Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Suzanne De Arriba

Suzanne De Arriba
Suzanne de Arriba évoque avec une grande justesse les gens ordinaires et leurs expériences qui elles, c?est bien connu, n?ont rien d?ordinaire. Elle sait saisir les petits détails pleins de sens de la vie quotidienne. Cette sensibilité se traduit sous sa plume par un style à la fois réaliste et... Voir plus
Suzanne de Arriba évoque avec une grande justesse les gens ordinaires et leurs expériences qui elles, c?est bien connu, n?ont rien d?ordinaire. Elle sait saisir les petits détails pleins de sens de la vie quotidienne. Cette sensibilité se traduit sous sa plume par un style à la fois réaliste et naturel. Elle fait également preuve de tendresse et de compassion envers ses personnages, ce qui ne l?empêche pas de rire d?eux parfois ! Suzanne de Arriba est l?auteur d?une quarantaine de romans. Elle situe la plupart de ses intrigues en milieu rural, dans une nature enchanteresse, qui apaise les tourments de l?esprit et soigne les blessures du c?ur. Originaire de la vallée du Rhône, elle vit aujourd?hui en Isère, à la Côte-Saint-André. Précédentes publications aux éditions Lucien Souny : Le Mas Serpolet (2009), Une famille du coteau (2010), La Terre des retrouvailles (2011), La Saison des sorbiers (2012), Les Trois fleurs (2013), La Bergerie des Sources (2014), Une Vie en chantier (2015) Publiés en format poche aux éditions Lucien Souny : Le Vent sur les longues terres, Le Fils d?Yvonne, Le Mas Serpolet, Le Chemin des châtaigniers

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Enquêtes en Vivarais ; le sauvage de Passe Renard » de Suzanne De Arriba aux éditions Plumes D'ardeche

    jml38 sur Enquêtes en Vivarais ; le sauvage de Passe Renard de Suzanne De Arriba

    Après avoir découvert le commissaire Joseph Morgeon dans « La Roche des Celtes » et m'être régalé des six enquêtes de terroir qui y sont développées, j'ai eu envie de continuer l'aventure avec ce personnage sympathique. Six nouvelles histoires, qui n'ont parfois de policières que les toutes...
    Voir plus

    Après avoir découvert le commissaire Joseph Morgeon dans « La Roche des Celtes » et m'être régalé des six enquêtes de terroir qui y sont développées, j'ai eu envie de continuer l'aventure avec ce personnage sympathique. Six nouvelles histoires, qui n'ont parfois de policières que les toutes dernières pages, mais nous font respirer le bon air du Vivarais. C'est qu'il l'aime son Ardèche notre brave commissaire, surtout lorsqu'il peut assouvir sa passion de la pêche, ou s'attarder à une table bien garnie en produits locaux dont la consommation a une influence des plus bénéfiques sur son moral. Une de ses charmantes voisines n'a d'ailleurs pas hésité à lui décerner la décoration des 3 G « gourmet, gourmand...et goinfre ».

    Ce « célibataire né » apprécie la compagnie des femmes, qu'il se fait fort de protéger lorsqu'il leur prend l'envie d'enquêter sur une disparition pour écrire un livre, ou qu'une amie d'enfance se trouve accusée de meurtre. Lorsque ce sont des jeunes filles qui ont besoin de son aide, une fibre paternelle, enfouie depuis des années car pas assez puissante pour l'avoir décidé à « prendre femme et procréer », refait surface. Même si ses enquêtes se font le plus souvent dans la douceur et sans brusquerie, les sentiers où le commissaire semble folâtrer, selon les termes de l'auteure, le conduisent toujours « à la grand-route où marche l'assassin ».

    Suzanne de Arriba nous propose une belle balade dans une belle région, à la découverte de lieux aux noms évocateurs et mystérieux tels que Passe-Renard, La Roche du Druide, le Clos Sauvage, ou la Grenouillère. Cette lecture fut pour moi un plaisir des sens, des mots, et des émotions. On ressent l'attachement de l'auteure pour sa région et ses personnages, à l'image d'un Joseph Morgeon qui gagne à être connu.

  • add_box
    Couverture du livre « La roche des celtes » de Suzanne De Arriba aux éditions Actes Graphiques

    jml38 sur La roche des celtes de Suzanne De Arriba

    J'ai commencé à lire ce livre persuadé qu'il s'agissait d'un roman. Et, surprise, l'enquête concernant un meurtre se finit avant la soixantième page sans que le commissaire Morgeon se soit beaucoup employé pour trouver le coupable, me laissant quelque peu sur ma faim. L'auteure m'avait...
    Voir plus

    J'ai commencé à lire ce livre persuadé qu'il s'agissait d'un roman. Et, surprise, l'enquête concernant un meurtre se finit avant la soixantième page sans que le commissaire Morgeon se soit beaucoup employé pour trouver le coupable, me laissant quelque peu sur ma faim. L'auteure m'avait certainement signalé que c'était un recueil, détail que j'avais zappé après quelques mois.

    Autre surprise avec la deuxième histoire. L'action est censée se passer en Ardèche où le commissaire proche de la retraite semble couler une existence pépère, et le lecteur est ramené des années plus tôt, dans le Languedoc où Morgeon encore inspecteur est en poste. Deux amoureux sont en conflit avec leurs pères respectifs qui sont des ennemis jurés pour qui cette relation est tout simplement impossible. J'avoue avoir commencé à vraiment accrocher au style de l'auteure avec cette histoire et son côté Roméo et Juliette moderne.

    Retour en Vivarais avec la troisième histoire, encore plus intimiste. Un conte de Noël, un Noël blanc. La Burle, le vent local, hurle autour des habitations et la neige envahit tout. Une jeune femme enceinte se trouve en difficulté, des animaux nécessitent protection, et le commissaire Morgeon démontre toute son humanité dans cette très belle nouvelle pleine de sensibilité.

    L'aspect policier revient en force dans la quatrième partie, avec une disparition et un meurtre. Mais là encore, l'auteure réussit à émouvoir avec une fin empreinte d'une triste poésie.

    L'émotion est au maximum dans les deux dernières nouvelles. Les petites Rose et Violette sont bouleversantes et attendrissantes dans leur fuite pour échapper aux méchants et trouver une mamie dont elles n'avaient pas connaissance. Bella, encore une jeune femme enceinte pas épargnée par la vie, est solaire dans sa relation avec un vieil homme et son fils renfermés sur eux depuis un drame familial.

    J'ai été séduit par ces nouvelles qui sont plus des petites histoires de terroir que des enquêtes policières. L'écriture de Suzanne de Arriba est légère, sensible, et ses personnages sont magnifiques, à l'image de son commissaire, particulièrement attachant, qui brille par un humanisme et une bienveillance sympathiques.

    J'ai fait l'acquisition de ce livre lors d'un salon dans une commune de l'Isère. Je ne peux qu'encourager ceux qui en ont l'occasion à profiter de ces lieux de rencontres, à des années-lumières d'un Quais du Polar, mais où des auteurs enthousiastes vous attendent avec plaisir pour vous faire partager leur passion et vous réservent de bien agréables surprises.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !