Stephen Clarke

Stephen Clarke
Ancien scénariste pour BBC Radio 4, Stephen Clarke s'est installé à Paris au début des années 1990 en tant que journaliste pour un magazine anglophone. Il a écrit God save la France (NiL Editions, 2005) et God save les Françaises (NiL Editions, 2007), de petits « guides de survie » à l'usage de s... Voir plus
Ancien scénariste pour BBC Radio 4, Stephen Clarke s'est installé à Paris au début des années 1990 en tant que journaliste pour un magazine anglophone. Il a écrit God save la France (NiL Editions, 2005) et God save les Françaises (NiL Editions, 2007), de petits « guides de survie » à l'usage de ses compatriotes exilés au pays des Froggies, best-sellers dans dix-sept pays.

Avis (10)

  • add_box
    Couverture du livre « A year in the merde » de Stephen Clarke aux éditions

    Laure Lutun sur A year in the merde de Stephen Clarke

    Lu en VO. Hilarant à certains moments, un peu moins quali à d'autres. Vaut vraiment la peine d'être lu si on est bon public et qu'on veut passer un bon moment (j'ai ri toute seule dans ma chambre de nombreuses fois) mais n'a rien d'un chef-d'oeuvre. Important: vu l'importance de l'humour je...
    Voir plus

    Lu en VO. Hilarant à certains moments, un peu moins quali à d'autres. Vaut vraiment la peine d'être lu si on est bon public et qu'on veut passer un bon moment (j'ai ri toute seule dans ma chambre de nombreuses fois) mais n'a rien d'un chef-d'oeuvre. Important: vu l'importance de l'humour je conseille très fortement la VO (simple à comprendre)

  • add_box
    Couverture du livre « God save ze Président ; édition intégrale » de Stephen Clarke aux éditions Versilio

    Emmanuelle GERBER sur God save ze Président ; édition intégrale de Stephen Clarke

    Après avoir lu tous les autres textes de Stephen Clarke je me suis lancée dans le dernier texte de celui-ci qui m’a un peu moins plu.

    Paul West est de retour en France où il retrouve Elodie, son ex, qui lui demande d’être le traiteur de son mariage de luxe, mais il retrouve aussi M… Le voilà...
    Voir plus

    Après avoir lu tous les autres textes de Stephen Clarke je me suis lancée dans le dernier texte de celui-ci qui m’a un peu moins plu.

    Paul West est de retour en France où il retrouve Elodie, son ex, qui lui demande d’être le traiteur de son mariage de luxe, mais il retrouve aussi M… Le voilà embarqué dans une histoire de complot contre le président qu’il doit absolument empêché s’il ne veut pas être accusé de complicité…

    J’avoue que tout est un peu tiré par les cheveux et que l’humour qui avait fait le succès des premiers volumes est un peu oublié… Présent mais trop peu même si j’ai parfois ri même sur la plage…

    Bonne lecture à vous !

  • add_box
    Couverture du livre « God save la France » de Stephen Clarke aux éditions Pocket

    Olivier Pirou sur God save la France de Stephen Clarke

    Nous n'échappons pas aux clichés dont les anglais affublent classiquement les Francais (andouillettes, escargots, bureaucratie, petits arrangements, harlecement sexuel...) mais ces grosses ficelles tirent gentiment sur nos zygomatiques. Une dose plaisante d'autodérision.

    Nous n'échappons pas aux clichés dont les anglais affublent classiquement les Francais (andouillettes, escargots, bureaucratie, petits arrangements, harlecement sexuel...) mais ces grosses ficelles tirent gentiment sur nos zygomatiques. Une dose plaisante d'autodérision.

  • add_box
    Couverture du livre « God save la France » de Stephen Clarke aux éditions Pocket

    Emmanuelle matoussowsky sur God save la France de Stephen Clarke

    Une vision gentiment critique des Français et de leurs travers : travailler de septembre à mai, faire la grève à tout bout de champ, marcher dans les crottes de chien (d'où le titre français!), prendre 2h à midi pour déjeuner, faire des réunions sans jamais prendre aucune décision, chercher un...
    Voir plus

    Une vision gentiment critique des Français et de leurs travers : travailler de septembre à mai, faire la grève à tout bout de champ, marcher dans les crottes de chien (d'où le titre français!), prendre 2h à midi pour déjeuner, faire des réunions sans jamais prendre aucune décision, chercher un appartement à Paris, acheter une maison de campagne... La perfide Albion a encore frappé !
    Pas vraiment de la grande littérature, mais c'est néanmoins distrayant et ne manque pas d'une certaine lucidité...

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !