Sylvie Arnoux

Sylvie Arnoux
Multicarte des mots, Sylvie Arnoux écrit pour les petits et les grands. Auteur de romans et nouvelles, elle publie également pour les enfants, même si les siens sont déjà grands. Drôm'ardéchoise exilée à Lyon, elle intervient régulièrement en écoles ou médiathèques.

Avis (3)

  • Couverture du livre « Au bout du fil » de Sylvie Arnoux et Sabrina Moguez aux éditions Nats

    LeslivresdeNancy sur Au bout du fil de Sylvie Arnoux - Sabrina Moguez

    Je remercie tout d'abord Nats éditions de m'avoir permis de découvrir ce roman jeunesse en avant-première.

    Dans "Au bout du fil", on fait la connaissance de Louise qui a 15 ans. Elle a l'âge pour travailler au moulinage (usine qui travaille le fil dérivé des cocons des vers à soie). Mais la...
    Voir plus

    Je remercie tout d'abord Nats éditions de m'avoir permis de découvrir ce roman jeunesse en avant-première.

    Dans "Au bout du fil", on fait la connaissance de Louise qui a 15 ans. Elle a l'âge pour travailler au moulinage (usine qui travaille le fil dérivé des cocons des vers à soie). Mais la jeune fille ne veut pas aller travailler à l'usine, car elle aime l’école et qu'elle est passionnée par les technologies naissantes. Elle souhaite découvrir le monde extérieur à son petit coin d’Ardèche et poursuivre ses études. Son père n'étant pas du tout de cet avis, Louise décide donc de s'enfuir avec Raymond, le fils de son instituteur...

    J'ai beaucoup aimé ma lecture. "Au bout du fil" est un roman jeunesse à l’ambiance steampunk qui est disponible en deux versions : une "Dys" adaptée aux dyslexiques légers et une "Dys +" adaptées aux dyslexiques plus sévères.

    Dans ce roman, on découvre la rude vie des filles et des garçons du XIXe siècle qui sont embauchés dès leur plus jeune âge dans les moulinages, mais également l'origine d'une des technologies les plus en vogue d'aujourd’hui. C'est une histoire sympathique dans laquelle on s'attache aux personnages assez facilement. C'est une histoire qui initiera les jeunes lecteurs au genre de steampunk, mais personnellement pour moi, il n'y a pas assez de steampunk. Avec la couverture et le résumé, je m'attendais à trouver un peu plus de steampunk, mais cela ne m'a tout de même pas empêché d'apprécier quand même ma lecture et de passer un excellent moment.

    C'est un livre qui peut se lire à partir de 8 ans. En bas des pages, nous retrouvons des notes de l'autrice qui donne la définition de certains mots comme moulinage, Zeppelins...
    A la fin de l'histoire, on retrouve également un petit documentaire sur la création du téléphone et d’internet qui est vraiment très instructif.

    Côtés illustrations, je les ai beaucoup aimées. Elles sont assez simples mais vraiment jolies. Nous les retrouvons à chaque changement de chapitre et elles s’intègrent parfaitement à l'histoire.

    En bref, un roman jeunesse à l’ambiance steampunk avec lequel j'ai passé un très bon moment. Un livre que je conseille pour les jeunes lecteurs qui souhaiteraient s'initier au genre de steampunk.

  • Couverture du livre « La guerre de Louise, 1914-1921 ; parcours de déportés civils en Allemagne » de Sylvie Arnoux aux éditions Entre-temps

    Martine MOYSAN BLAIS sur La guerre de Louise, 1914-1921 ; parcours de déportés civils en Allemagne de Sylvie Arnoux

    Ce livre est un ouvrage de très belle qualité, tant au niveau aspect extérieur que le contenu lui même.
    A travers son récit, l'auteur nous raconte les conditions de vie des prisonniers de la première guerre mondiale.
    Beaucoup de documents personnels : photos, cartes postales, écrits, journaux,...
    Voir plus

    Ce livre est un ouvrage de très belle qualité, tant au niveau aspect extérieur que le contenu lui même.
    A travers son récit, l'auteur nous raconte les conditions de vie des prisonniers de la première guerre mondiale.
    Beaucoup de documents personnels : photos, cartes postales, écrits, journaux, chansons, courriers..... illustrent cette période difficile de notre histoire.
    Cet ouvrage permet de ne pas oublier et de faire connaitre la dure vie qu'on subit les victimes directes et indirectes de la grande guerre.
    Un livre à offrir ou à se faire offrir, pour ne pas oublier.

  • Couverture du livre « Pas beurk les legumes ! » de Sylvie Arnoux et Ikuko Ikeda aux éditions Nla Creations

    Nancy Delbos sur Pas beurk les legumes ! de Sylvie Arnoux - Ikuko Ikeda

    Ce livre est un joli conte où nous découvrons Mattéo, un petit garçon qui n'aime pas les légumes et qui dit à chaque fois "Beurk les légumes". Puis en allant à l'école et en mangeant à la cantine, il réussit à dégoûter ses camarades des légumes.
    Alors la maman de Mattéo doit trouver une...
    Voir plus

    Ce livre est un joli conte où nous découvrons Mattéo, un petit garçon qui n'aime pas les légumes et qui dit à chaque fois "Beurk les légumes". Puis en allant à l'école et en mangeant à la cantine, il réussit à dégoûter ses camarades des légumes.
    Alors la maman de Mattéo doit trouver une solution pour leur faire aimer les légumes. La trouvera-t-elle?

    Ce livre jeunesse est très simple à lire et tous les enfants peuvent le découvrir sans problème car la police est adaptée pour les lecteurs dyslexiques.
    La plume de Sylvie Arnoux est belle, fluide et agréable à lire. Le texte est accompagné de superbes illustrations qui sont très colorés et qui pourront qu'attirer les enfants.

    En plus à la fin du livre, l'auteur nous propose des recettes pour faire découvrir les légumes autrement aux enfants. Je vais certainement tester certaines de ces recettes.

    En bref, un excellent livre jeunesse superbement illustré et adapté aux lecteurs dyslexiques. Un livre à mettre entre les mains de tous les enfants.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com