Tess Sharpe

Tess Sharpe

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (12)

  • add_box
    Couverture du livre « Mon territoire » de Tess Sharpe aux éditions Sonatine

    Marie Hélène Fasquel sur Mon territoire de Tess Sharpe

    Un livre coup de poing qui ne laissera personne de marbre ! Une intrigue à rebondissements, des personnages forts qui évoluent sans cesse et réussissent à nous étonner (en particulier a protagoniste, Harley), un texte à l’écriture efficace, qui alterne un récit chronologique avec des flashbacks...
    Voir plus

    Un livre coup de poing qui ne laissera personne de marbre ! Une intrigue à rebondissements, des personnages forts qui évoluent sans cesse et réussissent à nous étonner (en particulier a protagoniste, Harley), un texte à l’écriture efficace, qui alterne un récit chronologique avec des flashbacks qui donnent froid dans le dos (et commencent généralement par une phrase du type : "J’ai neuf ans quand tonton Jake essaie de m’enlever à papa." "J’ai huit ans la première fois que je vois papa tuer un homme.")
    Un texte qui explore le danger des non-dits, les victimes de la violence de toutes sortes, l’entraide, l’alcool, la drogue, l’amour véritable, et la famille (souvent dysfonctionnelle). Un roman dur et puissant, comme ses protagonistes que je vous recommande sans hésiter !
    #MonTerritoire #NetGalleyFrance

  • add_box
    Couverture du livre « Mon territoire » de Tess Sharpe aux éditions Sonatine

    Anita Millot sur Mon territoire de Tess Sharpe

    Je tiens à remercier vivement Sonatine pour m’avoir offert cette petite pépite ! (et Léa du Picabo River Book Club de l’avoir proposé à la lecture)
    Peut-on grandir bien droite dans ses baskets lorsqu’on a eu une mère courage qui n’a pas hésité à risquer sa vie pour protéger des femmes battues...
    Voir plus

    Je tiens à remercier vivement Sonatine pour m’avoir offert cette petite pépite ! (et Léa du Picabo River Book Club de l’avoir proposé à la lecture)
    Peut-on grandir bien droite dans ses baskets lorsqu’on a eu une mère courage qui n’a pas hésité à risquer sa vie pour protéger des femmes battues au refuge du Ruby et un père trafiquant de meth, véritable baron de la drogue, dans le North County ?
    Harley McKenna a huit ans quand Jeannie, sa mère, meurt dans la maison du petit Will, en compagnie de la femme qu’elle venait secourir. Will et Harley seront inséparables, après avoir assistés impuissants à la mort de leur mère respective …
    Duke McKenna, violent et sanguinaire mais fou de sa fille lui apprendra à défendre sa vie afin d’échapper au sort de sa mère, tuera un homme devant elle dès l’âge de huit ans, lui mettra une arme dans les mains quelques mois plus tard, l’endurcira au maximum … Lorsqu’elle aura seize ans, elle prendra la relève de sa mère auprès des “rubinettes” en éloignant les compagnons violents ou violeurs, par la force si nécessaire. Son père ne la forcera pas à tremper dans le commerce de la meth, par contre l’obligera à récupérer l’argent prêté aux commerçants …
    Son oncle Jake, le frère de sa mère, aussi peu agressif que l’était sa soeur tentera de l’éloigner de ce milieu.
    Dans ce récit, deux clans séparés par une rivière, Les McKenna et les Springfield, se détestent cordialement depuis des générations et rivalisent pour le pouvoir. Duke n’aura de cesse de retrouver Carl, jugé responsable de la mort de Jeannie. Et au milieu de cette tragédie digne de Shakespeare, Une petite fille, devenue adolescente puis jeune adulte tentera tant bien que mal de survivre, entre l’amour immense qu’elle porte à son père et la haine de sa violence.
    Un rebondissement énorme lors de l’épilogue m’a laissé sans voix … Un roman magistral, une construction de qualité qui nous fait découvrir les évènements passés, comme un jeu de cubes qu’on emboite. Bref on le lit avec avidité, difficile de le lâcher pour vaquer à d’autres occupations … UNE PERLE et l’auteure est si jeune !

  • add_box
    Couverture du livre « Si loin de toi » de Tess Sharpe aux éditions R-jeunes Adultes

    Alain Lesage sur Si loin de toi de Tess Sharpe

    Une Grosse déception , c'est long, il ne se passe pas grand chose et la fin...La fin est tellement bizarre et décevante. Je n'ai pas du tout accroché.

    Une Grosse déception , c'est long, il ne se passe pas grand chose et la fin...La fin est tellement bizarre et décevante. Je n'ai pas du tout accroché.

  • add_box
    Couverture du livre « Si loin de toi » de Tess Sharpe aux éditions R-jeunes Adultes

    Océane Dumartin sur Si loin de toi de Tess Sharpe

    J’avais lu et entendu énormément de bien à propos de ce livre, sur les chaînes, les blogs, Livraddict… J’ai vu qu’il a été le coup de cœur de beaucoup, beaucoup, beaucoup de lectrices. Alors, quand je l’ai découvert sous mon sapin en décembre, j’étais on ne peut plus ravie ! Il n’a pas été ma...
    Voir plus

    J’avais lu et entendu énormément de bien à propos de ce livre, sur les chaînes, les blogs, Livraddict… J’ai vu qu’il a été le coup de cœur de beaucoup, beaucoup, beaucoup de lectrices. Alors, quand je l’ai découvert sous mon sapin en décembre, j’étais on ne peut plus ravie ! Il n’a pas été ma première lecture, mais, bien que ma chronique ai tardé, il est terminé depuis février. Disons que j’ai eu un peu de mal ces derniers temps pour tenir mon blog à jour, mais je reviens !

    Si loin de toi fut donc une lecture simple, et fluide, pas vraiment prise de tête -au début du moins. On alterne un chapitre au présent, et un autre au passé. Le présent nous permet de suivre l’évolution de Sophie au fil des pages, la façon dont elle affronte son deuil, ses antécédents de droguée, le mépris de son entourage par rapport à sa version des faits. Les chapitres du passé nous en apprennent plus sur les relations entre les personnages, sur le pourquoi du comment ils en sont là aujourd’hui. Ça permet de faire un parallèle entre les deux périodes, et je trouve que c’est vraiment intéressant comme façon de procéder.

    Toutefois, en parlant de personnages. Mis à part pour Sophie, Mina et Trev -le frère de Mina-, j’ai eu tendance à trouver les autres un peu trop… Vus en surface, pas assez approfondis. De même que les relations, qui n’existent finalement réellement qu’entre les trois cités plus haut. A mes yeux du moins. Il y avait pourtant un gros potentiel, parce que tous les personnages avaient leur caractère propre, et ça aurait pu donner quelque chose de vraiment mieux.

    L’écriture à la première personne est cependant un très bon choix de l’auteure : on est directement dans la tête de Sophie, on ressent ses doutes, ses peurs, on les vit avec elle, on la soutient dans son deuil et dans ses convictions, dans son combat pour la vérité. Cependant, je me suis quand même plus facilement attachée à Mina et Trev qu’à Sophie, je crois. Peut-être parce que la façon dont Sophie parlait d’eux étaient terriblement humaine, et que ça m’a touchée.

    Il y a aussi une chose que j’ai adoré, mais c’est un spoiler, donc je change de couleur, et je ne suis pas responsable si vous décidez de surligner ! /SPOILER\ J’ai vraiment, vraiment, vraiment adoré l’espèce de triangle amoureux entre Sophie, Mina et Trev. Pour la première fois dans un livre, je vois le sujet de la bisexualité abordé, grâce à Sophie qui ne sait pas trop où elle en est entre les deux, même si son cœur penche pour Mina. Je me suis terriblement retrouvée en Sophie à ce moment là, et je crois que j’ai failli pleurer à certains passages entre eux trois tellement c’était fort. Bref, chapeau bas à Tess Sharpe pour le coup. /SPOILER END\

    Par contre, la fin, mais la fin… C’était vraiment « too much« . J’ai trouvé que ça faisait un peu comme les semblants de thrillers français qui essaient de se la jouer à l’américaine, vous voyez ? Peu à peu, le roman prenait des tournures de semi-policier, mais la fin était vraiment trop… trop tout. C’est dommage. Cependant, c’est le premier roman de l’auteure, et je suis curieuse de voir la suite. Si elle sort un autre livre, aucun doute, je l’achèterai.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !