Tom Sharpe

Tom Sharpe
Tom Sharpe, le bien nommé (sharp signifie " futé " en anglais), est né en 1928 en Angleterre. Après des études à Cambridge, il sert dans les Marines avant de s'installer en 1951 en Afrique du Sud. Travailleur social puis professeur, il dirige également un studio de photographie. Dix ans plus tard... Voir plus
Tom Sharpe, le bien nommé (sharp signifie " futé " en anglais), est né en 1928 en Angleterre. Après des études à Cambridge, il sert dans les Marines avant de s'installer en 1951 en Afrique du Sud. Travailleur social puis professeur, il dirige également un studio de photographie. Dix ans plus tard, Tom Sharpe est expulsé pour avoir écrit et représenté une pièce contre le régime de l'apartheid. De 1963 à 1972, il enseigne l'histoire au College of Art and Technology de Cambridge. Reconnu depuis Wilt 1 comme l'un des plus grands humoristes anglais contemporains, Tom Sharpe a reçu, en 1986, le Grand Prix de l'humour noir pour l'ensemble de son œuvre. Son dernier roman, Comment échapper à sa femme et ses quadruplées en épousant une théorie marxiste est la quatrième aventure de Wilt. Tom Sharpe s'est aujourd'hui installé en Catalogne, pour fuir le système de santé britannique, comme il se plait à le dire.

Avis (11)

  • Couverture du livre « Wilt 3 » de Tom Sharpe aux éditions 10/18

    julien Raynaud sur Wilt 3 de Tom Sharpe

    Sortant à peine de la lecture de Wilt 2, traduit par Christine Guérin chez 10/18, le choc est rude en lisant la traduction du tome 3 par Henri Loing pour le même éditeur. Un problème récurrent se constate très vite : la concordance des temps et l'utilisation des temps laissent songeur. Pour...
    Voir plus

    Sortant à peine de la lecture de Wilt 2, traduit par Christine Guérin chez 10/18, le choc est rude en lisant la traduction du tome 3 par Henri Loing pour le même éditeur. Un problème récurrent se constate très vite : la concordance des temps et l'utilisation des temps laissent songeur. Pour relater les aventures de Wilt, on passe ici du présent au passé, ou l'inverse sans aucune logique. le traducteur vous fait un paragraphe au passé simple, imparfait, plus-que-parfait, et au paragraphe suivant, qui relate la même action, on passe au présent. C'est comme ça tout au long du roman.
    On aurait aimé aussi quelques notes de bas de page renvoyant au tome 1 ou au tome 2, à destination des lecteurs qui commenceraient par le tome 3.
    Sinon, on retrouve les codes des tomes précédents : le Tech, les aventures loufoques déclenchées par un simple quiproquo ou une simple phrase décalée. Attention, on sent la répétition, un peu comme dans les livres Dexter, certes d'un tout autre genre.

  • Couverture du livre « Wilt 1 » de Tom Sharpe aux éditions 10/18

    Mireille B sur Wilt 1 de Tom Sharpe

    Je ne connaissais pas cet écrivain qui a reçu de nombreux éloges et prix pour sa littérature « humour noir ». Henri Wilt est un prof qui s’ennuie dans son métier. Devenu par ailleurs le souffre-douleur de son épouse, il a envie de s’en débarasser.
    Une poupée gonflable va s’inviter dans le...
    Voir plus

    Je ne connaissais pas cet écrivain qui a reçu de nombreux éloges et prix pour sa littérature « humour noir ». Henri Wilt est un prof qui s’ennuie dans son métier. Devenu par ailleurs le souffre-douleur de son épouse, il a envie de s’en débarasser.
    Une poupée gonflable va s’inviter dans le scenario et se trouver le principal personnage de cet opus.

    Des situations ubuesques, des phrases qui font sourire, de la longueur surtout, et pour moi, un livre qui m’a laissée indifférente.

  • Couverture du livre « Wilt 1 » de Tom Sharpe aux éditions 10/18

    Sandrine Fernandez sur Wilt 1 de Tom Sharpe

    Professeur de culture générale dans un lycée professionnel, marié à Eva, une maniaque survoltée qui ne cesse de le rabaisser, Henry Wilt ne trouve de consolation que dans les promenades avec son chien, lorsqu'il élabore différentes stratégies pour se débarrasser de sa femme sans laisser de...
    Voir plus

    Professeur de culture générale dans un lycée professionnel, marié à Eva, une maniaque survoltée qui ne cesse de le rabaisser, Henry Wilt ne trouve de consolation que dans les promenades avec son chien, lorsqu'il élabore différentes stratégies pour se débarrasser de sa femme sans laisser de traces. L'occasion lui est donnée de se faire la main quand, après une soirée désastreuse chez les nouveaux amis américains d'Eva, il se retrouve en possession d'une poupée gonflable. Pour s'entraîner, Wilt l'habille, l'affuble d'une perruque et va, nuitamment, l'enfouir sur un chantier devant son lycée. Malheureusement, les ouvriers pensent voir une vraie femme au fond du trou avant de l'ensevelir sous des tonnes de béton. Alertée, la police mène des investigations qui la conduisent à Wilt. Mis en garde à vue, il nie, s'explique, crie son innocence, et, sûr de son fait, se joue de la bêtise des policiers. Le seul hic, c'est qu'Eva est introuvable...

    L'humour anglais...ce mélange de cynisme et d'absurde souvent encensé mais qui a aussi produit Benny Hill et Mister Bean. C'est dans ce registre que se situe ce premier tome de la série Wilt : de l'exagération, du grand-guignol, de l'absurde, du comique de situation et de répétition. Cela peut faire sourire si on est bon public mais c'est très vite lassant et rarement surprenant. A peine la situation installée, on sent arriver les mésaventures de cet homme médiocre et frustré qui rêve de faire disparaître sa femme et se voit fort embêté lorsqu'elle disparaît pour de bon. Alors si parfois quelques réflexions sont amusantes, elles sont noyées dans le flot de paroles du ''héros'', les échanges vulgaires entre les époux américains et le comportement grotesque de la plupart des personnages. Pour les amateurs d'humour loufoque seulement.

  • Couverture du livre « Wilt 1 » de Tom Sharpe aux éditions 10/18

    Nicole Conter sur Wilt 1 de Tom Sharpe

    Peut-être suis je imperméable à l'humour "british" mais ce premier tome ne me donne pas envie de lire les suivants.

    Peut-être suis je imperméable à l'humour "british" mais ce premier tome ne me donne pas envie de lire les suivants.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com