Valerie Zenatti

Valerie Zenatti
Née en 1970, Valérie Zenatti a été journaliste, professeur. Elle est l'auteur de livres pour la jeunesse, traductrice d'Aharon Appelfeld. Son premier roman Ultimatum est disponible en Points.

Vidéos (1)

  • Autour d'un verre avec Valérie Zenatti

Articles (5)

Avis (44)

  • Couverture du livre « Dans le faisceau des vivants » de Valerie Zenatti aux éditions Editions De L'olivier

    Léanne sur Dans le faisceau des vivants de Valerie Zenatti

    C’est le livre qui m’a touchée le plus profondément, ces dernières semaines.

    Alors qu’il narre, entre autres la douleur éprouvée par Valérie Zenatti à la mort d’Aharon Appelfeld, il est aussi et surtout une lumière jetée sur l’oeuvre du grand écrivain israélien.

    Valérie, la traductrice en...
    Voir plus

    C’est le livre qui m’a touchée le plus profondément, ces dernières semaines.

    Alors qu’il narre, entre autres la douleur éprouvée par Valérie Zenatti à la mort d’Aharon Appelfeld, il est aussi et surtout une lumière jetée sur l’oeuvre du grand écrivain israélien.

    Valérie, la traductrice en français des livres d’Aharon, nous parle des liens de profonde amitié qui les liait, de leurs séances de travail.

    Elle raconte le jeune enfant issu d’une famille juive, qui à l’aube de la guerre, voit sa mère assassinée devant ses yeux, se terre dans la forêt comme un animal jusqu’en 1945, avant d’immigrer en Israël. Et les échos, les prolongements éclatés de ces faits dans ses livres.

    Alors qu’elle est défaite par son absence, elle traduit des entretiens d’Aharon, encore inconnus d’elle, se rapprochant ainsi de lui, de sa pensée, et de son mystère. Et c’est sur une visite à Czernowitz, la ville natale de l’auteur, en mettant ses pas dans les siens, qu’elle parvient à revenir vers la vie.

    « Il y a de l’obscurité dans la lumière et de la lumière dans les ténèbres, le jour et la nuit s’unissent en moi, la joie et la peine aussi, et l’une n’est pas le contraire de l’autre mais son complément absolu, la joie de l’avoir connu et d’avoir été aimée de lui, la peine de l’avoir perdu, mais je trouverai sans doute un autre mot sur ce chemin, une image peut-être pour dire cela, la trace laissée en moi, la vie en son absence. »

    Valérie Zenatti a des accents quasi bibliques pour parler de son sujet. J’avais déjà adoré son roman Jacob, Jacob, paru en 2014, chez l’Olivier. Dans Le Faisceau des vivants elle a touché à la fois ma sensibilité et mon amour des lettres. Et je n’ai plus qu’une envie, relire les livres d’Appelfeld, en découvrir de nouveaux, et tous ceux de sa traductrice!

    Dans le faisceau des vivants, Valérie Zenatti, Editions de l’Olivier

  • Couverture du livre « Dans le faisceau des vivants » de Valerie Zenatti aux éditions Editions De L'olivier

    Stéphanie Drouette sur Dans le faisceau des vivants de Valerie Zenatti

    Ce récit est un texte émouvant, vibrant de sentiments, celui du deuil, mais aussi celui de la parole de l'auteure ValérieZenatti pour le grand auteur Aharon Appelfeld.
    On y découvre l'homme de lettres et l'homme à travers les yeux de sa traductrice .
    Un ouvrage en hommage à l'écrivain et qui...
    Voir plus

    Ce récit est un texte émouvant, vibrant de sentiments, celui du deuil, mais aussi celui de la parole de l'auteure ValérieZenatti pour le grand auteur Aharon Appelfeld.
    On y découvre l'homme de lettres et l'homme à travers les yeux de sa traductrice .
    Un ouvrage en hommage à l'écrivain et qui me semble donc un peu élitiste. Un texte qui s'adresse aux amoureux de la littérature et de l'histoire
    http://passeuredelivres.over-blog.com/2019/01/dans-le-faisceau-des-vivants-valerie-zenatti-editions-de-l-olivier.html

  • Couverture du livre « Mariage blanc » de Valerie Zenatti aux éditions Du Moteur

    Bill sur Mariage blanc de Valerie Zenatti

    Rachida et Antoine vivent ensemble, enfin pas ensemble puisqu'ils ont gardé chacun leur appartement, mais ils sont en couple depuis plusieurs années. 

    Quand un ami d'Antoine lui suggère d'épouser Tatiana, jeune russe qui sans ce subterfuge ne pourra pas rester en France, Antoine n'hésite pas...
    Voir plus

    Rachida et Antoine vivent ensemble, enfin pas ensemble puisqu'ils ont gardé chacun leur appartement, mais ils sont en couple depuis plusieurs années. 

    Quand un ami d'Antoine lui suggère d'épouser Tatiana, jeune russe qui sans ce subterfuge ne pourra pas rester en France, Antoine n'hésite pas une seconde ... sans même en parler à Rachida ! 

    Dans ce roman où chaque personnage prend tour à tour la parole on assiste à l'évolution du couple Antoine & Rachida, au travers de la préparation du mariage, d'un déplacement professionnel ... 

    Je ne dévoilerai rien de l'intrigue ...mais j'ai adoré le twist final ! 

    Un excellent petit roman de 82 pages qui me donne envie de découvrir les autres productions de l'auteur :)

  • Couverture du livre « Jacob, Jacob » de Valerie Zenatti aux éditions Editions De L'olivier

    LIRE LIRE sur Jacob, Jacob de Valerie Zenatti

    Beau travail de reconstruction historique et familiale ! Un récit en forme d'hommage qui a certainement touché les proches de Valérie Zenatti, et qui opère également sur tout lecteur.

    Beau travail de reconstruction historique et familiale ! Un récit en forme d'hommage qui a certainement touché les proches de Valérie Zenatti, et qui opère également sur tout lecteur.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com