Valerie Tong Cuong

Valerie Tong Cuong

Valérie Tong Cuong est née en banlieue parisienne. Après une adolescence chaotique, elle étudie la littérature et les sciences politiques. Elle travaille huit ans en entreprise puis lâche tout pour se consacrer à l’écriture (romans, nouvelles, scénarios) et à la musique. Elle est traduite en 18 l...

Voir plus

Valérie Tong Cuong est née en banlieue parisienne. Après une adolescence chaotique, elle étudie la littérature et les sciences politiques. Elle travaille huit ans en entreprise puis lâche tout pour se consacrer à l’écriture (romans, nouvelles, scénarios) et à la musique. Elle est traduite en 18 langues.

 

Ses nouvelles sont parues dans les revues « Bordel », « Double », « NRV ».
En tant que scénariste, elle travaille pour la télévision (« La smala s’en mêle » France 2) et le cinéma.



De 1997 à 2009, elle a chanté et écrit pour Quark, un groupe pop-rock indépendant dont le premier album a été sélectionné par El Païs comme l’un des meilleurs albums de l’année. Le quatrième album du groupe, ECHO, est sorti en novembre 2010.

 

Source : http://www.valerietongcuong.com/

 

Crédit photo : F. Mantovani/JC Lattès

Vidéos (1)

Articles (5)

Avis (120)

  • add_box
    Couverture du livre « Par amour » de Valerie Tong Cuong aux éditions Lattes

    Mireille B sur Par amour de Valerie Tong Cuong

    Par le prisme de la parole donnée à chacun des huit personnages, membres de deux familles havraises, Valérie Tong Cuong retrace une période maintes fois commentée, documentée ou romancée.

    Elle accompagne son lecteur dans l’intimité de deux familles liées par des liens de parenté, permettant...
    Voir plus

    Par le prisme de la parole donnée à chacun des huit personnages, membres de deux familles havraises, Valérie Tong Cuong retrace une période maintes fois commentée, documentée ou romancée.

    Elle accompagne son lecteur dans l’intimité de deux familles liées par des liens de parenté, permettant ainsi d’explorer le quotidien des adultes et des enfants pendant des annnées d’occupation des forces ennemies auxquelles se sont corrélés les bombardements alliés, dévastant aussi bien la ville du Havre que ses habitants., entre 1940 et 1945.

  • add_box
    Couverture du livre « Providence » de Valerie Tong Cuong aux éditions Stock

    Christlbouquine sur Providence de Valerie Tong Cuong

    Providence est un roman choral qui entremêle les destins de ses personnages. J’ai un faible pour les romans (et les films) choral, surtout quand ils sont réussis et Valérie Tong Cuong excelle dans l’exercice.
    On croise donc Marylou, une assistante dévouée, surexploitée et sous payée. Prudence,...
    Voir plus

    Providence est un roman choral qui entremêle les destins de ses personnages. J’ai un faible pour les romans (et les films) choral, surtout quand ils sont réussis et Valérie Tong Cuong excelle dans l’exercice.
    On croise donc Marylou, une assistante dévouée, surexploitée et sous payée. Prudence, avocate brillante mais en manque total de confiance en elle. Albert un ancien architecte atteint d’un cancer qui ne lui laisse que quelques temps à vivre et doté d’une famille ingrate. Tom qui, à presque 60 ans, découvre que sa compagne s’est jouée de lui.
    Pour chacun, un incident (la providence) va modifier leur destin, remettant totalement en question leur vie. Ils prennent la parole chacun leur tour, tissant les fils de cette histoire qui les amènent à se croiser et à entremêler leurs destins.
    Le lecteur se retrouve totalement embarqué avec eux, avec l’espoir que ces écorchés pour qui la vie n’a pas toujours été facile, puissent enfin trouver le bonheur.
    Je me suis attachée très vite aux 4 protagonistes dont le besoin d’amour criant et leur non moins évidente solitude les rendent terriblement humains.
    Un roman léger, qui se lit très vite, comme une petite bulle de douceur et de tendresse, un moment d’espoir et de légèreté.
    Pour les lecteurs fans de Katherine Pancol et d’Anna Gavalda, Valérie Tong Cuong est une auteure à lire !

  • add_box
    Couverture du livre « Par amour » de Valerie Tong Cuong aux éditions Lattes

    Geneviève Munier sur Par amour de Valerie Tong Cuong

    Il est des romans que j’aime qualifier de parfaits. Celui de Valérie Tong Cuong, "Par amour" en fait partie.
    Parfait, il l’est parce que la forme transcende le fond, parce que l’écriture pour simple, limpide, sans fioritures qu’elle soit, nous emporte par sa justesse, son élégance, sa...
    Voir plus

    Il est des romans que j’aime qualifier de parfaits. Celui de Valérie Tong Cuong, "Par amour" en fait partie.
    Parfait, il l’est parce que la forme transcende le fond, parce que l’écriture pour simple, limpide, sans fioritures qu’elle soit, nous emporte par sa justesse, son élégance, sa précision, parce que les personnages, dépourvus d’orgueil, de toute afféterie, de tout manichéisme sont attachants, parce que la forme choisie d’un roman choral est essentielle dans cette histoire, parce que, parce que…

    Lucie

    Lundi 10 Juin 1940

    "Dès que maman a poussé la porte, j’ai compris que cette journée serait différente des autres."
    Ainsi commence le premier chapitre qui entraînera tous les autres. C’est le début d’une nouvelle vie, celui de l’exode. Ce jour-là, Emeline et Muguette, deux sœurs, quittent Le Havre. L’évacuation de la ville a été décrétée. Elles emmènent avec elles leurs enfants, Jean et Lucie, Joseph et Marline. Les pères, Joffre et Louis sont déjà partis sur le front depuis neuf mois. Nous allons ainsi au fil des chapitres vivre aux côtés de ces deux familles. Chacun, à son tour raconte, décortique, confie ses chagrins, ses difficultés, pleure, rit, admire, regrette, espère.

    Et au-delà du destin de ces deux familles, l’auteure aborde nombre d’autres autres sujets : le martyre du Havre, ville portuaire entièrement dévastée tant par l’armée allemande que par les alliés, ses heures noires et celle de ses habitants, les fameux centres Guynemer qui ont permis à tant d’enfants d’être accueillis en Algérie et d’échapper aux bombardements et aux privations, le difficile traitement de la tuberculose…

    J’ai tout aimé : l’évocation de la grande Histoire à l’aune de la petite, les faits officiels vus à travers la lorgnette de la vie quotidienne et des chansons de l’époque, le style, le rythme. J’ai entendu le bruit des bombes, souffert de faim, de froid et d’étouffement. J’ai trouvé ce roman captivant, émouvant, touchant.

    J’ai attendu longtemps avant de le lire confortablement installé sur mes étagères qu’il était. J’avais tort car je l’ai dévoré.

    Et à la fin de ma lecture, "J’ai fermé les yeux et mon cœur s’est renversé" (termes empruntés à Marline).
    "Par Amour", un véritable coup de foudre.

  • add_box
    Couverture du livre « Par amour » de Valerie Tong Cuong aux éditions Lattes

    Sophie BATS sur Par amour de Valerie Tong Cuong

    Un livre d'une émotion rare que je n'ai pas pu lâcher avant la fin.
    A lire, prêter surtout, et aussi relire.

    Un livre d'une émotion rare que je n'ai pas pu lâcher avant la fin.
    A lire, prêter surtout, et aussi relire.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !