Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Stephanie Dupays

Stephanie Dupays

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (36)

  • add_box
    Couverture du livre « Comme elle l'imagine » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Scarlett19 sur Comme elle l'imagine de Stephanie Dupays

    C’est sans doute une question de génération mais je n’ai pas du tout adhéré à ce livre. Certes l’écriture est agréable, les références cinématographiques et littéraires plutôt sympa, mais l’histoire… Comment peut-on vivre ainsi par écrans interposés ? Après un commentaire de Vincent sur son...
    Voir plus

    C’est sans doute une question de génération mais je n’ai pas du tout adhéré à ce livre. Certes l’écriture est agréable, les références cinématographiques et littéraires plutôt sympa, mais l’histoire… Comment peut-on vivre ainsi par écrans interposés ? Après un commentaire de Vincent sur son facebook Laure va tomber amoureuse d’une chimère car le véritable Vincent est bien loin de l’image qu’elle s’en fait mais elle va chercher les non-dits derrière les mots, va le traquer sur son facebook, épier sa page et ses photos afin de débusquer une rivale. Elle va devenir complètement accro à son portable au point de négliger ses amis IRL. Elle reprendra heureusement pied dans la réalité.
    Je pense cependant que ce roman trouvera un écho en beaucoup vu le nombre de personnes que l’on rencontre scotchées à leur portable.

  • add_box
    Couverture du livre « Comme elle l'imagine » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Cathfd sur Comme elle l'imagine de Stephanie Dupays

    Voila un roman absolument épatant sur l'amour 2.0 !
    Bien en prise avec notre époque, c'est l'histoire de Laure, universitaire spécialiste de Flaubert, tombant amoureuse de Vincent sans l'avoir rencontré physiquement, mais uniquement à travers le filtre de Facebook et de Sms quotidiens.

    La...
    Voir plus

    Voila un roman absolument épatant sur l'amour 2.0 !
    Bien en prise avec notre époque, c'est l'histoire de Laure, universitaire spécialiste de Flaubert, tombant amoureuse de Vincent sans l'avoir rencontré physiquement, mais uniquement à travers le filtre de Facebook et de Sms quotidiens.

    La tyrannie du virtuel et sa fallacieuse perfection, du smartphone et de l'instantanéité attendue en réponse à toute action viennent changer la donne des rapports amoureux. Si au fond, la naissance du sentiment amoureux, son évolution, le jeu de la séduction, le doute, l'incertitude sont en apparence toujours les mêmes( il n'y a qu'à voir Laure puiser dans ses références littéraires pour se rassurer ! ) ils sont subtilement faussés et elle se retrouve d'une certaine façon prise au piège, victime d'abord consentante puis frustrée et malheureuse parce que le virtuel à un moment donné ne suffit absolument plus et qu'elle se dit qu'elle mérite mieux que cela...

    L'auteur analyse et décortique le sentiment amoureux avec beaucoup de subtilité, le roman abonde en citations littéraires et cinématographiques pour appuyer son propos, mais elle analyse aussi avec virtuosité les nouveaux codes sociaux ... C'est absolument jouissif et intelligent, j'ai adoré !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Comme elle l'imagine » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Fabienne DEFOSSE sur Comme elle l'imagine de Stephanie Dupays

    A l’ère de la digitalisation, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Non seulement ils nous permettent de communiquer avec nos proches, mais également de nouer de nouvelles relations, y compris des relations amoureuses. Facebook est l'un d'eux. Il...
    Voir plus

    A l’ère de la digitalisation, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Non seulement ils nous permettent de communiquer avec nos proches, mais également de nouer de nouvelles relations, y compris des relations amoureuses. Facebook est l'un d'eux. Il dépasse les deux milliards d'utilisateurs actifs à ce jour. Autrement dit, un potentiel de rencontres particulièrement élevé et un phénomène sociétal dont Stéphanie Dupays devait s'emparer. De part sa formation initiale (diplômée de l'École nationale de la statistique et de l'administration) elle nous apporte un éclairage sur cette nouvelle façon de rencontrer les autres, voire l'Autre. Comme elle l'imagine est son second roman.

    Laure est universitaire, spécialiste de Flaubert et de Proust, elle aime les vieux livres et les films en noir et blanc. Vincent également. Tous deux discutent de leur passions partagées sur Facebook. Depuis des mois, ils échangent des SMS à longueur de journée. Elle sait tout de lui, de ses goûts, de ses habitudes mais tout reste virtuel. Au fil des échanges, Laure est tombée amoureuse de Vincent. Il avait des mots d’amour mais pas les preuves : Vincent n’évoquait jamais de date pour une prochaine rencontre. Et ce décalage entre les paroles et les actes la perturbait. Les messages maintenaient un lien entre eux, mais ils rendaient aussi la distance plus palpable et transformaient Vincent en une divinité inaccessible. Lorsque Vincent tarde à lui répondre, l’imagination de Laure prend le pouvoir et remplit le vide, elle s’inquiète, s’agace, glisse de l’incertitude à l’obsession. Quand une rencontre réelle se profile enfin, Laure est fébrile : est-ce le début d’une histoire d’amour ou bien une illusion qui se brise ?

    Avec Comme elle l'imagine, Stéphanie Dupays nous livre une subtile analyse du sentiment amoureux tout en interrogeant notre époque et les nouvelles manières d’aimer. Elle analyse l’éveil du désir, l’attente, le doute, le ravissement mais également la torture des amours numériques. Comme elle l'imagine est une sorte de conte cruel et feutré mêlant littérature et fantasmes virtuels.

    En effet, Stéphanie Dupays met en exergue la manière dont la correspondance influe sur la séduction et les jeux amoureux. Elle démontre combien nos fantasmes alimentent ce sentiment. Alors lorsque ces échanges deviennent virtuels, ils nous surexposent. Les codes changent. Ces nouvelles relations bien que très intimes font lien tout en maintenant l'autre à distance. L'auteure analyse également le rapport au temps, la sur-interprétation des signes qui deviennent autant de générateurs d'angoisse. En effet, constater que l'autre est connecté, qu'il a lu notre message, mais qu'il n'y répond pas dans un délai raisonnable, nous fait douter, vaciller. Il en va de même des photos postées qui stimulent notre imaginaire, modifient la réalité.

    A travers une histoire somme toute ordinaire, Stéphanie Dupays nous rappelle s'il en était encore besoin, combien ces relations virtuelles sont biaisées en ne laissant aucune place à l'émotion puisque tout passe par l'écrit, rien par l'oral. Dès lors, tout est sujet à interprétation et il devient impossible de ressentir l'émoi de l'autre. En outre, ces relations peuvent se distendre, s'interrompre à tout instant ce, sans aucune explication. Après le rêve, la chute. Point d'engagement, tout n'est que virtuel, rien n'est réel. Alors quelle est la consistance des ces relations virtuelles ? D'ailleurs, sont-ce réellement des relations ?

    La construction intelligente et subtile de ce récit qui mêle littérature classique et modernité, alliée à la plume simple et efficace de l'auteure fait de Comme elle l'imagine un roman agréable à lire qui décortique habilement le lien amoureux et nous mène pas à pas vers l'inévitable conclusion que s'il est indéniable que les réseaux sociaux sont de réels facilitateurs de rapprochement, il n'en demeure pas moins qu'ils ne sauraient remplacer les rencontres réelles.

    Alors au virtuel, préférez le réel. A bon entendeur...
    https://the-fab-blog.blogspot.com/2019/06/mon-avis-sur-comme-elle-limagine-de.html

  • add_box
    Couverture du livre « Comme elle l'imagine » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Dominique Sudre sur Comme elle l'imagine de Stephanie Dupays

    Laure est professeur de lettres, satisfaite de son métier, entourée d’amis, elle vit seule et se sent bien ainsi, bien mieux que si elle était mal accompagnée comme on l’affirme si souvent. Pourtant, lorsqu’elle tombe sur Vincent, rencontré à la suite de quelques échanges sur Facebook, échanges...
    Voir plus

    Laure est professeur de lettres, satisfaite de son métier, entourée d’amis, elle vit seule et se sent bien ainsi, bien mieux que si elle était mal accompagnée comme on l’affirme si souvent. Pourtant, lorsqu’elle tombe sur Vincent, rencontré à la suite de quelques échanges sur Facebook, échanges qui montraient leur communion d’idées et de point de vue, rapidement l’envie d’en savoir plus, de le connaitre et surtout de le rencontrer va se faire de plus en plus prégnante.

    Habituée à sa solitude ordinaire, celle du bonheur de se retrouver avec un livre chez elle par exemple, elle va désormais sombrer dans la solitude forcée, celle qui la pousse à attendre près de l’ordinateur la petite lumière verte qui lui dit qu’il est là, qu’il va lui parler…Ah le piège des échanges virtuels, ceux qui permettent de tout dire sans risque, sans le regard de l’autre, sans s’impliquer dangereusement. Piège également de l’immédiateté, qui fait se poser mille et une questions lorsqu’il n’y a pas de réponses mais que la présence est avérée…Laure a besoin de ces échanges, autant pour découvrir Vincent que pour se révéler à elle-même, différente, plus libre peut-être ? Pourtant Laure examine, détaille, décortique chaque mot, photo, réaction de Vincent, pour tenter de le comprendre mais au risque aussi d’interpréter à sa façon et de s’imaginer ce qui n’est pas.

    Lorsqu’elle provoque la rencontre avec celui dont elle est tombée amoureuse par écran interposé, le résultat ne sera pas forcément identique pour chacun d’eux. Alors, passion qui ébloui, amour qui rend aveugle, solitude trompée dans un échange fragile et sans lendemain ? Et si l’amour, le vrai, était plutôt celui d’à côté, concret, réel, vivant ?

    Voilà une intéressante analyse de l’influence des réseaux sociaux sur notre vie au quotidien, addiction, vérité ou faux-semblants, par le biais de son héroïne, l’auteur fait une fois de plus une analyse brillante de notre société.

    Lire ma chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2019/06/11/comme-elle-limagine-stephanie-dupays/