Tishani Doshi

Tishani Doshi
Tishani Doshi est journaliste, poétesse primée et danseuse indienne de Chennai. Elève de la légendaire Chandralekha, elle danse dans le monde entier. Ce premier roman, paru en anglais en 2010, a été très remarqué par la critique.

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Le plaisir ne saurait attendre » de Tishani Doshi aux éditions Pocket

    Lisa_D sur Le plaisir ne saurait attendre de Tishani Doshi

    Tout commence en 1968, lorsque le fils aîné de la famille Patel, Babo, part pour Londres pour y compléter ses études. Au bout de trois mois, il rencontre Sian, une pétillante galloise, dont il tombe éperdument amoureux… Leurs deux vies s’en trouveront dès lors bouleversées. Ils iront vivre en...
    Voir plus

    Tout commence en 1968, lorsque le fils aîné de la famille Patel, Babo, part pour Londres pour y compléter ses études. Au bout de trois mois, il rencontre Sian, une pétillante galloise, dont il tombe éperdument amoureux… Leurs deux vies s’en trouveront dès lors bouleversées. Ils iront vivre en Inde, où une fois mariés, ils devront vivre deux ans sous le même toit que le reste de la famille Patel. Puis s’installeront dans la maison au portail rouge et noir pour y élever leurs deux filles, Mayuri et Bean, qui à leur tour quitteront le nid familial…

    Quelle bonne surprise la lecture de ce livre que j’ai choisi pour son titre. On suit cette famille indo-galloise à travers les événements heureux (mariage, naissances) et dans les épreuves plus douloureuses (maladie,décès). On s’attache particulièrement au personnage de la sage aïeule Ba, pilier de la famille, et qui possède le don de sentir l’arrivée des membres de sa famille par l’odeur particulière qui émane de chacun d’entre eux. Il y est beaucoup question d’exil et de métissage évidemment mais aussi de la quête du sens de la vie, de l’importance de l’amour, du temps qui passe... Mais dans une écriture positive, un style sans emphase, avec des images poétiques. Pas besoin d’être amateur de littérature indienne pour apprécier ce livre, le contenu est universel.

    « Tu m’as dit un jour qu’on ne pouvait commettre que deux erreurs au cours de ce voyage qu’on appelle la vie : ne pas aller jusqu’au bout, et ne pas démarrer. »

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !