Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Valerie Allam

Valerie Allam
Valérie Allam est née à Paris en 1972 et vit aujourd'hui dans le Sud de la France où elle partage son temps entre l'écriture et son métier d'enseignante spécialisée. Face-de-Lune est son 3ème ouvrage pour la jeunesse.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre morts et un papillon » de Valerie Allam aux éditions Editions Du Caiman

    Mimosa sur Quatre morts et un papillon de Valerie Allam

    La plume de l'auteure se fait aussi aérienne et poétique qu'un papillon;qualité de l'écriture pour mieux souligner l'âpreté de la vie de ces quatre femmes ,malmenées par les hommes,que le destin hasardeux va amener à se rencontrer...Chacune,tour à tour,évoque sa vie désespérante,et,quand,grâce à...
    Voir plus

    La plume de l'auteure se fait aussi aérienne et poétique qu'un papillon;qualité de l'écriture pour mieux souligner l'âpreté de la vie de ces quatre femmes ,malmenées par les hommes,que le destin hasardeux va amener à se rencontrer...Chacune,tour à tour,évoque sa vie désespérante,et,quand,grâce à l'entraide l'espoir naît,c'est pour mieux être étouffé par une noire tragédie!Une tension constante met le lecteur en apnée,quelques rêves virevoltent comme un papillon.Les notes d'espoir viendront-elles des enfants?
    Une construction implacable ,des personnages à la psychologie fragile,en souffrances,une vision réaliste de notre monde moderne...Et l'écriture!
    Ce polar émouvant est à lire impérativement...

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre morts et un papillon » de Valerie Allam aux éditions Editions Du Caiman

    jml38 sur Quatre morts et un papillon de Valerie Allam

    Ce roman est pour moi l'archétype du roman noir, sans enquête policière, avec des personnages victimes de situations dramatiques, en quête d'un avenir moins sombre ou essayant de revivre après un traumatisme.
    En l'occurrence quatre femmes que rien ne relie au départ. Loubna, Magali, Johanna et...
    Voir plus

    Ce roman est pour moi l'archétype du roman noir, sans enquête policière, avec des personnages victimes de situations dramatiques, en quête d'un avenir moins sombre ou essayant de revivre après un traumatisme.
    En l'occurrence quatre femmes que rien ne relie au départ. Loubna, Magali, Johanna et Chloé.
    Malmenées par la vie, leurs chemins se croisent chez le psy pour deux d'entre elles, chez l'assistante sociale pour les deux autres, le hasard faisant le reste.
    De courts paragraphes dans chaque chapitre nous font passer de l'une à l'autre dans un tourbillon d'événements, auxquels, elles et leur entourage se trouvent confrontés, ne laissant que peu de répit au lecteur.
    L'auteure alterne de façon diabolique les moments d'espoir et les moments tragiques, maintenant la tension à son plus haut niveau dans un récit impossible à lâcher.
    La grande force de Valérie ALLAM c'est indéniablement son écriture. Elle compense la dureté des situations par d'émouvants passages oniriques, mariant la légèreté d'un vol de papillon à une poésie d'une grande tristesse mais d'une beauté à couper le souffle.
    J'avoue mon immense admiration et mon énorme coup de cœur pour ce véritable bijou, d'une implacable noirceur, illuminé par des mots d'une puissance émotionnelle d'une rare intensité.
    Merci Valérie ALLAM.

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre morts et un papillon » de Valerie Allam aux éditions Editions Du Caiman

    Aurélie70 sur Quatre morts et un papillon de Valerie Allam

    J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce livre que j'ai eu l'occasion de lire avant sa publication. Le style est fluide, les personnages sont attachants et on est porté dans l'histoire doucement tout en étant bousculé par les événements.
    Ces quatres femmes nous renvoient un peu à nous et nous...
    Voir plus

    J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce livre que j'ai eu l'occasion de lire avant sa publication. Le style est fluide, les personnages sont attachants et on est porté dans l'histoire doucement tout en étant bousculé par les événements.
    Ces quatres femmes nous renvoient un peu à nous et nous offrent une note d'espoir, un autre regard sur nos vies. Je vous le conseille très fortement!!!!

  • add_box
    Couverture du livre « Quatre morts et un papillon » de Valerie Allam aux éditions Editions Du Caiman

    claire desseux sur Quatre morts et un papillon de Valerie Allam

    Mon résumé

    Elles sont quatre, Magali, Chloé, Johanna et Loubna. Quatre femmes marquées par la vie, marquées par les hommes. Viol pour l’une, violences conjugales pour la seconde, agression pour la troisième et pour la dernière une dépendance à la drogue…
    Mais elles sont aussi chacune à un...
    Voir plus

    Mon résumé

    Elles sont quatre, Magali, Chloé, Johanna et Loubna. Quatre femmes marquées par la vie, marquées par les hommes. Viol pour l’une, violences conjugales pour la seconde, agression pour la troisième et pour la dernière une dépendance à la drogue…
    Mais elles sont aussi chacune à un moment décisif, à un tournant de leur vie. Ce moment où l’on touche le fond, et où il n’y a «plus qu’à » donner un coup de pied pour remonter à l’air libre…
    Un moment crucial pour se rencontrer et pourquoi pas tenter de s’aider. Une rencontre pour le meilleur ou pour le pire il vous faudra lire pour le savoir…

    Mon avis :
    Un seul mot me vient en refermant ce livre : WAHOO !!
    Et aussi des questions : Mais où, une femme a-t-elle trouvé toutes ces idées ? Comment un membre du sexe féminin, celui qui est réputé doux, maternel, peut-il infliger tout cela à des personnages ?
    A chaque page ou presque je me suis dit « non elle ne peut pas faire ça ni ça, ce n’est pas possible ». Mais il suffisait que je tourne lesdites pages pour me rendre compte que « si c’était possible », qu’elle avait osé.
    Et pourtant… pourtant on ne peut pas en vouloir à l’auteur. Elle n’est pas cruelle ou particulièrement perverse. Non, elle est juste réaliste. Elle sait ce qu’est la vraie vie. Elle est au plus près de cette réalité que je voudrais ne pas savoir exister.
    Car la douceur, la résilience est-ce si courant que cela ? Et quand bien même ce serait courant comment être une femme douce ou résiliente, comment tendre l’autre joue quand on a subi ce qu’ont subi Chloé, Loubna, Magali, ou Johanna ? Comment ne pas perdre pied ? Que faire pour tenter coûte que coûte, avec les moyens de bord de continuer de vivre ? Comment essayer de poser à chaque instant un pied devant l’autre ou même un pied par terre ?
    Ce livre interroge aussi : est-il possible de vivre encore (je ne parle même pas de refaire confiance à un autre humain) après avoir traversé de telles épreuves ? En quoi ou en qui croire s’il est possible de croire de nouveau ?

    Ces quatre femmes, il m’a été impossible de ne pas m’y attacher. Oui je parle bien d’attachement et pas de pitié. Impossible de ressentir de la pitié pour elles. Elles forcent l’admiration. Les voies empruntées par chacune ne sont pas les plus évidentes, les plus simples. Elles font comme elles peuvent, inventent leurs propres chemins. Et, le lecteur, lui, ne peut qu’assister à cela, les « accompagner » dans leurs errances. Il ne peut qu’être bluffé par une fin … inattendue et imprévisible. Une fin qui ne pouvait pas être autre… même si elle vous prend aux tripes (dans le cas où vous ne l’auriez pas encore été !)
    En regardant la couverture et en lisant le résumé je m’attendais à un policier un peu classique…
    En le refermant je peux vous dire qu’il va me hanter longtemps, que ces quatre femmes ne vont pas s’effacer comme cela de ma mémoire de lectrice…
    J’ai oublié de parler de l’écriture de l’auteur… bluffante elle aussi car elle a le don de dire l’évidence sans que celle -ci ne paraisse évidente. Le don de mettre les mots sur les émotions, les faits …

    Bon je vous laisse maintenant foncer chez votre libraire pour l’acheter !! Un grand merci aux éditions du Caïman pour cette découverte !!!

Récemment sur lecteurs.com