Temple Grandin

Temple Grandin
Temple Grandin est célèbre dans le monde entier. Elle a publié, aux Éditions Odile Jacob, Ma vie d'autiste, témoignage de sa maladie et de son handicap qui ont fait l'objet de nombreuses études. Devenue un symbole pour tous ceux qui luttent afin de briser l'enfermement de l'autisme, elle enseigne... Voir plus
Temple Grandin est célèbre dans le monde entier. Elle a publié, aux Éditions Odile Jacob, Ma vie d'autiste, témoignage de sa maladie et de son handicap qui ont fait l'objet de nombreuses études. Devenue un symbole pour tous ceux qui luttent afin de briser l'enfermement de l'autisme, elle enseigne à l'Université du Colorado. Elle a consacré sa vie à la compréhension des modes de pensée des autistes, ainsi qu'au comportement et à la pensée des animaux (L'Interprète des animaux, Odile Jacob).

Avis (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Penser en images et autres témoignages sur l'autisme » de Temple Grandin aux éditions Odile Jacob

    Marie Kacher sur Penser en images et autres témoignages sur l'autisme de Temple Grandin

    Trop souvent encore, lorsque le mot « autisme » est prononcé, deux images s’imposent à l’esprit de l’imaginaire collectif : soit le petit gamin qui bave en se tapant la tête contre les murs, soit le génie qui effectue en quelques secondes de gigantesques calculs mentaux sans jamais se tromper....
    Voir plus

    Trop souvent encore, lorsque le mot « autisme » est prononcé, deux images s’imposent à l’esprit de l’imaginaire collectif : soit le petit gamin qui bave en se tapant la tête contre les murs, soit le génie qui effectue en quelques secondes de gigantesques calculs mentaux sans jamais se tromper. On ignore bien souvent que l’autisme ne se limite pas à ces deux extrêmes, qu’il se décline en de très multiples formes bien moins spectaculaires mais tout aussi handicapantes. Temple Grandin fait justement partis de ces personnes qui mettent sans cesse l’accent sur cette diversité, sur cette pluralité de l’autisme. Elle milite également contre la « classification » extrême dont est aujourd’hui victime l’autisme lorsqu’il s’agit du diagnostic : selon elle, l’âge auquel l’enfant autiste a commencé à parler ne devrait pas être l’unique critère quand il s’agit de « répartir » l’enfant dans l’une ou l’autre « case » dont notre société est friande. Il y a autant d’autismes que d’autistes, voilà ce qu’elle essaye de faire comprendre à son lectorat, et il est donc parfaitement absurde à ses yeux de sans cesse vouloir mettre des étiquettes précises …

    Tandis que dans L’interprète des animaux, Temple Grandin parlait essentiellement du comportement animal en le mettant en parallèle avec le mode de fonctionnement induit par l’autisme, elle aborde dans cet ouvrage plusieurs thématiques. Elle évoque ainsi tout autant la question épineuse du diagnostic de l’autisme (quels sont les symptômes généralement retenus pour poser ce diagnostic ? quels sont les troubles souvent confondus avec l’autisme ? quelles sont les différentes formes d’autisme ?) que son rapport à la religion, en passant par le traitement médicamenteux de l’autisme et les difficultés rencontrées par les autistes dans les rapports humains (quelles sont les règles des relations interpersonnelles ? comment adapter son comportement dans les différentes situations ? quand faut-il s’obliger à ne pas dire « les vérités qui fâchent » ?). Chapitre après chapitre, Temple Grandin nous invite à parcourir brièvement - mais efficacement - ces différents sujets. J’ai pour ma part énormément apprécié cette diversité !

    De la même façon, j’ai beaucoup aimé le choix de Temple Grandin de ne pas s’arrêter à la seule évocation de sa propre expérience, mais de mettre celle-ci en parallèle, en perspective, avec les différentes recherches scientifiques sur l’autisme, avec les témoignages d’autres personnes autistes ou de parents de personnes autistes … Cet ouvrage est un délicat mélange entre l’autobiographie pure et l’essai. Tantôt Temple Grandin nous parle de son enfance, de son adolescence, de son entrée dans l’âge adulte, elle nous raconte ses difficultés, les stratégies qu’elle a mis en place pour les surmonter, ses doutes, ses échecs … et tantôt elle évoque les méthodes éducatives les plus efficaces, les dernières avancées de la recherche en neurologie … Elle passe d’un versant à l’autre en l’espace de quelques phrases, confrontant sans cesse sa propre expérience de l’autisme avec d’autres données. Elle met ainsi en évidence les ressemblances comme les différences, rappelant très régulièrement - tel un leitmotiv - que « ce qui s’applique à une personne autiste ne s’applique pas nécessairement à toutes les personnes autistes ». Son objectif n’est ainsi pas d’écrire un traité exhaustif et fermé sur l’autisme, mais bien d’ouvrir à une conception plus large, plus ouverte, moins restrictive, de l’autisme dans sa diversité.

    En bref, Temple Grandin nous offre ici un ouvrage particulièrement intéressant et très enrichissant. A travers différentes thématiques, elle cherche à mettre en évidence le « mode de fonctionnement » de la pensée autiste, tout en répétant sans cesse qu’il ne faut surtout pas tomber dans l’écueil de la généralisation, car chaque autiste est différent, chacun à ses propres particularité, sa propre sensibilité, sa propre façon de penser. Elle cherche à briser l’image faussée et stéréotypée que l’imaginaire collectif a désormais de l’autisme, mais également à montrer les difficultés que les autistes - même ceux atteints des formes moins sévères - peuvent rencontrer au quotidien, sans jamais tomber dans le pathos. Elle-même ne considère pas son autisme comme une faiblesse, mais comme une partie inhérente de son être, et elle va jusqu’à préciser que si elle pouvait « en un claquement de doigt » se débarrasser de son autisme … elle ne le ferait pas, car elle ne serait pas elle-même sans cela. Un livre vraiment riche en enseignements !

    https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2018/02/penser-en-images-temple-grandin.html

  • add_box
    Couverture du livre « L'interprète des animaux » de Temple Grandin aux éditions Odile Jacob

    Marie Kacher sur L'interprète des animaux de Temple Grandin

    Vous l’aurez sans doute remarqué : depuis quelques semaines, je ne cesse de sortir de ma zone de confort afin de me plonger dans des tas d’ouvrages très différents les uns les autres. Bande-dessinée, témoignage, recueil de nouvelles, et maintenant essai scientifique … pour tout avouer, cela...
    Voir plus

    Vous l’aurez sans doute remarqué : depuis quelques semaines, je ne cesse de sortir de ma zone de confort afin de me plonger dans des tas d’ouvrages très différents les uns les autres. Bande-dessinée, témoignage, recueil de nouvelles, et maintenant essai scientifique … pour tout avouer, cela m’étonne moi-même, mais j’apprécie énormément cette diversité soudaine. Moins de monotonie, moins de risque d’ennui, et surtout, plus de stimulation intellectuelle : j’ai l’impression d’apprendre des tas de choses très intéressantes sans efforts, c’est fantastique ! J’ai toujours été curieuse de nature, et les livres m’ont toujours permis de me documenter sur les nombreux domaines qui me passionnent … celui-ci ne fait pas exception, puisque non seulement il concerne les animaux, mais en plus il est écrit par une autiste : deux de mes intérêts du moment rassemblés dans un seul ouvrage, si c’est pas beau ça !

    Temple Grandin fait partis de ces autistes célèbres qui considèrent leur différence non pas comme un handicap déprimant mais comme une formidable force. C’est ainsi que son autisme, en la rendant particulièrement proche des animaux, lui a permis de devenir spécialiste du comportement et de la pensée animale. Dans cet ouvrage, Temple Grandin s’efforce de démontrer que les animaux pensent, communiquent, apprennent … et qu’ils sont bien plus intelligents que nous ne pouvons l’imaginer. S’appuyant à la fois sur des anecdotes, des travaux de scientifiques renommés et sur ses propres théories, hypothèses et raisonnements, elle explique les comportements des animaux, afin de montrer que nous pouvons apprendre énormément d’eux … et surtout, que nous leur devons le respect.

    Pour tout avouer, lorsque j’ai commencé cet ouvrage, je m’attendais à lire un témoignage d’une autiste douée d’un lien très particulier avec les animaux. Bien que Temple Grandin offre parfois à son lecteur quelques éléments de sa vie, ceux-ci restent épisodiques et servent généralement à expliciter, prouver, démontrer, ses propos. Car Temple Grandin en est persuadée : le cerveau animal et le cerveau autiste (je précise que ce terme n’a rien de péjoratif ni sous sa plume ni sous la mienne) sont semblables, et les recherches concernant les uns peuvent apporter à la compréhension des autres, et vice-versa bien évidemment. Aussi, elle s’appuie sur son propre fonctionnement pour mettre en lumière certains comportements animaux ainsi que leur explication. Ce parallèle incessant, souvent accompagné d’une comparaison avec un humain « normal », fait toute la richesse de cet essai particulièrement intéressant et instructif.

    On ne va pas se mentir : certains passages risquent de perdre et de décourager les moins « scientifiques ». La terminologie est précise, mais parfois complexe : pour ma part, si je ne m’étais pas intéressée au fonctionnement du cerveau il y a quelques années (pour approfondir un cours de Biotechnologie pas suffisamment poussé à mon gout), je n’aurai probablement absolument rien compris à certains chapitres. Mais clairement, cet aspect ne m’a nullement dérangée, bien au contraire : c’est toujours intéressant de savoir comment la biologie peut influencer les comportements, par exemple. De plus, Temple Grandin a trouvé un véritable équilibre entre les exemples concrets et les explications « scientifiques » : elle part soit de l’un soit de l’autre, mais prouve toujours l’un par l’autre.

    Outre cet aspect purement « pédagogique », cet ouvrage a à mes yeux deux intérêts majeurs. Le premier est de conduire le lecteur à s’interroger sur son propre rapport à l’animal : lorsque je suis en présence d’un chat, d’un chien, d’un cheval, comment considèré-je ce dernier ? Le risque est double entre deux excès : soit nous les considérons comme des êtres privés de toute conscience ou intelligence, soit au contraire nous avons cette fâcheuse tendance à projeter nos propres émotions et intentions sur leur comportement. Il ne faut tomber ni dans l’un, ni dans l’autre : un animal pense et ressent, ils sont intelligents et sensibles, mais pas de la même manière que nous. Voilà ce que Temple Grandin chercher à nous faire comprendre. Le second intérêt de ce livre, c’est qu’il explique clairement ce que l’on peut faire face à certains comportements animaux qui nous dépassent. Pourquoi diable ce cheval a-t-il peur des chapeaux noirs mais pas des bleus ? Comment lui faire dépasser cette étrange phobie ? En se mettant à la place des animaux, Temple Grandin trouve toujours la raison qui explique tel ou tel comportement, telle ou telle attitude, et propose des solutions adaptés car éclairées. A nous de tenter de suivre son exemple …

    En bref, un livre bien différent de ce que je lis d’ordinaire mais qui a su me captiver. Je n’ai pas ressenti le besoin de faire des pauses ou de lire un roman en parallèle tant l’intérêt que je portais à cet ouvrage était grand. Temple Grandin a une façon bien à elle de parler des animaux, elle porte sur eux un regard aussi respectueux que clairvoyant. On sent qu’elle les aime profondément, qu’elle les respecte également, et qu’elle les admire. Et très honnêtement, moi qui était déjà intimement persuadée que les animaux sont sur bien des points plus intelligents que nous autres humains, j’en suis encore plus convaincue désormais : j’ai été particulièrement impressionnée par certaines performances animales relatées dans ce livre ! Je conseille bien évidemment ce livre aux passionnés des animaux, mais également à ceux que la recherche médicale sur l’autisme intéresse : aussi étonnant que cela puisse paraitre, vous apprendrez bien des choses sur ces deux thématiques en lisant cet essai !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !