Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Valentin Musso

Valentin Musso
Valentin Musso, né en 1978, est agrégé de lettres, et enseigne la littérature et les langues anciennes dans les Alpes-Maritimes. Il est le frère du romancier best-seller Guillaume Musso. La Ronde des innocents est son premier roman.

Avis sur cet auteur (65)

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme du grand hôtel » de Valentin Musso aux éditions Seuil

    Cathfd sur L'homme du grand hôtel de Valentin Musso

    Avec L'homme du grand hôtel, son dixième roman, Valentin Musso signe un thriller psychologique machiavélique et passionnant. Dès les premières pages j'ai été ferrée et j'ai adoré me faire balader sur 362 pages. Le roman est habilement construit et si j'ai échafaudé une hypothèse à un moment...
    Voir plus

    Avec L'homme du grand hôtel, son dixième roman, Valentin Musso signe un thriller psychologique machiavélique et passionnant. Dès les premières pages j'ai été ferrée et j'ai adoré me faire balader sur 362 pages. Le roman est habilement construit et si j'ai échafaudé une hypothèse à un moment donné, jusqu'au bout j'ai douté.

    Cape Cod, Massachusetts. Un homme se réveille un matin dans une chambre d'hôtel luxueux en ignorant pourquoi et comment il est arrivé là. Pire, s'il se souvient de son nom, Randall Hamilton, il ignore tout de lui-même !
    L'ordinateur situé dans sa chambre lui révèle qu'il est un écrivain mondialement célèbre !

    Boston, Massachusetts. Un jeune homme, Andy Marzano rêve de devenir écrivain, collectionne les lettres de refus des éditeurs mais s'obstine à vouloir écrire; cela tourne à l'obsession au grand dam de son ami de lycée Logan, étudiant en médecine. En panne d'inspiration il décide de séduire une jeune comédienne, Abigaël, uniquement pour se servir de cette relation et nourrir son inspiration.

    Le roman alterne l'histoire de Randall qui se débat toujours avec sa mémoire (de petits détails discordants viennent tirer une sonnette d'alarme dans l'esprit du lecteur qui se perd alors en conjectures) et Andy, pris à son propre piège tombé vraiment amoureux d'Abigaël sans oser lui avouer que c'est leur histoire à la virgule près qu'il couche sur le papier... On ne vampirise pas impunément la vie des autres au profit de ses ambitions sans que le prix à payer ne soit exorbitant...

    Le rapport entre ces deux hommes, au destin inextricablement lié, vous le découvrirez en lisant ce roman à la tension constante dont le dénouement m'a bluffée. Comme moi, je crois que vous serez loin de vous attendre aux révélations faites dans les 30 dernières pages.

  • add_box
    Couverture du livre « Sans faille » de Valentin Musso aux éditions Points

    Fanny BRISSAUD sur Sans faille de Valentin Musso

    Lecture saisissante et pleine de suspens.
    J'ai bien aimé l'ambiance : petit séjour au ski entre amis et le déroulé de ce séjour.
    On apprend plein de choses de la vie des deux protagonistes, qui nous permettent de comprendre la relation entre eux.
    C'est psychologiquement dérangeant, ce qui en...
    Voir plus

    Lecture saisissante et pleine de suspens.
    J'ai bien aimé l'ambiance : petit séjour au ski entre amis et le déroulé de ce séjour.
    On apprend plein de choses de la vie des deux protagonistes, qui nous permettent de comprendre la relation entre eux.
    C'est psychologiquement dérangeant, ce qui en fait un très bon thriller.

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme du grand hôtel » de Valentin Musso aux éditions Seuil

    Kateginger63 sur L'homme du grand hôtel de Valentin Musso

    Je me suis encore faite avoir par cet écrivain. Alors, je précise toutefois, une surprise délicieuse
    Mr Musso a ce chic de transgresser les codes de la scénique pour nous embobiner jusqu'à la dernière page.
    Cette fois ci, c est l écrivain (et son mythe qui l entoure) qui est mis en avant dans...
    Voir plus

    Je me suis encore faite avoir par cet écrivain. Alors, je précise toutefois, une surprise délicieuse
    Mr Musso a ce chic de transgresser les codes de la scénique pour nous embobiner jusqu'à la dernière page.
    Cette fois ci, c est l écrivain (et son mythe qui l entoure) qui est mis en avant dans ce thriller.
    J avoue que je ne suis pas méga fan de ce thème. ( j ai abandonné très facilement les livres de Joël Dicker...).
    Mais l histoire démarre rapidement, on se sent à l aise, on pense qu on comprend les ficelles de l intrigue et puis bim, Musso nous entourloupe avec ses histoires.
    Bref, un thriller comme j aime.
    Intrigant, familier mais pas trop, bien écrit, avec des personnages torturés et nuancés, une réelle atmosphère, et une facilité/folle envie d y revenir à chaque fois :)

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme du grand hôtel » de Valentin Musso aux éditions Seuil

    Les livres de K79 sur L'homme du grand hôtel de Valentin Musso

    J’aime beaucoup ce que fait Valentin Musso et son dernier roman « Qu’à jamais j’oublie » avait été un coup de cœur pour moi. Je guettais donc avec impatience l’arrivée de ce dernier bébé.

    Cette nouvelle aventure mélange deux histoires qui n’ont à priori rien en commun. On suit Andy, un...
    Voir plus

    J’aime beaucoup ce que fait Valentin Musso et son dernier roman « Qu’à jamais j’oublie » avait été un coup de cœur pour moi. Je guettais donc avec impatience l’arrivée de ce dernier bébé.

    Cette nouvelle aventure mélange deux histoires qui n’ont à priori rien en commun. On suit Andy, un écrivain raté, qui saborde sa propre vie pour pouvoir la raconter. En parallèle, on rencontre Randall, lui aussi écrivain, mais célèbre, qui se retrouve en pleine confusion, ne sachant plus qui il est.

    Les chapitres alternent entre ces deux destins mais aussi entre deux styles littéraires. Avec Andy, l’auteur nous convie à un roman psychologique. Il nous plonge dans les obsessions de son héros et nous fait participer à son déclin. En ce qui concerne Randall, le lecteur est entraîné dans un thriller dans lequel chaque nouvel évènement le déroute davantage. Plus l’aventure avance, moins on arrive à cerner la vérité.

    L’usage de la mémoire défaillante dans un polar me dérange toujours un peu. En effet, je trouve que beaucoup d’auteurs utilisent ce procédé scénaristique pour se faciliter la création de leurs intrigues. Cela leur permet parfois de créer des raccourcis improbables. Mais comme ce coup-ci, l’auteur nous propose une explication finale qui justifie cette pratique, je lui pardonne volontiers !

    J’ai conscience que je chipote quelque peu ! A vrai dire, j’ai passé un excellent moment de lecture. L’ensemble de l’aventure est parfaitement ficelé et nous offre une aventure exaltante. Le suspense est constant et repose sur des rebondissements qui nous baladent constamment entre folie et complot. Valentin Musso met en œuvre son savoir-faire, qui n’a plus rien à prouver, afin de nous manipuler à souhait. Il a construit un casse-tête qui a une nouvelle fois réussi à me mener en bateau et j’ai pris un grand plaisir à me laisser berner !

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2022/09/06/785-valentin-musso-lhomme-du-grand-hotel/

Récemment sur lecteurs.com