Stephanie Dupays

Stephanie Dupays

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (21)

  • Couverture du livre « Brillante » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Claudia Charrier sur Brillante de Stephanie Dupays

    Il fallait absolument que je lise ce roman qui m’intéressait vivement par son thème abordé :
    La « placardisation » au travail !
    Un sujet qui est rarement abordé il me semble, dans les livres.
    Et pourtant…QUI ne connait pas une personne qui est au bord du Burn Out dans son travail, ou...
    Voir plus

    Il fallait absolument que je lise ce roman qui m’intéressait vivement par son thème abordé :
    La « placardisation » au travail !
    Un sujet qui est rarement abordé il me semble, dans les livres.
    Et pourtant…QUI ne connait pas une personne qui est au bord du Burn Out dans son travail, ou harcelée par un « petit chef » ?!
    Ne sommes-nous pas dans une société où l’on nous demande toujours plus, d’être toujours plus performants, bref un sujet tellement actuel ! Je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce premier roman très réussi et percutant !
    L’auteure raconte l’engrenage que va vivre son personnage Claire, trentenaire, diplômée d'une grande école, occupant un beau poste jusqu’à un jour, sa supérieure hiérarchique décide de l’écarter, de l’isoler et de la placardiser ! Son monde s’effondre et tout le reste avec ! Sa confiance, ses illusions, ses espoirs s’étiolent petit à petit avec une répercussion sur sa vie personnelle. Déni, honte, perte de confiance engendrent des crises d’angoisse et de panique, de malaises, de perte de poids, les symptômes insidieux s’installent petit à petit…Le traumatisme est bien présent et attaque sa tête et son corps.
    C’est une fiction que nous raconte l’auteure, mais cela existe réellement et il n’est pas simple de l’accepter, de la contrer et de se relever d’une expérience aussi violente moralement et physiquement. C’est pourquoi le roman de Stéphanie Dupays est un excellent roman qui nous démontre l’engrenage et les répercussions lorsque cela arrive où tout bascule ….d’une façon sournoise, cruelle et violente.
    Un texte vibrant que je vous conseille de lire si le sujet vous « parle » et vous touche comme moi.

    Je vous conseille vivement l’excellent roman de Delphine de Vigan Les heures souterraines qui aborde le même sujet.
    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.fr/2018/01/brillante.html

  • Couverture du livre « Brillante » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Pati Vore sur Brillante de Stephanie Dupays

    Lorsque j’ai reçu ce livre, en dehors du plaisir de le recevoir, j’ai craint que l’histoire de Claire et Antonin ne me plaise pas : je vis tellement loin du monde dans lequel ils gravitent ! « […] les femmes, impeccablement maquillées et manucurées, juchées sur des talons démesurés, jupe crayon,...
    Voir plus

    Lorsque j’ai reçu ce livre, en dehors du plaisir de le recevoir, j’ai craint que l’histoire de Claire et Antonin ne me plaise pas : je vis tellement loin du monde dans lequel ils gravitent ! « […] les femmes, impeccablement maquillées et manucurées, juchées sur des talons démesurés, jupe crayon, pantalon 7/8e, veste de blazer laissant apparaître une blouse de mousseline ou un chemisier en soie. » (p. 19), « Chic et sobre. » (p. 41). Et puis j’ai découvert l’écriture – brillante ! – de Stéphanie Dupays et les deux personnages auxquels je me suis attachée, surtout Claire puisque c’est elle que le lecteur suit. Claire et Antonin gèrent leur couple comme une entreprise et franchement, je les plains ! Mais l’auteur, tout en développant leur couple, en profite pour décrire de manière réaliste le terrible monde du travail, la pauvreté d’un côté et la richesse de l’autre, le management, la sociologie, le burn-out. Lorsque Claire tombe en disgrâce, qu’elle est mise en quarantaine, considérée comme une pestiférée, il est vraiment intéressant de voir comment elle réagit aussi bien dans l’entreprise qu’avec ses proches, comment elle fait face (ou pas) à tout ça. À un moment, les heures désertes et l’ennui qu’elle ressent m’ont fait penser aux Heures souterraines de Delphine de Vigan. Brillante est vraiment brillant, un coup de maître pour un premier roman et un coup de cœur pour moi !
    Mon passage préféré, à méditer sur le monde du travail… : « Chez Nutribel, le management a réussi ce tour de force : le salarié va de son plein gré au-delà de la relation contractuelle avec le groupe, le surmoi a remplacé le contremaître, la passion pour l’entreprise le pousse à s’investir avec une intensité infiniment supérieure à ce qu’il aurait fait sous la contrainte. Le salarié donne tout à l’entreprise car il s’identifie totalement à elle, se fond en elle. Il n’est pas contre l’entreprise, il est l’entreprise. » (p. 56). Car il ne faut pas oublier que le travail, c’est « De l’argent contre du temps, quel marché de dupes, le monde du travail. » (p. 92).
    https://pativore.wordpress.com/2016/07/26/brillante-de-stephanie-dupays/

  • Couverture du livre « Brillante » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Violaine belouard sur Brillante de Stephanie Dupays

    Faire carrière, n'est-ce pas ce après quoi on court beaucoup dans notre siècle ?

    Tout le monde veut arriver à obtenir ce petit bout de pouvoir qui donne accès à quoi, au bonheur ? La vie c'est vraiment ça ?




    Stéphanie Dupays, m'a entrainé dans une vie, certes trépidante, mais qui...
    Voir plus

    Faire carrière, n'est-ce pas ce après quoi on court beaucoup dans notre siècle ?

    Tout le monde veut arriver à obtenir ce petit bout de pouvoir qui donne accès à quoi, au bonheur ? La vie c'est vraiment ça ?




    Stéphanie Dupays, m'a entrainé dans une vie, certes trépidante, mais qui reflète bien des aspects de notre société. Pour être bon, il ne faut pas avoir de faiblesse ! Pour chaque marche du podium gravie, il faut voir combien on y laisse...alors que la dégringolade est juste spectaculaire.




    Le monde de l'entreprise est particulièrement bien décrypté, bien analysé et c'est ce qui rend le livre mordant !




    Les phénomènes de société que nous connaissons tels le burn-out sont des exemples de ce qui se trame dans la vie des entreprises aujourd'hui mais aussi bien avant. Dès l'école, il faut prouver qu'on peut être le meilleur et seulement le meilleur. Finalement il faut toujours fournir plus de travail, plus d'investissements pour montrer qu'on mérite totalement le sommet et puis un jour, sans forcément crier gare, le corps dit "STOPPPPP" !

    Claire vivra tout ça d'une manière assez fulgurante et l'auteur met donc en évidence les écueils d'un monde à 100 à l'heure.

    Et peut-être que pour durer longtemps, très longtemps dans notre société plutôt que courir tout le temps, ne faudrait-il pas partir à point ?

    Bonne lecture

  • Couverture du livre « Brillante » de Stephanie Dupays aux éditions Mercure De France

    Alex Mot-à-Mots sur Brillante de Stephanie Dupays

    Ah, ces jeunes loups aux dents longues issus des meilleurs écoles de commerce…. Eh bien ils sont comme tout le monde : ils marchent à l’adrénaline, et quand celle-ci vient à manquer, ils flanchent.

    L’auteure décrit avec finesse l’enfance et la montée en puissance de Claire, petite fille...
    Voir plus

    Ah, ces jeunes loups aux dents longues issus des meilleurs écoles de commerce…. Eh bien ils sont comme tout le monde : ils marchent à l’adrénaline, et quand celle-ci vient à manquer, ils flanchent.

    L’auteure décrit avec finesse l’enfance et la montée en puissance de Claire, petite fille tombée amoureuse de Paris, et qui rêve d’y travailler, loin de sa province.

    Le personnage de la soeur m’a intéressé, à l’opposée de Claire. Elle a l’air heureuse dans sa vie de petits boulots.

    La descente aux enfers lors de la placardisation est très bien décrite : crises de panique, replis sur soi et besoin d’aller voir ailleurs.

    Mais l’auteure dresse un constat amer : finalement, on ne se refait pas, et Claire retournera tête baissée dans l’arène (avec quelques ordonnances de cachets en plus). Impossibilité de changer de vie ?

    L’image que je retiendrai :

    Celle des nouvelles chaussures de Claire qui rendent jalouses sa boss. Le début de la fin pour le personnage.

    http://alexmotamots.fr/?p=2424

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com