Tamara Mckinley

Tamara Mckinley
Née à Launceston (Tasmanie), Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle est inscrite dans un pensionnat de jeunes filles du Sussex. Après avoir écrit des thrillers psychologiques, elle signe des sagas à succès, toutes parues aux éditions de l'Archipel : La Dernière Valse de Mathilda, trad... Voir plus
Née à Launceston (Tasmanie), Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle est inscrite dans un pensionnat de jeunes filles du Sussex. Après avoir écrit des thrillers psychologiques, elle signe des sagas à succès, toutes parues aux éditions de l'Archipel : La Dernière Valse de Mathilda, traduite dans plus de vingt pays, Éclair d'été, Le Chant des Secrets et L'Héritière de Jacaranda (2005 à 2011). Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte Sud de l'Angleterre.

Avis (22)

  • add_box
    Couverture du livre « Si loin des siens » de Tamara Mckinley aux éditions Archipel

    Livresque78 sur Si loin des siens de Tamara Mckinley

    McKinley, sorti en 2015 et réédité chez Archipoche, il y a peu, je vous fais aujourd’hui découvrir, le second volume de cette magnifique saga, dont l’histoire se passe dans la pension du bord de mer à Cliffehaven au sud de l’Angleterre.

    On y retrouve Peggy, son mari, son beau-père avec de...
    Voir plus

    McKinley, sorti en 2015 et réédité chez Archipoche, il y a peu, je vous fais aujourd’hui découvrir, le second volume de cette magnifique saga, dont l’histoire se passe dans la pension du bord de mer à Cliffehaven au sud de l’Angleterre.

    On y retrouve Peggy, son mari, son beau-père avec de nouveaux résidents, toujours durant la Seconde Guerre mondiale. Les difficultés y sont toujours présentes, les éternels bombardements, les rationnements, la peur de perdre les siens… On y découvre la vie, l’histoire, les malheurs mais aussi les bonheurs des nouveaux pensionnaires. Des moments toujours aussi forts et émouvants grâce à la gentillesse et à l’accueil chaleureux de Peggy et des siens.

    L’auteure nous montre dans cette saga, les petits bonheurs que l’on pouvait, si on le souhaitait , amener au quotidien dans cet enfer de la guerre.

  • add_box
    Couverture du livre « Les orages de l'été » de Tamara Mckinley aux éditions Archipel

    Livresque78 sur Les orages de l'été de Tamara Mckinley

    Tamara McKinley nous emmène comme à son habitude en Australie. Elle cultive ici le mystère sur les tenants et aboutissants de cette histoire. Elle garde le secret en donnant les informations au compte goutte.

    Il ne faut donc pas que je vous en dise trop. Mais ce qui est certain, c’est que ses...
    Voir plus

    Tamara McKinley nous emmène comme à son habitude en Australie. Elle cultive ici le mystère sur les tenants et aboutissants de cette histoire. Elle garde le secret en donnant les informations au compte goutte.

    Il ne faut donc pas que je vous en dise trop. Mais ce qui est certain, c’est que ses personnages n’ont pas eu la vie facile.

    Mais Olivia et Maggie sont des femmes de caractère qui trouver l’une auprès de l’autre l’appuie dont elles ont besoin.

    Un roman que j’ai touvé différent des précédents que j’ai lu de l’auteure:

    L’Ïle aux milles couleurs https://livresque78.wordpress.com/2015/06/02/lile-aux-mille-couleurs-de-tamara-mc-kinley/

    Et le ciel sera bleu https://livresque78.wordpress.com/2015/11/23/et-le-ciel-sera-bleu-de-tamara-mckinley/

    Même si l’écriture de l’auteure est reconnaissable, elle ne lasse nullement car elle se renouvelle et nous offre ici un roman dans un style plus mystèrieux qui amène le lecteur a découvrir au fil du livre.

  • add_box
    Couverture du livre « Et le ciel sera bleu » de Tamara Mckinley aux éditions Archipel

    Sandrine Tosti sur Et le ciel sera bleu de Tamara Mckinley

    J'ai lu presque tous les livres de Tamara Mc Kinley et j'ai l'impression que plus ça va plus elle s'éloigne des histoires comme je les aime.
    J'avais été déçue avec "l'île aux mille couleurs" et celui là ne m'a pas emballé non plus. Peut-être que ses histoires ne correspondent plus à mes...
    Voir plus

    J'ai lu presque tous les livres de Tamara Mc Kinley et j'ai l'impression que plus ça va plus elle s'éloigne des histoires comme je les aime.
    J'avais été déçue avec "l'île aux mille couleurs" et celui là ne m'a pas emballé non plus. Peut-être que ses histoires ne correspondent plus à mes attentes et/ou envies.
    Trop chichi gnangnan à mon goût, ça dégouline un peu trop de choses et personnages trop "parfaits" et puis quelles répétitions quand au tea time !!!! Ah ça ! il en boivent du thé dans ce livre !
    A se demander si l'auteure n'avait pas casé et enchainé les moments où les personnages passent leur temps à boire du thé parce qu'elle ne savaient pas quoi écrire d'autre ! Ca en est fatigant à la longue.

    Bref, non, je n'ai pas été convaincue par cette histoire, j'avais hâte d'en finir pour passer à un autre livre. Cela se laisse lire mais je n'ai pas retrouvé la magie des terres lointaines de l'Australie qui me fait tant rêver, comme dans d'autres de ces livres. C'est sans doute ce qui correspondait plus à mes goûts.
    Ceci étant, si vous aimez la romance avec un grand "R", foncez, cette histoire est sans doute pour vous.

  • add_box
    Couverture du livre « Les orages de l'été » de Tamara Mckinley aux éditions Archipel

    Christelle KORCHI sur Les orages de l'été de Tamara Mckinley

    Les livres de Tamara McKinley sont comme des petites parenthèses que j'aime à retrouver, son écriture me touche, ces grandes sagas sont toujours dépaysantes et humaines. C'était donc pour moi une évidence de lire ce nouveau roman et je n'ai pas été déçue. Ce roman se passe en Australie, pays...
    Voir plus

    Les livres de Tamara McKinley sont comme des petites parenthèses que j'aime à retrouver, son écriture me touche, ces grandes sagas sont toujours dépaysantes et humaines. C'était donc pour moi une évidence de lire ce nouveau roman et je n'ai pas été déçue. Ce roman se passe en Australie, pays cher au coeur de l'auteur, elle le dépeint comme personne et on en ressent l'atmosphère. Olivia est une jeune femme dont la maman vient de décéder, accompagné de son meilleur ami Giles elle va revenir en Australie, deux ans après la Seconde Guerre mondiale. Elle va découvrir des documents qui vont la bouleverser, car ils vont poser des questions sur sa naissance, son origine. C'est un roman très féminin, un roman à trois voix où l'on en apprend sur chacune d'elle, leurs vies. J'ai été particulièrement touchée par la gérante Maggie à l'enfance chaotique. Beaucoup de secrets de famille sont dévoilés au fur et à mesure de l'histoire, on alterne entre passé et présent et tout s'éclaire petit à petit. J'ai apprécié aussi le personnage de Giles qui aime tant Olivia et j'ai éprouvé du mépris pour Irène la soeur d'Olivia qui est son contraire, elle est tellement méchante, haineuse. Les personnages féminins sont des forts, avec un caractère fort, elles sont combatives.

    C'est toujours aussi agréable de lire l'auteur avec sa plume inimitable, tour à tour sensible, mystérieuse, la façon qu'elle a de mêler histoire et description des paysages australiens, la capacité de nous entraîner dans une histoire de famille dont on devine pourtant plus ou moins la fin , sans qu'on ai envie d'arrêter la lecture. Il y a quelques rebondissements et on découvre des décors magnifiques. J'ai encore été emportée et séduite par Tamara McKinley.

    VERDICT

    Valeur sûre pour tout lecteur aimant les grands espaces, l'Australie, les grandes sagas ou les personnages féminins forts et déterminés, alors vous ne pouvez , ne devez pas passer à côté de ce roman.

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/10/04/les-orages-de-lete-tamara-mckinley/

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !