu’elle est dotée d’un grand pouvoir. Ce don attire la convoitise du roi et de la reine qui lui propose un marché qu’elle ne va pas pouvoir refuser… Quitter sa famille pour épouser le prince héritier et ainsi devenir princesse.

    La jeune fille est face à un dilemme… Après réflexion, Mare remet son destin entre les mains de la couronne en échange d’une seule chose. Que ses frères et son ami Kilorn soient rappelés du front.

    Marché conclu…

  • Couverture du livre « Red Queen T.3 ; king's cage » de Victoria Aveyard aux éditions Editions Du Masque

    Marine Morscheidt sur Red Queen T.3 ; king's cage de Victoria Aveyard

    J'avais littéralement adoré les deux premiers tomes (le deuxième restant à jamais mon préféré de la saga). Encore une fois, c'est un coup de cœur pour ce troisième opus!
    Mare est toujours un personnage aussi badass et j'en suis toujours aussi fan.
    J'ai trouvé l'évolution des personnages...
    Voir plus

    J'avais littéralement adoré les deux premiers tomes (le deuxième restant à jamais mon préféré de la saga). Encore une fois, c'est un coup de cœur pour ce troisième opus!
    Mare est toujours un personnage aussi badass et j'en suis toujours aussi fan.
    J'ai trouvé l'évolution des personnages incroyable et le côté psychologique vraiment OUF ! Cale m'a conquise une fois de plus et son côté torturé tellement présent dans le T2 paraît vraiment plus calme ici (ce qui fait du bien au cœur).

    MAIS soyons d'accord sur un point absolument AFFREUX: C'EST QUOI CETTE TRADUCTION????? J'ai arrêté de compter les fautes de frappe tellement il y en avait. Ca devient vraiment lassant au fil de la lecture et m'a plusieurs fois tapé sur le système.
    Je remercie grandement la maison d'édition qui a sorti la traduction MEGA VITE, mais on aurait largement pu attendre 1 ou 2 mois de plus pour avoir une meilleure traduction, et pas celle-ci complètement bâclée!

  • Couverture du livre « Red Queen T.2 ; glass sword » de Victoria Aveyard aux éditions Hachette Jeunesse

    Mélanie These sur Red Queen T.2 ; glass sword de Victoria Aveyard

    Le tome 1 de la saga Red Queen a été un énorme coup de coeur pour moi ! L'attente pour le tome 2 fut longue, même très longue.. Et enfin je l'ai eu ! Mais entre temps j'ai oublié quelques détails ... Aïe.

    En effet, en commençant Glass Sword, j'avais quelques difficultés pour remettre les...
    Voir plus

    Le tome 1 de la saga Red Queen a été un énorme coup de coeur pour moi ! L'attente pour le tome 2 fut longue, même très longue.. Et enfin je l'ai eu ! Mais entre temps j'ai oublié quelques détails ... Aïe.

    En effet, en commençant Glass Sword, j'avais quelques difficultés pour remettre les prénoms sur les bons personnages. Qui était qui ? Qui avait quel pouvoir ? Au bout d'une vingtaine de page j'ai réussi à me replonger totalement dans l'histoire et au final je n'ai pas été déçue par cette suite. J'ai même hâte de découvrir les histoires annexes ainsi que le tome 3 ! Surtout ce tome 3 ! La fin nous met dans un tel état qu'il est difficile de patienter pour découvrir le dénouement de l'histoire.

    En tout cas c'est une saga que je recommande.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com