Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Thierry Smolderen

Thierry Smolderen

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (22)

  • add_box
    Couverture du livre « L'été diabolik » de Alexandre Clerisse et Thierry Smolderen aux éditions Dargaud

    Manue la petite antiboise sur L'été diabolik de Alexandre Clerisse - Thierry Smolderen

    J’ai trouvé cette bande dessinée très originale autant par les dessins que par le fait que ce ne soit pas une bande dessinée classique comme on peut en voir partout.
    Les personnages sont bien dessinés et d’une manière assez simple.
    Les couleurs sont vives et dans un style des années 60-70,...
    Voir plus

    J’ai trouvé cette bande dessinée très originale autant par les dessins que par le fait que ce ne soit pas une bande dessinée classique comme on peut en voir partout.
    Les personnages sont bien dessinés et d’une manière assez simple.
    Les couleurs sont vives et dans un style des années 60-70, date à laquelle se passe le début de l’histoire.
    J’ai beaucoup aimé que certaines pages ne soient pas strictes et qu’il n’y ait pas de cadre ou de contours précis. Il n’y a pas non plus de règles, certains dessins font une page entière.

    L’histoire est intéressante et l’enquête bien tournée.
    On entre petit à petit dans la vie des personnages. L’histoire avance doucement avec de bons rebondissements de situations.
    Ce que je trouve assez agréable c’est que l’auteur a intégré son roman, que l’on retrouve dans une première partie, dans son livre. Ainsi il peut faire un avancement dans le temps et on voit l’évolution du protagoniste principal.

    Ce que j’ai trouvé assez original c’est que c’est une histoire qui est assez longue par rapport à d’autres bandes dessinées plus classiques, ce qui permet de vraiment nous plonger dans l’histoire. Même si la bande dessinée se lit assez rapidement l’histoire est prenante.
    Ce que je trouve un petit peu dommage c’est qu’il n’y a parfois pas assez de textes, mais les dessins sont vraiment bien réalisés et colorés donc ce n’est pas très gênant non plus.

    La fin est vraiment intéressante. J’ai beaucoup apprécié que jusqu’à la fin l’auteur garde le suspense sur le meurtrier. Peut-être qu’une ou deux pages de plus pour nous montrer ce que les personnages étaient devenus aurait pu être un plus mais l’histoire se finit tout de même bien.

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/03/affaire-n153-lete-diabolik-de-thierry.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'été diabolik » de Alexandre Clerisse et Thierry Smolderen aux éditions Dargaud

    Carots Cake sur L'été diabolik de Alexandre Clerisse - Thierry Smolderen

    #Explorateurs de la BD

    Tout commence par une victoire au tennis. Antoine remporte la finale face à Erik sous les yeux de leurs pères. Ces derniers semblent se connaître et ne pas s’apprécier. Cette journée d’été 1967 est le point de départ d’événements qui vont bouleverser son existence et...
    Voir plus

    #Explorateurs de la BD

    Tout commence par une victoire au tennis. Antoine remporte la finale face à Erik sous les yeux de leurs pères. Ces derniers semblent se connaître et ne pas s’apprécier. Cette journée d’été 1967 est le point de départ d’événements qui vont bouleverser son existence et sur lesquels il s’interroge vingt ans plus tard et qu’il relate dans un roman. Va-t-il enfin trouver les réponses aux questions qui le hantent ?
    Thierry Smolderen, l’excellent scénariste de Ghost money, nous propose une intrigue haletante et diablement efficace avec un coté rétro assumé. Il fait référence à la bande dessinée de l’époque que ce soit le magazine Pilote ou les fumetti italiens. L’ombre de Diabolik, sorte de Fantomas italien et personnage de bande dessinée célèbre, plâne sur l’album. De nombreux clins d’oeil y sont glissés comme le nom de la ville où se situe l’intrigue qui rappelle le lieu des aventures du malfrat.
    Alexandre Clérisse de son côté s’est inspiré des années 60 qu’il restitue tant du point de vue des intérieurs ou des vêtements. Il propose des planches de toute beauté aux couleurs acidulées mêlant la culture populaire des pulps ou la sulfureuse Emmanuelle à des références artistiques et des artistes célèbres comme Warhol ou Mondrian. Sa mise en page est souvent audacieuse, proposant des représentations en 2D des intérieurs dans lesquels se déplacent les personnages.
    Au final, un vrai bonheur tant sur les plans graphique que scénaristique si bien que j’ai très envie de découvrir leur première collaboration Souvenirs de l’empire de l’atome.

    Je note l'album 8/10 et remercie l'équipe de m'avoir fait découvrir cette excellente BD !

  • add_box
    Couverture du livre « Ghost money t.3 ; mourir à Dubaï » de Dominique Bertail et Thierry Smolderen aux éditions Dargaud

    lesmiscellaneesdepapier .com sur Ghost money t.3 ; mourir à Dubaï de Dominique Bertail - Thierry Smolderen

    Lien vers ma chronique : http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/ghost-money-bertail-dominique-smolderen-thierry/
    Le mot de la fin : une série d’anticipation qui mêle manipulation chasse au trésor espionnage et avancées technologiques tout en dénonçant des pratiques politiques. Un thriller...
    Voir plus

    Lien vers ma chronique : http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/ghost-money-bertail-dominique-smolderen-thierry/
    Le mot de la fin : une série d’anticipation qui mêle manipulation chasse au trésor espionnage et avancées technologiques tout en dénonçant des pratiques politiques. Un thriller impeccable qui surprend dès le premier tome et ne s’estompe pas. Toutefois, on peut être quelque peu déçu de la fin qui arrive trop vite.

  • add_box
    Couverture du livre « Ghost money t.1 ; la dame de Dubaï » de Dominique Bertail et Thierry Smolderen aux éditions Dargaud

    lesmiscellaneesdepapier .com sur Ghost money t.1 ; la dame de Dubaï de Dominique Bertail - Thierry Smolderen

    Lien vers ma chronique : http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/ghost-money-bertail-dominique-smolderen-thierry/
    Le mot de la fin : une série d’anticipation qui mêle manipulation chasse au trésor espionnage et avancées technologiques tout en dénonçant des pratiques politiques. Un thriller...
    Voir plus

    Lien vers ma chronique : http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/ghost-money-bertail-dominique-smolderen-thierry/
    Le mot de la fin : une série d’anticipation qui mêle manipulation chasse au trésor espionnage et avancées technologiques tout en dénonçant des pratiques politiques. Un thriller impeccable qui surprend dès le premier tome et ne s’estompe pas. Toutefois, on peut être quelque peu déçu de la fin qui arrive trop vite.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !