Véronique Olmi

Véronique Olmi
Née en 1962, Véronique Olmi écrit pour le théâtre depuis plus de dix ans. Elle fut particulièrement remarquée en 1998 à l'occasion de la création de Chaos debout par Jacques Lassalle au Festival d'Avignon. Le public découvre ensuite Point à la ligne, mise en scène par Philippe Adrien au Vieux Col... Voir plus
Née en 1962, Véronique Olmi écrit pour le théâtre depuis plus de dix ans. Elle fut particulièrement remarquée en 1998 à l'occasion de la création de Chaos debout par Jacques Lassalle au Festival d'Avignon. Le public découvre ensuite Point à la ligne, mise en scène par Philippe Adrien au Vieux Colombier, Le Passage mise en scène par Brigitte Jaques-Wajeman au théâtre Vidy Lausanne et aux Abbesses, Le jardin des Apparences, mise en scène par Gildas Bourdet à La Criée et au théâtre Hébertot, (nomination du " meilleur auteur" aux Molières 2002. Molière du meilleur acteur pour Jean-Paul Roussillon), et Mathilde, avec Pierre arditi et Ariane Ascaride, au théâtre du Rond-Point.
Véronique Olmi a publié un recueil de nouvelles : Privée (Editions de l'Arche et Actes Sud Babel)), et plusieurs romans : Bord de mer ; Numéro Six ; Un si bel avenir (Editions Actes Sud).
Elle a dirigé durant trois ans le comité de lecture du Théâtre du Rond-Point. Elle a produit et animé une émission sur France-Culture " C'est entendu ! " Ses pièces et ses romans, plusieurs fois récompensés par des prix, sont traduits en douze langues.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Véronique Olmi (9)

  • Les lectures de Véronique Olmi
    Les lectures de Véronique Olmi

    Bakhita s'annonce comme l'un des grands livres de cette rentrée, et si on suivait les conseils de lecture de Véronique Olmi ?

  • Les explorateurs de la rentrée littéraire 2013 rendent leur verdict !
    Les explorateurs de la rentrée littéraire rendent leur verdict !

    Les explorateurs de la rentrée littéraire rendent leur verdict ! Parmi les romans sélectionnés, retrouvez leur critique dans la liste ci-dessous, en cliquant tout simplement sur le titre du livre. Nous vous présenterons très prochainement le palmarès de ces romans passionnants !

  • Portrait de Véronique Olmi, auteur et juré du Prix Orange du Livre 2014
    Portrait de Véronique Olmi, auteur et juré du Prix Orange du Livre 2014

    Véronique Olmi, romancière et dramaturge, publie son premier roman, Bords de Mer, chez Actes Sud en 2001, et reçoit le Prix Alain-Fournier en 2002. Elle est l’auteure de nombreuses pièces de théâtre, dont Mathilde et Chaos debout. Elle est la co-fondatrice du festival de théâtre « Le Paris des Femmes ». Son dernier roman, La nuit en vérité, est paru en 2013 aux éditions Albin Michel.

  • Solstice estival de la littérature : nos conseils
    Solstice estival de la littérature : nos conseils

    Tandis que la belle saison étire son temps avec langueur, l'été inspire aux auteurs des histoires, riches de rencontres et d'inattendu. Un peu comme si les rayons du soleil et ce supplément de liberté élargissaient le champ des possibles et des promesses. Des auteurs classiques aux auteurs contemporains, l'été inspire de magnifiques pages à lire ou relire… Tour d'horizon de ces romans auxquels l'astre solaire donne une lumière particulière.

Avis sur cet auteur (132)

  • add_box
    Couverture du livre « Cet été-là » de Véronique Olmi aux éditions Lgf

    Valerie Conraux sur Cet été-là de Véronique Olmi

    Atmosphère assez étrange, je n'ai pas été touchée plus que cela par les personnages.. Dommage

    Atmosphère assez étrange, je n'ai pas été touchée plus que cela par les personnages.. Dommage

  • add_box
    Couverture du livre « Le premier amour » de Véronique Olmi aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Galirad sur Le premier amour de Véronique Olmi

    Dès sa parution, le thème m'avait attiré ! J'adore ces vies bien rangées où brusquement un élément infime vient tout bousculer, pareil à ce qu'on a appellé l'effet papillon.
    Et pourtant, je ne m'étais pas procuré "Le premier Amour" !
    Pourquoi ? Certainement pas, parce que je ne connaissais...
    Voir plus

    Dès sa parution, le thème m'avait attiré ! J'adore ces vies bien rangées où brusquement un élément infime vient tout bousculer, pareil à ce qu'on a appellé l'effet papillon.
    Et pourtant, je ne m'étais pas procuré "Le premier Amour" !
    Pourquoi ? Certainement pas, parce que je ne connaissais pas l'auteur, j'avais tout lu d'elle jusqu'à ses pièces de théâtre les moins jouées. Encore moins parce que son écriture ne ma parle pas, j'ai toujours trouvé son style d'un raffinement particulier.
    Alors me direz-vous ?
    Simplement, avec un début si prometteur, je craignais qu'elle ne puisse pas tenir la longueur, de ces plus de 200 pages, sans tomber dans la facilité !
    Il a fallu que je rencontre Véronique Olmi au dernier salon du livre de Paris pour que je m'autorise à oser cette lecture et surtout à accepter, peut-être, l'éventualité d'une légère déception.
    De déception, bien sûr, il n'y en a pas eu ! La quête de de cette femme, encore belle, qui vole au secours de son premier amour suite à son appel venant de nulle part a pris, après avoir emprunté les chemins de la nostalgie, une tournure inattendue. L'auteur a su orienter son récit vers tout autre chose, cet autre chose qui a enterré l'idée convenue des retrouvailles amoureuses.
    "Pour Agnès, ce premier amour, en espérant que mon héroïne saura vous faire voyager avec elle , vers ses sentiments essentiels"
    Pari tenu ! Emilie, cette femme encore belle, m'a effectivement amené loin, loin dans ces endroits que le cœur dévoile exceptionnellement !

  • add_box
    Couverture du livre « Cet été-là » de Véronique Olmi aux éditions Lgf

    Sandrine Vergeon sur Cet été-là de Véronique Olmi

    Pour le weekend du 14 juillet, trois couples se retrouvent traditionnellement dans la maison de campagne de l'un d'entre eux. Mais cet été là, un grain de sable va venir perturber ce weekend. Il s'agit de Dimitri, un jeune garçon rencontré sur la plage. Le résumé était alléchant mais l'histoire...
    Voir plus

    Pour le weekend du 14 juillet, trois couples se retrouvent traditionnellement dans la maison de campagne de l'un d'entre eux. Mais cet été là, un grain de sable va venir perturber ce weekend. Il s'agit de Dimitri, un jeune garçon rencontré sur la plage. Le résumé était alléchant mais l'histoire est décevante. En fait il ne se passe absolument rien. Certes ce roman se lit facilement mais les personnages sont, à mon sens, décrits trop superficiellement pour que le lecteur puisse s'attacher à eux. Il y a Delphine et Denis, les propriétaires de la maison de campagne, riches mais dont on comprend dès le départ qu'ils ne s'aiment plus, Marie et Nicolas, elle actrice vieillissante et lui souffrant de la hanche, avec de gros problèmes d'argent et Lola la célibataire de la bande qui, chaque année, ramène un homme différent. On apprend certaines choses mais rien de très profond, ce roman reste très superficiel et on reste sur notre faim. Bref, c'est un roman dont on peut se passer aisément.

  • add_box
    Couverture du livre « Cet été-là » de Véronique Olmi aux éditions Lgf

    Cécile BASILE sur Cet été-là de Véronique Olmi

    Un roman à lire l'été,les pieds dans l'eau. Chacun des personnages est à un tournant de sa vie. Les secrets se dévoilent au fil du livre.

    Un roman à lire l'été,les pieds dans l'eau. Chacun des personnages est à un tournant de sa vie. Les secrets se dévoilent au fil du livre.