Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Vehlmann Fabien

Vehlmann Fabien
Né en 1972 à Mont-de-Marsan, Fabien Vehlmann fait ses débuts dans le scénario de bande-dessinée en travaillant pour le magazine «Spirou»  en 1998. Très vite, il touche à tous les genres (humour, science-fiction, aventure, conte...) et multiplie les collaboration ; Green Manor avec Denis Bodart, L... Voir plus
Né en 1972 à Mont-de-Marsan, Fabien Vehlmann fait ses débuts dans le scénario de bande-dessinée en travaillant pour le magazine «Spirou»  en 1998. Très vite, il touche à tous les genres (humour, science-fiction, aventure, conte...) et multiplie les collaboration ; Green Manor avec Denis Bodart, Le Marquis d'Anaon avec Matthieu Bonhomme, Les Cinq Conteurs de Bagdad avec Frantz Duchazeau ou Seuls avec Bruno Gazzotti. En 2006, il signe avec Yoann une première aventure de Spirou et Fantasio : Les Géants Pétrifiés; les deux compères deviennent en 2010 les auteurs officiels de la plus célèbre série des éditions Dupuis. Conteur d'histoire parmi les plus talentueux de sa génération, Fabien Vehlmann est nommé pour trois albums au Festival International de la BD d'Angoulême 2011.

Avis sur cet auteur (33)

  • add_box
    Couverture du livre « Seuls T.1 ; la disparition » de Vehlmann Fabien et Bruno Gazzotti aux éditions Dupuis

    Pilly sur Seuls T.1 ; la disparition de Vehlmann Fabien - Bruno Gazzotti

    Une belle surprise que cette bande-dessinée, qui pourra être lue autant par les adolescents que par les adultes. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, qui donne envie de lire les suivants. Il y a du suspens, des réflexions sociétales, mais également de l'humour.

    Nous découvrons les 5...
    Voir plus

    Une belle surprise que cette bande-dessinée, qui pourra être lue autant par les adolescents que par les adultes. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, qui donne envie de lire les suivants. Il y a du suspens, des réflexions sociétales, mais également de l'humour.

    Nous découvrons les 5 enfants/jeunes, le soir, dans leur environnement quotidien. Sauf que le lendemain, rien n'est plus comme avant. Leurs parents ont disparu, mais pas seulement. Chacun part donc en quête d'autres personnes vivantes. Mais qu'a-t-il bien pu se passer pour qu'ils se retrouvent seuls ?!

    Il y a vraiment une richesse des personnages : âge, sexe, environnement familial, compétences, personnalité... Cela nous laisse entrevoir l'intérêt que pourra avoir la suite. Tout ça sur fond de survivalisme. Top !

  • add_box
    Couverture du livre « Le dernier atlas T.1 » de Vehlmann Fabien et Herve Tanquerelle et Gwen De Bonneval et Frederic Blanchard aux éditions Dupuis

    Veronique Donard sur Le dernier atlas T.1 de Vehlmann Fabien - Herve Tanquerelle - Gwen De Bonneval - Frederic Blanchard

    Ismaël est un personnage violent, escroc, peu recommandable. Sous les ordres d'un caïd, il se voit contraint de se rendre à Alger. Il va participer à une opération en plein désert pour récupérer de la drogue et des armes. Le début de l'histoire se situe dans un parc algérien en 2018.
    Les...
    Voir plus

    Ismaël est un personnage violent, escroc, peu recommandable. Sous les ordres d'un caïd, il se voit contraint de se rendre à Alger. Il va participer à une opération en plein désert pour récupérer de la drogue et des armes. Le début de l'histoire se situe dans un parc algérien en 2018.
    Les oiseaux de différentes espèces se sont agglutinés en un seul lieu, des milliers d'oiseaux de toutes espèces. Certains sont venus de l'autre bout du continent, d'autres n'ont pas entamé leur migration.
    Françoise Halfort,ex- reporter va , elle aussi, se retrouver dans le désert sur les mêmes lieux au même moment.
    C'est une histoire intéressante sur fond de catastrophe naturelle, violence avec des rappels historiques sur fond de l'indépendance de l'Algérie.
    La dernière page rajoute , encore un peu plus, de suspens. Là il s'agit d'une naissance.....
    A suivre le tome 2; c'est passionnant jusque là.
    Ce livre fait partie de la sélection du "Prix du vent dans les BD" 2020 et c'est un excellent choix.

  • add_box
    Couverture du livre « Seuls T.5 ; au coeur du Maelström » de Vehlmann Fabien et Bruno Gazzotti aux éditions Dupuis

    Gérald LO sur Seuls T.5 ; au coeur du Maelström de Vehlmann Fabien - Bruno Gazzotti

    Alors que l’album précédent finissait sur une touche de violence, les auteurs continuent à persécuter les enfants dans ce cinquième épisode, dans lequel nous découvrons un peu plus sur la cause de leur solitude. Alexande et Sélène sont des enfants mystérieux et vont dévoiler leur jeu, mais le...
    Voir plus

    Alors que l’album précédent finissait sur une touche de violence, les auteurs continuent à persécuter les enfants dans ce cinquième épisode, dans lequel nous découvrons un peu plus sur la cause de leur solitude. Alexande et Sélène sont des enfants mystérieux et vont dévoiler leur jeu, mais le doute est permis sur les vraies intentions de ces deux frères et soeurs. Nous comprenons un peu mieux ce qui est arrivé et la perspective d’avenir s’amenuise au fur et à mesure. La note finale est dévastatrice, impossible d’en dire plus. Graphiquement, c’est de mieux en mieux réalisé et le plaisir de lire cette bande dessinée grandit à chaque album. Très bon album, une histoire qui prend un virage ou plutôt qui nous fait voir un peu plus la route.

  • add_box
    Couverture du livre « Seuls T.4 ; les cairns rouges » de Vehlmann Fabien et Bruno Gazzotti aux éditions Dupuis

    Gérald LO sur Seuls T.4 ; les cairns rouges de Vehlmann Fabien - Bruno Gazzotti

    Quatrième épisode de la saga Seuls. Les enfants reviennent en ville, leur ville, avec ce que cela implique. Refaire un endroit où il fait bon vivre, mais rapidement ils s’aperçoivent que quelque chose ne va pas. Des chimpanzés agressifs ont bâtis des cairns. Dans le même temps, Dodji se sépare...
    Voir plus

    Quatrième épisode de la saga Seuls. Les enfants reviennent en ville, leur ville, avec ce que cela implique. Refaire un endroit où il fait bon vivre, mais rapidement ils s’aperçoivent que quelque chose ne va pas. Des chimpanzés agressifs ont bâtis des cairns. Dans le même temps, Dodji se sépare du groupe et le maître des couteaux (deuxième album) vient leur demander de l’aide. Cet album est pour l’instant l’un des meilleurs de la série. Parce que les personnages sont en place et que nous comprenons comment fonctionne le groupe et surtout par le récit qui intensifie la tension qui peut exister dans la recherche de la vérité sur leur condition. Du début jusqu’au dénouement, assez tragique, cet album est dans un rythme assez tendu, mouvementé, sans répit. Le graphisme est toujours aussi bien réalisé avec une représentation de l’agressivité des animaux bien rendu, ce qui accentue d’autant plus le côté dramatique de l’album.
    Un très bon album qui fait passer la saga à une vitesse supérieure.