Tim O'Brien

Tim O'Brien
TIM O'BRIEN est né en 1946, dans le Minnesota. À l'âge de 22 ans, il reçoit sa feuille d'enrôlement et part pour le Vietnam. À son retour aux États-Unis, deux ans plus tard, il commence par être journaliste avant de se consacrer pleinement à l'écriture. En 1979, Il reçoit le prestigieux Na... Voir plus
TIM O'BRIEN est né en 1946, dans le Minnesota. À l'âge de 22 ans, il reçoit sa feuille d'enrôlement et part pour le Vietnam. À son retour aux États-Unis, deux ans plus tard, il commence par être journaliste avant de se consacrer pleinement à l'écriture. En 1979, Il reçoit le prestigieux National Book Award pour son roman À la poursuite de Cacciato. Publié en 1990, Les choses qu'ils emportaient a été sélectionné parmi les meilleurs livres du siècle par le New York Times. Tim O'Brien vit aujourd'hui à Austin, au Texas.

Avis (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Au lac des bois » de Tim O'Brien aux éditions Gallmeister
  • add_box
    Couverture du livre « Les choses qu'ils emportaient » de Tim O'Brien aux éditions Gallmeister

    Manonlitaussi sur Les choses qu'ils emportaient de Tim O'Brien

    J’ai passé un très bon moment à lire les anecdotes contées par Tim O’Brian à partir d’histoires qui lui ont été racontées ou qu’il a vécues. C’est avec un style très fluide, sans tomber dans le mélo, qu’il raconte la guerre, mais surtout ce que la guerre a fait à ces grands enfants. Et la...
    Voir plus

    J’ai passé un très bon moment à lire les anecdotes contées par Tim O’Brian à partir d’histoires qui lui ont été racontées ou qu’il a vécues. C’est avec un style très fluide, sans tomber dans le mélo, qu’il raconte la guerre, mais surtout ce que la guerre a fait à ces grands enfants. Et la simplicité avec laquelle cela est racontée n’enlève rien à l’intensité de ce récit et à la tragédie décrite.
    Tout est à relativiser en temps de guerre : la peur, le courage, la vérité et les actes n’ont plus de sens. Les réactions de ces hommes ne sont plus rationnelles face à la mort de leur camarades ou à la leur qui est probable. Rien n’est plus absurde, puisqu’il n’y a plus rien de rationnel. Ce qui rend les anecdotes déroutantes, étonnantes assis sur son canapé à lire.
    C’est là un livre qui m’a touché par les détails qu’il pointe et qui ne font que nous rapprocher plus encore de ces soldats, qui leur donne toute leur humanité. J’ai particulièrement apprécié tout le premier chapitre consacré à ces choses que les soldats emportent pour les rattacher à leur vie en dehors de la guerre. Chaque objet mentionné est une perle délicatement posée qui vient fignoler le scénario qu’on se fait au cours de la lecture. Ce n’est pas une histoire de héro ou d’homme qui se révèle tout à coup courageux mais celle de gens ordinaires qu’on a envoyés faire la guerre.
    Durant les histoires rapportées par l’auteur, j’ai parfois eu l’impression d’être face à un vétéran de la guerre du Vietnam, comme on en voit dans les films, plein de bagues avec des cheveux longs et gros qu’il repousse de temps en temps avec des doigts plein de bagues, accoudé à une table d’un diner et penché vers moi pour s'assurer que je suis bien attentive et que je crois ce qu’il me dit. Son récit est ponctué d’obscénités d’”enculés”, “couilles” “ putain” parce que que “Vous pouvez dire qu’une histoire de guerre est véridique si elle vous met mal à l’aise. Si vous n’appréciez pas les obscénités, vous n’appréciez pas la vérité. Si vous envoyez des gars à la guerre, ils reviendront chez eux en disant des gros mots”.

    Ce récit, l’auteur l’écrit une vingtaine d’années après cette guerre dont il est revenu vivant mais “ce n’est pas une fin heureuse”. Lui, a su écrire pour ressusciter ses camarades morts et l’homme qu’il a tué. ainsi, il donne un autre avenir à ces fantômes contrairement à d’autres de ses camarades qui n’ont su exprimer ce que la guerre leur avait fait et n’arrivent pas à s’expliquer ce qu’ils sont devenus.
    En résumé, j’ai aimé, j’ai été touchée et je vous le recommande vivement !

  • add_box
    Couverture du livre « Au lac des bois » de Tim O'Brien aux éditions Gallmeister

    Virginie H sur Au lac des bois de Tim O'Brien

    "(...) mais de temps à autre il levait les yeux pour voir une procession de cadavres portant des cierges allumés à travers la nuit - des femmes et des enfants, le première classe Weatherby, un vieil homme aux jambes grêles avec une petite houe en bois."

    La guerre au Vietnam n'a pas arrangé le...
    Voir plus

    "(...) mais de temps à autre il levait les yeux pour voir une procession de cadavres portant des cierges allumés à travers la nuit - des femmes et des enfants, le première classe Weatherby, un vieil homme aux jambes grêles avec une petite houe en bois."

    La guerre au Vietnam n'a pas arrangé le cerveau de John Wade, déjà bien entamé par une enfance "en peine", persuadé que son père alcoolique ne l'aimait pas beaucoup, et par un cuisant échec aux élections. D'autant que depuis de sa relation avec Kathy, depuis 20 ans, il s'amuse à l'épier.

    Une lecture qui me laisse une impression en demi-teinte. J'ai aimé et je n'ai pas aimé !
    Je ne suis pas fan des récits qui évoquent la guerre, quelle qu'elle soit et a fortiori celle du Vietnam, et je n'aime pas non plus ces pseudo-enquêtes où rien n'est résolu (Bon Dieu ! Kathy est-elle morte ou pas ? et John ?)...
    Mais j'ai apprécié, dans la construction de ce roman, l'alternance entre le récit et le factuel (éléments de l'enquête via des témoignages de proches ou des extraits -supposés ?- de récits historiques), j'ai aimé aussi approcher la psychologie de John, ses dérangements (peines d'enfance, peines d'ego, traumatismes de guerre, double-jeu du magicien) sans pour autant être pleinement satisfaite de ce qui pourrait s'apparenter à des "circonstances atténuantes"...

    Dommage.

  • add_box
    Couverture du livre « Au lac des bois » de Tim O'Brien aux éditions Gallmeister

    j gloa sur Au lac des bois de Tim O'Brien

    Tim O'Brien reste un auteur américain contemporain à suivre.

    Tim O'Brien reste un auteur américain contemporain à suivre.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !