Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Tade Thompson

Tade Thompson
Né à Londres mais ayant grandi au Nigeria, Tade Thompson vit désormais dans le sud de l'Angleterre, où il exerce la profession de psychiatre. Il est également l'auteur d'une quinzaine de nouvelles et d'une poignée de romans : dont Rosewater, qui inaugure la trilogie « Wormwood ».

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Rosewater T.2 ; insurrection » de Tade Thompson aux éditions J'ai Lu

    kadeline sur Rosewater T.2 ; insurrection de Tade Thompson

    Dans le 1er tome de Rosewater, l’histoire était centrée sur des manigances gouvernementales autour de la ville dont le dôme extra-terrestre guérit d’une manière plus ou moins réussi les hommes et a créé un groupe d’humains qui pouvaient lire dans les pensées des autres. Les relations...
    Voir plus

    Dans le 1er tome de Rosewater, l’histoire était centrée sur des manigances gouvernementales autour de la ville dont le dôme extra-terrestre guérit d’une manière plus ou moins réussi les hommes et a créé un groupe d’humains qui pouvaient lire dans les pensées des autres. Les relations humains/extra-terrestres était assez paisibles. Les intrigues étaient plutôt centrées entre humains pour avoir/garder le pouvoir.
    Dans ce tome-ci, si les humains s’entretuent de plus en plus, les intentions réelles des extra-terrestres sont mises en avant et c’est le début de la Bérézina.
    Entre le gouvernement nigérian qui veut reprendre la main sur la ville, le maire et ses barons du banditisme qui veulent leur indépendance et les extra-terrestres qui prennent de plus en plus de place, il ne fait plus bon vivre à Rosewater. Tout se mélange pour donner un début de fin du monde aux petits oignons. C’était très chouette.
    Les réactions de chaque personnage, de chaque groupe sont bien traitées, développées et crédibles. On sent le psy derrière la plume.
    Un petit point positif dans ce tome 2, on a un personnage assez central qui a un handicap. Je ne cherche pas un personnage handicapé à tout prix mais je trouvais que vu le point de départ de l’univers ça manquait dans le 1er tome. La croissance de Rosewater étant dépendante de l’arrivage massif de malades, il me paraissait important qu’on suive au moins un de ses immigrants, c’est chose faite et c’est très réussi.
    On suit tous les tableaux et chaque élément finit par bien s’imbriquer. Le lecteur est complètement mené en bateau, il ne sait plus quel camp choisir, sent ce qui ne doit pas arriver mais qui se produira quand même et est complètement immergé dans l’ambiance de la ville.
    C’est intéressant au niveau de la psychologie individuelle et de la psychologie de groupe mais il est aussi possible de juste le lire comme un bon roman de SF en pleine apocalypse. J’aime cette double possibilité dans les romans surtout quand c’est très bien fait comme ici.

  • add_box
    Couverture du livre « La survie de Molly Southbourne » de Tade Thompson aux éditions Le Belial

    kadeline sur La survie de Molly Southbourne de Tade Thompson

    La survie de Molly Southbourne est la suite directe des meurtres de Molly Southbourne.
    L’ambiance y est très différente mais elle marche tout autant.
    Si dans le premier tome, le récit est plutôt dans l’horreur gore dans celui-ci on bascule dans de l’horreur plus psychologique.
    L’ambiance est...
    Voir plus

    La survie de Molly Southbourne est la suite directe des meurtres de Molly Southbourne.
    L’ambiance y est très différente mais elle marche tout autant.
    Si dans le premier tome, le récit est plutôt dans l’horreur gore dans celui-ci on bascule dans de l’horreur plus psychologique.
    L’ambiance est donc plus douce en apparence mais les questionnements font tout autant peur, voire plus.
    Il y a des manipulations et beaucoup d’interrogations : est-ce-que je peux faire confiance, à qui, de quelle manière ?
    Si l’on change de registre, ce texte est tout autant addictif, réussi et intéressant.
    Le lecteur devient aussi parano que l’héroïne.
    C’était vraiment cool, j’ai hâte d’avoir la suite même si oui, chaque tome à sa propre fin et ça j’apprécie.

  • add_box
    Couverture du livre « Les meurtres de Molly Southbourne » de Tade Thompson aux éditions Le Belial

    Marie-hélène Dié sur Les meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

    Elle a des règles Molly, dans tous les sens du terme et c'est ça la catastrophe, pour elle et pour ce qui en résulte, elle n'est pas comme les autres, on la voit monstrueuse, mais c'est une pauvre petite victime elle-même! Des parents aimants malgré l'horreur! J'ai lu et vu Les Fils de l'homme,...
    Voir plus

    Elle a des règles Molly, dans tous les sens du terme et c'est ça la catastrophe, pour elle et pour ce qui en résulte, elle n'est pas comme les autres, on la voit monstrueuse, mais c'est une pauvre petite victime elle-même! Des parents aimants malgré l'horreur! J'ai lu et vu Les Fils de l'homme, ça m'y a fait penser! J'ai aimé ce livre, cette histoire m'a touchée pour la solitude irrémédiable et non voulue de cette vie hors de tout! C'est tragique, on aurait quand même envie de l'aider même si elle est l'opposée de ET! Ce livre m'a beaucoup fait réfléchir, c'est un peu un "conte de fée" pour adulte, pour nous sentir bien là ici dans notre vie protégée, ou presque!

  • add_box
    Couverture du livre « Les meurtres de Molly Southbourne » de Tade Thompson aux éditions Le Belial

    Géland Charline sur Les meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

    Molly est une petite fille qui doit apprendre à vivre avec une terrible malédiction.

    Son père lui fait apprendre par cœur des règles de survie : " si tu vois une petite fille qui te ressemble, cours et bats toi. Ne saigne pas. Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent. Si tu trouves...
    Voir plus

    Molly est une petite fille qui doit apprendre à vivre avec une terrible malédiction.

    Son père lui fait apprendre par cœur des règles de survie : " si tu vois une petite fille qui te ressemble, cours et bats toi. Ne saigne pas. Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent. Si tu trouves un trou, va chercher tes parents." Elle va donc apprendre à vivre avec et essayer de comprendre cette malédiction.

    Dès la première page le suspens et l'horreur nous prennent et nous surprennent.

    Molly est à la fois attachante et déroutante, sa violence nous laisse parfois perplexe, mais l'empathie que l'on a pour elle permet de la rendre acceptable. L'auteur laisse le lecteur s'approprier l'histoire et en faire sa propre analyse, il n'y a pas de jugement.

    L'écriture de Tade Thompson est fluide, simple et très efficace. Le livre n'est pas uniquement un livre de science fiction, il aborde aussi le récit d'anticipation et l'horreur comme genre.

    Ce fût une véritable surprise pour moi, ,j'ai étais happée par l'histoire (je l'ai lu en une journée). On a envie de savoir et de comprendre. Le livre aborde des sujets forts et terriblement d'actualités.

    "La mort aussi est une libération" est une des phrases du roman qui pourrait le résumer.

    J'ai beaucoup aimé, l'histoire est surprenante et haletante. Ce roman n'est pas à laisser entre toutes les mains car la violence et l'horreur sont omni présent, mais pour les amateurs du genre il est à découvrir.

Ils suivent Tade Thompson

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !